PDV BELLA

Lors des vacances d'été, j'ai rencontré quelqu'un qui, d'un coup, a donné un sens à ma vie. Ce qui a donné suite à des résultats plutôt désastreux. La première fois que je lui ai parlé, je me sentais vivante comme je ne l'avais jamais été auparavant. On a passé tout l'été à nous envoyer des e-mails car, pour cet été, il était en Floride et moi j'étais en France. Nous allions à la même école secondaire. Lui, était si populaire qu'il était normal que je l'ai déjà rencontré. Par contre, il ne savait pas que son école était également la mienne. Je n'étais pas populaire, mais je me considérais dans la normale. Chose que j'affectionnais particulièrement, n'étant pas portée à vouloir être le centre d'attention.

Il ne restait plus que deux semaines avant la rentrée des classes et un dilemme s'offrit à moi.

Je lui écris donc un e-mail disant que j'allais dans la même école que lui. Je n'avais jamais osé lui avouer, car j'avais peur de sa réaction. Je n'eus plus d'e-mail de sa part depuis ce message et je commençai sérieusement à me poser des questions. Habituellement, il ne passait pas deux jours sans qu'il ne m'écrive.

Toutes mes peurs se confirmèrent lors de la première journée d'école. Je le croisai par hasard dans un corridor et le salua. Il était avec ses ami(e)s, autrement dit des gens plus populaires et plus prétentieux les un que les autres. Il m'ignora complètement et continua sa route comme si je n'existais pas. Je sentis mon cœur se serrer et les larmes embuèrent mes yeux. Cette complicité que nous avions établie cet été s'était évaporée pour laisser place à un résultat peu enviable.

6 MOIS PLUS TARD

Edward, le garçon que j'haïssais tant depuis la rentrée à cause des sentiments que je ressentais pour lui était devant moi. Les larmes embuaient ses magnifiques yeux verts. Il essayait de m'expliquer pourquoi il avait eu ce genre de comportement avec moi ces derniers mois. Le pire était que de le voir ainsi était une des pires souffrances que j'avais vécues.

Une liste interminable de questions bombarda ma tête. Mon esprit divagua à cette fameuse journée, le jour où j'avais rencontré le vrai Edward Cullen et non celui qui se cachait sous toute cette étouffante popularité.

Premier chapitre ! Pas très long je veux simplement commencer par installer l'histoire ! Les commentaires sont bien sur acceptés et même très appréciés.