Chapitre 2: chère mère…première page:

Les membres du conseil ont demandés à van d'accompagner hitomi jusqu'à sa chambre. C'est a cet instant qu'elle ressenti que van ne voulais qu'une chose : se débarrasser d'elle le plus vite possible.

Il la prise par la main sans aucune délicatesse et monta aussi vite que possible jusqu'aux chambres royales et la poussa violement dans sa chambre en ajoutant :

« Je sais que ta chambre est très proche à la mienne, mais ne pense même pas que si jamais tu as des cauchemars de courir dormir chez moi, et ne compte jamais sur moi, même si tu étais entraine de mourir compris »

Et puis il claqua la porte derrière lui. Hitomi se sentait si malheureuse de voir ce visage de van Fanel duquel sa mère a si souvent parlée comme étant un homme des meilleurs. Et ce n'était que son cœur qui lui faisait mal c'était aussi sa main par laquelle van la tenait.

Ses larmes trouvaient aussitôt le chemin sur ses joues douces. Elle ne pouvait plus reculer maintenant, elle devait continuer : il faut au moins qu'elle gagne la confiance de van même si il ne l'aimera jamais mais il faut quand même qu'il arrête de se méfier d'elle comme si elle était une maladie mortelle.

Dans une chambre, au sous sol d'un palais lointain la ou aucune lumière ose entrer un homme aussi vieux que le temps était assis sur une chaise en velours entrain d'écouter un de ses fidèles espions :

_ « alors tu me dis qu'elle a signée l'accord ! » crie t'il soudainement.

_ «et elle est déjà sur les lieux »

_ « maudite soit-elle ! Il faut l'arrêter par tout les moyens, mettez des espions qui surveillent le palais fanelien jour et nuit »

_ « à vos ordres et puis on fait quoi au palais ? »

_ « vous la renvoyez en enfer, la ou elle mérite d'être »

_a_a_a_a_a_a_a_a

Hitomi fut réveillée par un doux battement régulier sur sa porte le matin. Quel dommage ! Enfin elle avait pue dormir quelques minutes a l'aurore. Toute la nuit elle pensait ou plutôt regrettait sa venue à Fanelia…

… 'Au lieu d'établir la paix entre les deux pays j'ai signée un accord pour une nouvelle guerre et mon arrêt de mort, il ne fallait pas que je vienne, je crains le pire maintenant et si van Fanel ne me tuera pas…il… le fera a sa place'

_ « princesse hitomi, c'est moi yukari, vous souvenez vous de moi ? »

Son nom n'était jamais sortit de la tête de la princesse de l'ennemi, le nom de la plus vieille et la plus fidèle de ses amies, elle saura l'aider à continuer sa lutte. Hitomi se sentit soudain plus motivée et plus fraiche. Elle se leva immédiatement et mis sa robe de chambre et alla ouvrir la porte et se jeta subitement dans les bras de son amie :

_ « me souvenir de toi ! Et comment ! Tu m'a tellement manquée »

_ « enfin tu viens me voir, qui aurai crut que tu finira avec van Fanel, enfin une femme digne de lui »

Hitomi devint soudain pale se mettant les doigts impulsivement sur la blessure de sa main et se rappelant la blessure de son cœur :

_ « tu semble pale d'un coup ca ne va pas ? »

_ « non, non rien ne t'inquiète pas » hitomi se mit un faux sourire au visage pour ne pas inquiéter son amie, mais yukari connaissait mieux hitomi qu'elle-même ne le savait :

_ « hitomi rappel toi une chose, van Fanel n'est pas celui qu'il semble être je vis ici depuis bien longtemps et je le connais bien pour être bien sure qu'il est l'un des plus honnêtes, des plus bons rois de gaea toute entière »

_ « un bon roi sans doute mais sera-t-il un bon mari… et un bon père »

Hitomi malgré son chagrin devint toute rouge en imaginant qu'un jour elle devrait mettre au monde les futures petits princes et princesses de Fanelia :

_ « ne t'inquiète pas hitomi, crois moi tu seras la plus heureuse des mères, maintenant oublions cela il faut que tu mange et le petit déjeuner est prêt »

Hitomi descendit l'escalier un pas en avant et dix pas en arrière. Elle espérait de tout son cœur que van ne soit pas la mais elle ne tarda pas à être déçue :

_ « enfin tu viens, je meurs de faim moi et rien ne m'oblige a t'attendre »

_ « pardonnez moi majesté j'avais eu du mal a me réveiller »

_ « des excuses, en tout cas la prochaine fois si ne descend pas rapidement tu ne mangeras pas »

_ « merci mon emble seigneur, comme vous êtes généreux »

Soudain van se releva et gifla hitomi de toutes ses forces qu'elle tomba par terre :

_ « écoute zaibaker, si jamais tu oses encore me répondre de cette façon je t'enterre vivante compris ? »

_ « votre altesse s'il vous plait reprenez vous » cria un des membres du conseil. Van repris place tranquillement tandis qu' hitomi se retira de table rapidement avant que ses larmes n'apparaissent sur son visage…

…dans sa chambre hitomi était enragée, blessée, complètement hors d'elle alors elle prit un papier et une plume a encre déposés sur un bureau dans sa chambre…

« Chère mère,

Si tu sais comme tu me manques, je me sens si seule ici. Je regrette tellement d'être venue.

Je me sens comme une enfant qui vient de se réveiller d'un beau rêve la ou tout lui semblait si bon.

Van Fanel dont tu m'a si souvent parlée n'est pas ce prince si bon si doux dont j'avais l'image c'est un monstre caché sous un visage d'ange.

Il est très beau sans doute mais son cœur est si odieux, si dur que meme l'amour ne pourra le changer.

Je ne veux qu'une seule chose c'est fuir car si je reste ici je mourrai pour sur…

La tienne toujours

Hitomi. »