Note de l'auteur:

Réponse au commentaire de lion no kalista: Premièrement je te remercie de lire ma fan fiction et aussi de m'avoir prévenue que je n'acceptais pas les coms anonyme, je ne le savais pas ^^!

Ensuite, pour répondre à tes questions, tu vas tout savoir dans ce chapitre (mais cela risque de te faire t'en poser d'autre ^^). Et enfin, je ne sais pas encore si je vais faire des couples Yaoi, peut être, cela reste à voir!


« Les dieux m'en soit témoin, le destin du monde est prévu à l'avance par les fils des nornes. Je ne suis que l'instrument qui mènera contre mon gré la fin des temps... que quelqu'un me vienne en aide... »

Ces mots résonnaient dans l'esprit de Saori, des souvenirs d'une vie passé...

Athéna venait de recevoir l'appel de cosmos d' Aiolos, il venait de trouver avec Seiya et Shun, le dieu qui avait réussi à pénétrer le sanctuaire. Shion s'approcha de sa déesse qui, plongée dans ces pensées, n'avait pas levé la tête à l'approche du grand Pope.

-Saori? Quelque chose vous tourmente... Qu'est-ce donc? Demanda Shion intrigué par l'absence de réaction.

-Oh... rien, ce n'est peut être qu'une simple idée...juste... elle arrêta sa phrase, préférant garder ses secrets pour elle.

-Athéna, si quelque chose peu menacer le sanctuaire, dites le moi. Insista le grand Pope, sentant le malaise monter en elle.

-Très bien...soupira t-elle. J'ai bien peur que la menace revienne sur nous...

-Est-ce cet intrus qui vous fait penser cela? Est-il une menace? Interrogea t-il, interloqué par ce qu'il venait d'entendre.

-Non, pas lui réellement, mais c'est lui qui risque de nous apporter les nouveaux problèmes...

-Alors...devons nous l'éliminer pour empêcher ces derniers d' arriver jusqu'à nous?

-NON! S'écria Athéna, puis, réalisant le ton qu'elle venait d'employer, elle se ressaisit. Et même si je le voulait... nous ne pourrions pas!

-Pourquoi donc?

Saori n'eut pas le temps de répondre, ses chevaliers approchaient et avec eux, cette fameuse personne. Shion se rassit sur son siège en entendant les bruits. Seul le son des armures en contacte avec le sol résonnaient à travers la salle, se répercutant en échos pendant un certain temps. Les chevaliers, or et divins, s'arrêtèrent et reprirent leurs place habituelles, laissant l'homme qu'ils venaient d'arrêter entre eux. Ce dernier, malgré le fait qu'il soit entouré de partout, souriait gentiment comme si de rien n'était, comme si il ne prenait pas conscience de la position délicate dans laquelle il se trouvait.

Mais dés son arrivé, ses yeux se braquèrent sur la déesse, qui elle même, ne détacha pas son regard du sien. Ils restèrent ainsi tous les deux sans un mots, aucun bruit ne résonnaient dans la salle, donnant une ambiance lourde et pesante. Puis enfin, le dieu inconnu brisa le silence religieux.

-Il y a bien longtemps que je ne t'ai pas vu, Athéna. Lança t-il d'une voix douce et velouté qui eu pour effet de faire frémir une bonne partie de la chevalerie.

-En effet, mais après tout, nous n'étions pas sensé nous revoir Loki! Répondit elle sur un ton assuré, elle montra avec évidence sa détermination et qu'elle n'allait pas flancher, ou tout du moins, elle l'espérait.

Les murmures ce firent à travers les chevaliers,qui tous avaient déjà entendu ce nom au moins une fois dans leur vie. Il faut dire qu'une partie de leur éducation consistait à connaître les divers dieux qui existaient à travers le monde. Et Loki n'y faisait pas exception...

En moins de deux minutes, ce dieu avait réussi à faire frémir tous les chevaliers présent ici.

Loki redoubla d'amusement en voyant les nombreuses réactions passer sur le visages des chevaliers, mais il se retourna néanmoins une nouvelle fois vers Athéna.

-C'est vrai, mais n'oublions pas que les quelques derniers millénaires que je viens de vivre, je l'ai est passé dans une prison, enfermé sous terre... continua t-il d'une voix dure et narquoise.

-Pourquoi es tu venu ici Loki? Demanda la déesse de la sagesse en regardant fermement le dieu en face d'elle.

-Ma raison pourrai te paraitre étrange venant de moi...quoique... J'aurai pensé que tu avais deviné! Dit il en souriant de plus bel.

Athéna ne répondit pas immédiatement ce qui laissa le temps à Seiya d'en placer une.

-Si vous êtes venus déclarer la guerre au sanctuaire et à Saori, alors nous vous en empêcherons! S'écria t-il, ces amis approuvèrent eux aussi.

Saori regarda son chevalier de pégase et lui lança d'un œil désapprobateur une pensé silencieuse lui disant de ne pas recommencer à interférer. De son côté, Loki ne fit même pas attention à la remarque.

Il reprit la parole.

-Je ne cherche pas à te nuire Athéna car j'ai, comme qui dirait, une dette envers toi, qu'il me ferais plaisir de te la rendre.

-Toi? Alors que ton honneur n'est pas ce que je pourrais appeler de respectable! S'écria Athéna en souriant.

-Tu as une bien mauvaise opinion de moi, j'en suis fort triste. Mais, même si je suis considéré comme le dieu du mensonge chez moi, ceci n'en ai pas un.

Saori réfléchit pendant un instant avant de reprendre et de s'adresser à ses hommes.

-Laissaient nous s'ils vous plais. Dit-elle.

Certains tentèrent de protester mais abandonnèrent, connaissant parfaitement le caractère de leur déesse.

Une fois seul, elle s'approcha un peu plus de Loki qui n'avait pas bougé d'un poil. Elle voulu tendre la mains vers son visage, mais réprima se geste, le trouvant inapproprié pour la situation. Mais celui ci n'échappa pas au dieu qui sourit et pris une des mains d'Athéna dans les siennes. Elle rougit discrètement avant de se ressaisir et de retrouver son calme.

-Tu m'as beaucoup manqué Athéna... Toi plus que d'autre, celle à qui je dois ma vie. Dit Loki d'une voix douce.

-Je sais...Répondit elle d'un souffle court, son cœur battait trop rapidement à son goût. Elle pris une forte inspiration avant de continuer. Mais tout c'est fini entre nous quand tu à été arrêté...

Les yeux de Loki s'assombrirent plus qu'il ne l'était déjà au souvenir de cette époque funeste pour lui. Il soupira.

-Vraiment? Suis-je insignifiant pour toi maintenant?

La déesse détourna ces yeux en rougissant. Le dieu du mensonge sourit à cette réaction inattendue de sa part. Il approcha son visage un peu plus prés d'elle comme si il allait l'embrasser. Athéna tourna son regard vers lui et fut saisit de cette envie de gouter à ses lèvres. Au moment ou celles si allaient rentrer en contacte, Loki s'éloigna d'elle, la laissant rouge pivoine.

-Alors? Ne ressent tu vraiment rien? Redemanda t-il de façon enfantine.

-Si...malheureusement si...soupira elle. Tu m'as manqué aussi.

Il se regardèrent dans les yeux, depuis longtemps ils attendaient ce moment où enfin ils se retrouveraient... des siècles, des millénaires passé. L'un à attendre dans sa prison, l'autre ayant pour mission de protéger la terre. Leur relation passé refaisait surface dans le présent.

Après une rapide étreinte, courte mais plaisante, ils se séparèrent pour reprendre les choses sérieuses. Athéna alla s'assoir sur son siège, invitant Loki à prendre place à ces côtés.

-Une chose que je voudrais éclaircir maintenant que tu es là... commença la déesse d'une voix sombre. Comment a tu réussi à t'échapper de la prison où tu étais enfermé?

Loki sembla un instant surpris par cette question, à vrai dire, il n'y avait pas réellement réfléchit, d'ailleurs il n'avait aucune idée de comment il avait réussi à sortir. Niflheim est une terre du nord profonde et souterraine, un lieu sombre ou peu de personne ose s'y aventurer. C'est là où son enfermé les pires criminels, en quelque sorte, et c'est là que fut sa prison pendant des siècles et des siècles. Son regard s'attrista lorsqu'il repensa aux nombres d'années qu'il avait dût attendre dans la solitude et le froid pesant du neuvième royaume de l'arbre Yggdrasil. Aucune présence, pendant de longues années il n'avait vu la lumière du soleil, il en avait oublié la chaleur qui s' échappait de cette source de lumière intarissable. Tout à coup, il repensa au jour ou un rayon lumineux perça à travers sa cellule, à ce moment il avait ressentit une présence nouvelle, bienveillante, qui lui avait, pendant un instant, rappelé la déesse grecque de la sagesse.

Loki regarda à nouveau Athéna qui attendait une réponse à sa question, mais les informations qu'il allait lui donner n'allait sans doute pas la satisfaire...

il soupira:

-J'ignore ce qui m'a permis de m'échapper de se trou à rat... j'ai seulement sentis une présence quelques jours avant et si c'est elle qui m'a permis de sortir, alors je la remercie.

-Je vois... Répondit-elle un peu déçu mais s'en contenta pour l'instant.

-Part contre, Athéna... tu dois bien te douter de ce qui va ce passer maintenant que je suis dehors... Ils risquent de venir ici.

-Hum...oui je suppose que c'est inévitable.

-...Compte tu accepter? S'enquit-il nerveusement.

-Non... après tout, j'ai acceptée que tu reste ici, tu me dois quelque chose il me semble. Répondit-elle en souriant malicieusement.

Il lui rendit son sourire et rirent tous les deux ensembles. Après un temps passé à rire avec insouciance, Athéna essaya de reprendre le fil de la conversation qu'ils avaient abandonnés il y a de cela quelques minutes.

-Bien, je pense que je vais prévenir mes chevaliers que tu risques de rester ici pendant un bon moment. J'aimerais que tu te familiarise un peu avec eux.

-Athéna, tu ne peux pas me demander ça! S'écria t-il.

-Si je peux! Répondit elle avec un sourire bien inhabituelle sur ses lèvres. Après tout, tu dois respecter ta dette jusqu'à ce qu'elle soit rendu.

Il grommela quelques mots du genre « qu'est ce qui m'a pris de venir ici », mais ne grogna pas plus, de toute façon, qu'il soit d'accord ou pas, Athéna commandait actuellement et il n'y avait pas ordre à discuter.

La déesse fit appelle au grand pope qui ne tarda pas à se montrer. Il fut surpris de voir le dieu assit sur son siège. Il devina facilement que leur discutions ne fut pas cinglante comme ce l'était avec la plus part des autres dieux, espérons que cela ne se finisse pas par une guerre. Athéna s'adressa à Shion.

-Convoque les chevaliers d'or s'il te plais. Dit-elle simplement avant de retourner s'assoir auprès de Loki. Même si se dernier semblait légèrement vexé, il parlait avec tranquillité et sympathie à la déesse.

Le grand Pope se pressa de faire un appel de cosmos aux chevaliers d'or qui répondirent sans tarder. Après quelques minutes d'attente, les premiers d'entre eux arrivèrent, suivirent ensuite ceux dont le temple était assez éloigné.

Une fois tous en place, Athéna se leva et pris la parole.

-Chevaliers. A partir d'aujourd'hui et pendant une durée indéterminée, le dieu Loki restera parmi nous.

Elle laissa un temps de flottement, histoire de donner à ses chevaliers le temps de digérer la nouvelle. Ils arrivaient à s'en sortir avec justesse avec un seul dieu, mais alors avec deux, surtout quelqu'un comme lui, le sanctuaire allait redoubler d'ambiance, fois de chevalier d'or.

-Mais Athéna... commença le chevalier du bélier, êtes vous sûre que c'est une bonne idée? Peut-être devriez vous y réfléchir plus longuement...

-C'est tout réfléchit Mû.

-Ne risque t-il pas d'apporter des problèmes sur le sanctuaire? Demanda Milo.

-Oh que si, je risque même de provoquer des désastres, mais tout ça, Athéna le sais. Dit malicieusement Loki en répondant à la question du scorpion.

Cela eu le mérite de tous les faire taire. Athéna soupira en voyant cela, mais après tout, elle savait que tout ne se passerait pas comme prévu, dans un calme parfait, il fallait pas rêver non plus.

-Chevalier. Je souhaiterais que vous gardiez un œil sur lui, c'est pourquoi, j'ai décidé qu'il serait sous la garde de chacun d'entre vous pour l'instant. Vous viendrez me faire savoir si oui ou non, il est possible de le laisser seul dans le sanctuaire. Considérez tous cela comme une épreuve que je vous donne.

Tous rouspétèrent, même Loki, qui avait les yeux grand ouvert et regardait avec insistance la déesse de la sagesse. Mais bien sur, il est impossible de discuter les ordres d'Athéna.

-C'est tout. Dit-elle avant de réaliser qu'elle avait oubliée quelque chose d'important. Saga! Appela t-elle.

Le concerné se retourna vers sa déesse.

-C'est toi qui prendra Loki en premier. Dans deux jours je veux que tu me donne ton avis.

Maintenant, vous pouvez disposer.

Ils obéirent et sortirent tous du temple. Restait seulement une Athéna satisfaite et un Loki plutôt mécontent. Il ne tarda pas à le faire savoir.

-Tu es fier de toi? Demanda t-il sarcastiquement comme il savait si bien le faire.

-Parfaitement. Et maintenant, rejoint donc ton tuteur pour les deux prochains jours! Répondit-elle se retenant de glousser, avec difficulté cependant.

Loki soupira résigné, il se leva et partit en direction de la sortie. Une fois dehors, il remarqua le chevalier qui lui avait était assigné, adossé contre une colonne. Il se dirigea nonchalamment vers lui et s'arrêta à quelques centimètres. Il échangèrent un bref regard et sourirent tout deux. Le chevalier tendit une main vers le dieu.

-Je suis Saga, chevalier des Gémeaux. Dit il.

-Loki, dieu de...divers choses pas très plaisante, à mon avis. Répondit-il en saisissant la main qui lui était présenté. Et bien, je suppose que nous allons faire plus ample connaissance durant les deux jours à venir... continua Loki.

-Oui, ont dirait bien.

Saga conclu cette discutions puis invita Loki à le suivre jusqu'au temple des Gémeaux qui serai sa maison pendant deux jours.


infos:

*les nornes sont des femmes qui définissent le destin des hommes et du monde dans la mythologie nordique. Une d'elle à prédit le Ragnarok.

*Yggdrasil est l'arbre qui soutient les neufs mondes dans la mythologie nordique et nifleheim en fait parti tout comme Asgard, midgard... ce que contient niflheim par contre, je l'ai en partie inventé.