Bonjour, bonsoir a tous et bienvenu dans ma nouvelle Fanfictiooooooon. Si vous êtes là c'est que ... vous êtes maso. Bon, bref, passons les détails les coco. Cette nouvelle fic, je sais pas si je vais la continuer. Tel est la question. Alors voyons voir si cela vous plait ! Une tite review ?

Remarque: Les personnages d'origines ne sont pas a moi, leur formes humaine et le scénario si *va violé bee* Bonne lecture !


Part one – Well! What is it?

Optimus prime, chef incontesté des autobots était … septique. Quelque chose, d'étrange se tramait dans l'air, quelque chose de … Malsain, ou plutôt une nouvelle forme de magie. Vous me direz, étrange n'est-ce pas, comment pouvait-il savoir ça? A vrai dire, c'était assez simple, assez spéciale, comme, un instinct de survie, ou dans son cas, un anti-virus . En fait, plusieurs faits se proposaient, et ce mettait sous son nez. En premiers lieu, la disparition de l'énergon des Decepticons, comme si, il s'était … volatilisé, ce qui en soi était impossible – à moins qu'un rayon laser surpuissant leur soit tombé dessus – et de plus, des actes de terrorisme HUMAIN, se faisaient de plus en plus fréquent. Un F22 avait été retrouvé écrasé contre un immeuble. Quand on lui avait dit ça, il avait tout de suite pensé à Starcream mais quand on lui dit « VIDE » il avait eu un air assez choqué et s'était mis a cogité sous sa forme de semi-remorque, l'esprit et la carte mère en ébullition et inquiétant ses amis aux plus hauts degrés. D'accord, ça aurait pu être qu'une coïncidence, enfin, c'est ce qu'il avait pensé au début mais, quand il a entendu qu'un jet menaçait la ville avec des obus, qu'un tank était entré en zone militaire et qu'une panthère se promenait dans le quartier de Los Angeles, il devait avouer que non, ce n'était plus une coïncidence. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il n'y avait aucune trace d'énergon ou de Decepticon dans les parages à ce moment-là.

Voilà où on en était à ce moment précis le descendant des primes, à faire travailler chacune de ses pièces, carte mémoire et carte mère à savoir ce qu'il était censé faire. Certes, il aurait pu, en toute logique, se dire que ce n'était rien et laisser les humains continuer faire leur travail sur ses terroristes, mais c'était trop gros, beaucoup trop gros et quoiqu'il puisse faire, un vieux conte que lui avait raconté son maître lui revint en tête '' La magie du cube, et de la matrix ne sont pas les seules vivantes.'' Qu'est-il censé en déduire ? Normalement, rien ? Ce n'était qu'un conte, une chose à laquelle il n'avait jamais cru. Comme sûrement les humains n'avait jamais cru aux extraterrestres jusqu'à leur arrivée sur terre. Cette pensée lui fit pousser un soupir.

Il arrêta un instant de pensée quand le colonel Lenox rentra dans le quartier général du Nest et que, les deux jumeaux, encore en train de se battre faillit finir en crêpes. Heureusement qu'il avait de bon, très bon réflexe. Toujours sous sa forme de semi-remorque rouge et bleu il effectua une marche arrière et alla au fond de la pièce histoire de pouvoir être plus au calme. Attirant ainsi le regard inquiet de Ratchet et Ironhide, ses plus fidèles amis, alors que Bumblebee était absent, sûrement partie faire un tour au garage de Samuel, comme d'habitude.

_ Qu'est qui lui arrive, demanda le colonel Lenox aux deux autres autobots, Il boude ?

_ Un truc dans le genre, répondit le médecin.

_ Il réfléchit. De mauvaise humeur, répondirent les derniers.

C'est à ce moment précis que choisit la Camaro jaune pour débarquer à toute allure et faire un 180 degrés en dérapage, s'arrêtant tout près du colonel après l'avoir frôlé et, de se transformer dans un saut aérien assez impressionnant tout aussi rapidement. Rapide et précis, toujours le même Bumblebee, s'aidant des jingles et des chansons de radio essayait de s'exprimer à toute allure.

_ Ennemis, tomber, tout seul, et puis, disparut.

Voilà, c'est ce moment-là que choisis la semi-remorque pour se rassembler, faire de lui le fière et grand robot imposant qu'il est à la base pour se rapprocher et posant ses mains sur les épaules de Bee, il le secoua, lui clamant de lui donner plus de détail. Il semblait, complètement énerver le grand prime, surtout perdu, il ne comprenait rien, mais, s'acharner sur le jaune ne servait à rien. Alors, se reprenant il se recula, et s'assied sur le sol. Il ne comprenait rien, qu'est-qui se passait, au niveau des Decepticons, et qui, si c'était vraiment un mal si fort, risquait fort de leur arrivé aussi.

_ Que se passe-t-il, renchérit Lenox .

_ Je ne sais pas, répondit le prime .

_ Mais alors, pourquoi vous énervez-vous?

Lenox aussi commençait à perdre patience, le comportement du prime c'est derniers temps était fort étrange, toujours au fond de la pièce à bouder ou plutôt à penser, perdu dans des données qui lui échappaient, il ne savait pas ce qui se tramait. Voilà, c'était tout, mais en soi, c'était déjà beaucoup.

_ Optimus, dit d'une voix calme Ratchet, explique toi.

Le concerné se relevait, et pris une profonde inspiration, même si, théoriquement il n'en avait pas besoin, c'était sa façon à lui de se donner du courage et bomba sa poitrine métallique. Donc, il devait peut être s'expliquer, mais après tout, cela n'était que des théories, il n'avait rien à dire.

_ Je ….

Ses systèmes se mirent à chauffer, son anti-virus a tinté sa vision clignota rouge et un mot résonna dans sa tête « erreur système ». Tout en lui était en train de s'éteindre.

_ Ratchet ?

'' Il devrait pouvoir arrangé ça il …'' Et le Prime n'eus pas le temps de finir sa pensée, tous ses systèmes s'était déjà éteint et déjà il toucha le sol lourdement.

Part Two – Wake up.

'' Boom, boom. ''

Quelque chose qui tambourine a ses oreilles. Étrange, comme un, cœur qui bats. Des choses lourdes, vers le haut, comme des paupières qui ne veulent pas s'ouvrirent. Un truc, un mal comme ce que les humains appels une faim et … quelque chose de '' chaud'' contre son corps.

Soudain, il ouvre les yeux. … Les yeux … des yeux d'humain, les siens. Des yeux d'humain. Lourdement, il redresse son corps, un corps d'humain, sur le lit chaud, faisant tomber la couverture chaude. A côté de lui, six autres lits qui comportaient six humains. Celui à sa gauche était un jeune blond aux cheveux limite canari, à sa droite, un brun, aux cheveux limite noir, avec un visage plus sage que celui à sa gauche. D'un coup il comprit. Non, ce n'était pas possible. Se levant précipitamment du lit, il tomba au sol, se cognant la tête la première.

La douleur.

C'était étrange. Prenant son courage à deux mains, il leva la main et la passa devant son visage, de manière systématique, presque naturel jusqu'à ce qu'il se rende compte que finalement, ce n'était pas toute a fait comme d'habitude. Il s'assied au sol. Normalement, les jambes croisées. Des jambes d'humain. Il mit ses mains dans son champs de vision, cinq doigt se présentaient de chaque côté de ses mains. Étrange. Il se leva. Humain. Il était, tout ce qu'il y de plus humain. A sa connaissance, les Transformers ne rêvaient pas, mais vu ce qu'il lui était arrivé, il se mordit l'épaule a sang. Non, non, ce n'était pas un rêve, c'était … La pure réalité, il était bien humain …

Un miroir en pied se tenait à l'autre bout de la pièce, lentement, avec précaution, n'ayant pas encore l'habitude de cette … forme, il se mit bien en face et … Se regarda. Il avait l'apparence, d'un ado, de dix-huit ans, voir, un peu plus, ses cheveux était noir ébène, noir, comme de l'encre et sa mèche mise sur le côté était rouge, et ses yeux un bleu océan profond et surtout très humain. Ce qui était en soit normal. Il n'était pas vraiment habillé pour le moment, juste un jean et un tee shirt bleu nuit. A vrai dire, il avait un visage fin et doux, un peu androgyne et plutôt pale. Il était plutôt beau. Un instant il remua la tête. Il était surtout humain et plus il y pensait, plus il se rendait compte que, c'était, agréable. Un bruit vers la porte ce fit entendre. Elle s'ouvrit avec fracas laissant passer les militaires, enfin, surtout Eppes et Lenox, non armé, habillés de leur uniforme habituel.

_ Vous êtes réveillés, dites-moi ce qui s'est passé.

_ Je ne peux pas vous le dire moi-même, je ne comprends pas.

Il sursauta, c'était bien la première fois où il entendait sa voix ainsi, en tant qu'humain, elle avait une sonorité douce et grave à la fois, comme une voix qui avait muée, enfin, c'était son avis.

_ Optimus, c'est vous ?

_ Oui …

Il ne savait pas quoi faire ou du moins jusqu'à ce qu'un bruit sourd se fit entendre, un des deux jumeaux, d'après la ressemblance entre les deux humains venait de tomber ce qui le réveilla. Rapidement celui-ci se redressa et se mit en position d'attaque et tapa un ennemis imaginaire dans le vide.

_ Tu ne m'auras jamais Méga ...

Un grand silence s'installa, l'humain – qui était effectivement un des deux jumeaux – venait en de se rendre compte de la situation. Il n'était pas toute a fait celui qu'il était avant. Il était différent. Petit, élancé, il avait les cheveux court, rasé de prés. Habillé d'un baggi noir tombant, il laissait voir un caleçon coloré un '' freegun'' d'après la marque et un grand tee shirt blanc lui couvrait le torse et sur le sol se tenait une casquette. Quand il ouvrait la bouche, d'ailleurs, il avait la bouche ouverte étourdie, ébahie, il laissait voir une dent en or.

_ On vous a habillé aussi … On a fait avec ce qu'on avait. Pardon.

_ Ce n'est rien, avoua Optimus.

En réalité il trouvait que la tenue accordé au jumeau leur allait plutôt bien.

_ Mudflaps, MUDFLAPS !

Le dit jeune homme tomba à son tour et regarda son jumeau et pris de panique poussa un cri.

_ AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH.

Ce qui eut pour effet de réveiller tout le monde.

_ On est humain, on est humain. AAAH ! Skips t'es moche.

_ Et toi tu t'es vu ?

Les autres autobots, déstabilisés, se réveillèrent et se regardèrent mutuellement, seul un se réveilla en retard et dit.

_ Ce n'est pas bientôt finis ce vacarme ?

Ironhide sûrement, vu la voix grave et la remarque. Optimus grinça, ce n'était pas simple de savoir qui était qui, ainsi. Quoi que. Le petit blond qui venait de passé au-dessus du lit vide qu'occupait Optimus précédemment et qui venait d'attraper les jumeaux pour les cogner l'un contre l'autre, était sûrement le jeune Bumblebee. Le plus grinche et qui venait de faire la remarque sur le bruit personne d'autre que Ironhide et vu la taille et la corpulence musculaire aucun doute. Les jumeaux, pas besoin de les reconnaître et le châtain clair par conclusion c'était Ratchet.

_ On a séparé les filles, hum, les motos de vous, avoua le colonel Lenox.

Optimus était sceptique, il ne savait pas quoi répondre et surtout pas quoi faire. Il observa tour à tour les autobots humains. Ratchet semblait de taille de normal, moyenne, il était mince et les cheveux en bataille, châtain clair. Ses yeux était bleu plus foncé que les siens. Ironhide semblait le plus grand et le plus musclé, les cheveux noir en désordre organisé ses yeux était noir profond. Bumblebee, semblait avoir hérité de tout ce qu'il y avait de beauté, il était blond flashy, se rapprochant du jaune canari. Les cheveux mi- longs, lui tombaient en mèches irrégulières sur le visage, il était grand fin et peu musclé, mais bien fait et semblait avoir assez de force pour arrêter les jumeaux. Ses yeux bleus clairs et ses lèvres s'étiraient en un sourire amusé. Parlons en des jumeaux tiens. Il avait hérité de … leur dégaine plouc et énervante habituelle. Leurs cheveux étaient noir, et leur taille petite, leurs yeux se différenciaient comme lorsqu'ils étaient sous forme de voiture, l'un avait les yeux vert et l'autre rouge, assez étrange mais plutôt jolie pour des humains.

Optimus prime n'en pouvait plus. Il venait à peine de se réveiller qu'il ne savait pas quoi dire. Il n'était ni enjouer ni déçu il était surtout perdu. Soudain, Ironhide venant le dominer de toute sa taille en profita pour se regarder dans le miroir.

_ Tu as vu ses muscles Optimus, ce n'est pas la classe ?

En voilà un au moins qui était heureux de sa condition. Il laissa passer un soupir sur ses lèvres

_ J'appelle Samuel …

C'était la dernière phrase de Lenox avant de quitter la pièce à moitié mort de rire.