Après une (très longue) absence, me revoici. Je dois dire que j'en ai CH… pour écrire ce chapitre (que je n'ai commencé que fin janvier, alors si vous espèreriez que j'avais cessé de publie juste pour me faire une solide réserve de chapitre…ben non). Mais j'espère que ça vous plaira (et que vous n'aurez pas besoin de relire toute la fic pour vous remettre en situation, je vous dit ça parce que ça m'est déjà arrivé avec des fic qui publie une fois dans l'année…un peu comme moi en fait).

Réponse aux reviews :

Fridaye : Yo, alors pour répondre une bonne fois pour toute, la fin alternative sur laquelle repose ma fic est celle ci : : / www. youtube watch? v=PEA AaqEl 03Q

Pense à enlever les espaces, bien sûr.

Lelouch ne sait absolument pas se battre, il fait tout au « free style », mais comme je l'ai dit, ses capacités sont hors norme, au point qu'il peut démembre une machine à main nue, pas besoin de technique pour ça. Mais il devra s'entraîner réellement au combat quand il affrontera les deux autres immortelles, car ils sont encore plus puissants que lui, sans parler de leur expérience dû à leur âge.

Pardon pour le pâté au début du chapitre précédent, dire que moi aussi je m'en plains d'habitude-_-'

Lelouch a eu effectivement un instant d'appréhension à l'idée de rencontrer son père, mais sans plus, celui ci était mort, et lui un immortel, je vois pas ce qu'il aurai pu craindre de lui.

Personne ne connaît l'origine du geass, à part Oméga, et c'est par lui qu'on la connaîtra.

D'ailleurs, pour en revenir sur les méchants, j'ai changé le nom de l'organisation pour « Entropy », entropie en français. Le niveau entropique est la « jauge de mort ». Plus l'entropie augmente, plus on se rapproche de la mort. Cette idée d'entropie est la « durée » qu'un système peut survivre sans « apport » extérieur. Par exemple, si quelqu'un ne se nourrit plus du tout, plus le temps va passer, plus l'entropie montera, mais s'il se nourrit le niveau d'entropie retombe, on parle alors de néguentropie…C'est pas très clair, c'est ça ? Bon, disons simplement que lorsque l'on parle d'entropie, on ne parle pas d'amour et de bonheur, mais de mort, froide et inerte. Oméga signifie « la fin » et Alpha « le commencement » (pensez à Fallout 3), vous comprendrez où je veux en venir avec ces deux noms lorsque ces personnages sortiront de l'ombre, jusque là, gardez à l'esprit que leurs noms sont lié à l'entropie.

C'est vrai que le fait que Lilia se fasse choper comme ça à de quoi énerver notre immortel préféré, mais d'un autre côté, ça lui permet de remonter la piste pour trouver les responsables, ce que les responsables eux même veulent, mais ils ignorent ce que leur prépare R.R.

Hideaki sama : Je ne sais plus si je t'ai répondu ou non, alors je le dit maintenant, merci pour ton commentaire, et ça me fait du bien à l'égo que tu sois allé jusqu'à aller regarder Code Geass pour lire ma fic, Clamp devrait me payer pour ça lol (aïe, mon tête a trop gonflée d'un coup .). Bref, j'espère que ce chapitre répondra à tes attentes.

Chapitre XVI Arrivé sur Mars

« Dans quelques minutes, nous serons arrivé au Spatioport de Junon, nous espérons que vous avez fait bon voyage et nous vous souhaitons un bon séjour. » Fit la voix dans l'intercom.

Cette voix mielleuse réveilla R.R., qui s'était assoupit durant le trajet. Il constata que Wassily avait suivit son exemple. Il le réveilla d'un coup de coude, ce qui fit grogner le jeune homme, qui ouvrit les yeux encore embuer par le sommeil.

-Debout, nous sommes arrivé, fit Lelouch, laconique.

Apparemment il m'en veut toujours, pensa le jeune homme en se massant les côtes.

Pour ce voyage, où ils devaient voyager incognito, ils avaient prit la peine de se déguiser. Lelouch s'était déguisé…en femme. Et ça avait parfaitement fonctionné grâce aux faux papiers que les chevaliers noirs, lui ont fabriqué. Il portait un pantalon de jean très moulant, un chemisier noir sous laquelle il avait mit des faux seins en silicone et s'était même mit un corset pour se donner une allure plus féminine. Il était content d'être imberbe, ce qui lui permit de passer encore plus facilement pour une femme, mais il avait en revanche abandonné l'idée de porter des chaussures à talon, impossible de faire trois mètres sans tomber, surtout que le corset le faisant assez souffrir comme ça. Wassily était resté homme, mais s'était teint les cheveux en noir jais, enlevant le blanc de ses cheveux, et s'était mis des lentilles noires pour cacher ses yeux bleus. Il avait également mis du fond de teint sombre avait de passer pour un métis. Ils étaient tous les deux méconnaissables, surtout Lelouch, qui dans cet accoutrement, avait plus de sex appeal que la plupars des vrai femmes autours d'eux. Au point qu'il a surprit Wassily en train de le fixer un peu trop longuement à son goût.

-Cesse de me regarder ainsi, je ne suis pas de ce bord là, murmura t il afin que seul le garçon l'entende. Celui ci piqua un fard violent avant de tourner la tête.

-Pardon, c'est juste que vous avez l'air plus féminine que la plupart des autres femmes, bredouilla t il, gêné.

-C'est juste parce que je joue bien mon rôle.

Une fois descendu de l'appareil, Lelouch pu admirer la cité martienne, celle ci était gigantesque. Il pensait qu'elle serait entouré d'un dôme de la même manière que Lancelot, la capitale/QG des chevaliers noirs, mais non pas de dôme, rien, on pouvait y marcher comme ça comme si on était sur Terre. Il avait lu que des décennies de terra formation avait rendu la planète rouge habitable, mais il ne pensait pas que c'était à ce point, le côté rouge de la planéte n'était plus visible qu'au niveau de l'Equateur, là où la chaleur est trop élevé pour permettre à la flore de se développer, tout le reste est vert, avec des tâches importantes de bleu pour les mers qui s'étaient formé lorsque l'on avait extrait une bonne partie de l'eau à la surface.

La faune et la flore a été très difficile à installer surtout que Mars n'est pas comme la Terre, mais les terres et les océans sont désormais suffisamment peuplés de d'animaux et de plantes pour créer un écosystème plus ou moins fonctionnel. L'atmosphère est plus ténu que sur Terre, ce qui peut être dangereux pour les asthmatiques, et il est plus difficile d'y faire des efforts physiques importants, mais à part ça ne n'est pas handicapant, surtout en prenant en compte que la gravité est plus faible que sur Terre. La ville en elle même semblait presque être exclusivement composé de tours gigantesque, avec quelques bâtiments de « petite taille », des sortes d'HLM, par ci par là. Les quelques routes existantes n'avaient été construites que pour les piétons, car des voitures volantes formaient de longues lignes de circulation dans le ciel. Maintenant qu'ils étaient là, il était allait devoir préparer un plan pour attaquer cette usine à oxygène qui servait de base camouflé à l'organisation Entropy. Heureusement qu'ils pourront compter sur l'aide des chevaliers noirs basé sur Mars, il faudra qu'il pense à remercier Suzaku pour ça.

xxxFlashbackxxx

Deux jours après que la bataille soit terminé, les blessé avaient été soignés, les morts compté et les fissures du dôme réparé. Suzaku venait tout juste de se réveiller dans ses appartements, lorsqu'il vit que Lelouch l'observait, assis sur une chaise à côté du lit.

-Bien dormi ? demanda l'immortel d'un ton ironique.

-Si on enlève les quelques douleurs, c'était pas mal, répondit Zéro avec un sourire fatigué. Je ne pensais pas perdre contre ce type, il était vraiment très fort, et son étrange armure…Je n'avais jamais vu ça. Qu'est ce qui s'est passé après que je me sois évanouie.

-Je l'ai battu et fait parler, répondit Lelouch.

Il eut un blanc.

-Attends, tu es en train de me dire que tu as battu un type qui m'a battu moi ?!

-Hum hum, fit R.R. en hochant positivement de la tête.

-Je n'arrive pas à y croire, comment es tu devenu aussi bon au combat ?! Dire qu'autrefois tu n'étais pas capable d'avoir une garde correcte ou de taper fort… Alors comment as tu pu le battre ?

Autant ne pas avouer que j'ai explosé son armure à main nue, il ne croira jamais.

-Je l'ai attaqué avec une arme électromagnétique, ce qui a neutralisé son armure, un fois réduit à l'impuissance, tes hommes l'ont capturé, l'on sortit de l'armure, ce qui m'a permit de l'interroger, menti l'immortel.

-Ah, je me disais aussi, je me sens mieux maintenant, un Lelouch fort physiquement signifierait la fin du monde ! ria Suzaku en se tenant les côtes.

-Je peux savoir ce que tu sous entends ? demanda R.R. d'un ton à la fois pincé et menaçant, avec une grosse veine palpitante sur le front.

-Heu…oublie ce que j'ai dit, bien joué Lelouch, hé hé, fit Zéro levant les mains en signe de paix.

-Je préfère ça, sinon j'ai une mauvaise nouvelle, Lilia a été capturé.

-Quoi ! Par qui ! Comment !

-Par qui ?! T'as vraiment eu un choc à la tête, par ceux qui nous ont attaqué pardi, l'organisation Entropy. Quant au comment, je suppose qu'ils l'ont trouvé et l'ont embarqué car elle était évanouie à ce moment là, paraît il.

-Comment ça « paraît il » ?

-c'est Wassily, le garçon qui l'accompagne, qui m'a dit qu'il l'avait assommé pour l'empêcher de partir au combat, puis l'avait mise à l'abri dans un coin le temps que la bataille se passe, puis est parti. Et quand il a envoyé des hommes aller la récupéré, elle avait disparu. Nous avons passé la ville au peigne fin pendant deux jours sans la trouver, donc elle dû être enlevé.

-Je vois. Savons nous où elle a été emmené ?

-Je n'en suis pas sûr, mais d'après ton agresseur, ils devaient la capturer, puis l'emmener sur Mars, dans la ville de Junon. Ils y ont une planque camouflée en usine à oxygène, situé à deux kilomètres au nord du centre ville.

-Bon, ça nous fait au moins une piste, espérons qu'elle soit encore chaude. Je vais donner l'ordre à ce que l'on vous prépare une navette avec une escorte et…

-Non surtout pas !

-Mais pourquoi ?

-Cette attaque est étrange, elle était trop rapide, trop bien organisé, trop bien chronométré. Ça me rappelle mes propres stratégies, et d'après moi, il y a des espions, ou des agents dormant ici.

-Quoi ! Mais si c'est la cas, comment les débusquer ?

-Pour l'instant on ne peut pas, ou il faudrait que j'inspecte chaque personne, une par une, et on a clairement pas le temps pour ça. C'est pour ça que je dois aller incognito sur Mars.

-Je comprends, mais va quand même voir mes hommes en faction la bas, si besoin, vérifie qu'ils ne sont pas contrôlé par l'ennemi, puis va inspecter cette fameuse usine.

-Je sais ce que j'ai à faire, dit Lelouch, mais tes hommes me seront d'une aide précieuse, on va faire comme ça, à un détail près.

-Lequel ?

-J'aimerais que tu me prête ton masque.

-Mon masque ! Pourquoi faire ?

-Avec un peu de chance, ils ignoreront que Téta a parler, et par conséquent, ils ne s'attendront pas à ce que je vienne en personne. De plus, j'aimerais garder mon identité aussi peu connue que possible, si l'on me voit donner des ordres aux chevaliers noirs, ça risque d'éveiller des soupçons, mais si c'est Zéro qui dirige, ça sera normal. C'est pourquoi je vais avoir besoin de ton costume, ainsi que l'envoi d'un laissez passer qui attesterait que je suis bien toi.

-Je comprends la logique, mais ils ont des agents partout, ils te reconnaîtront dès que tu posera les pieds sur Mars, voir avant, même si tu y part incognito.

-Allons Suzaku, tu devrais savoir que je suis doué pour me déguiser et me fondre dans la foule, comment ai je pu échapper aux gardes que tu m'a collé au trains autrefois à ton avis ?

-Pff…Bon très bien, j'enverrais un message à la base annonçant mon arrivée, comme ça, ils sauront que tu es le « vrai »

-N'envois pas le message tout de suite, ne l'envois que la nuit du jour de mon arrivée sur Mars, pour laisser le moins de temps possible à l'ennemi

-Bien compris, mais tu prends soin de mon costume d'accord ?

-Je ne voudrais pas te vexer, mais entre toi et moi, tu es celui qui a abîmer le plus souvent le masque de Zéro, répliqua Lelouch, taquin.

-Hé ! Si tu parles du jour où j'ai fendu ton masque d'un balle, ça compte pas, c'est toi qui n'a pas voulu l'enlever !

-Je plaisantais, toujours à prendre la mouche. Bon, sur ce je vais devoir te laisser, j'ai une « expédition » à préparer.

-Merci d'avoir veillé sur moi Lelouch, ça me touche beaucoup.

-Pas de problème, je te dois bien ça, dit R.R. en quittant la chambre.

xxx

Une fois rendu au centre ville, ils commencèrent par se trouver un point de chute, à savoir une chambre dans un hôtel moyen, presque miteux en fait.

-Heu…On pourrait sûrement trouver mieux non ? demanda timidement Wassily, toujours intimidé par R.R.

-Non c'est parfait, je ne veux pas attirer l'attention. Ici personne ne pensera à venir nous chercher.

Après être monté dans leur chambre, ils purent enfin enlever leur déguisement. Lelouch se sentit merveilleusement bien après avoir enlevé ce fichu corset, un tel objet devrait être interdit.

-On devrait pas tout enlever non ? Vu que si on sort sans, on risque de se faire repérer.

-Bien sûr que non, répondit Lelouch en haussant des épaules. Ils nous attendent, par conséquent, toute leur attention est concentrée sur le spatioport. Maintenant que nous en sommes loin, nous pouvons nous montrer sans crainte, ils ne peuvent pas surveiller la ville toute entière. Britannia ne le pouvait pas, alors ce n'est pas eux qui le pourront.

-C'est que…Je suis bien placé pour savoir qu'Entropy est une organisation immense, qui est partout. Je pense qu'on ne devrait pas sortir comme ça, insista Wassily.

R.R. soupira lourdement, c'est incroyable énervant de se faire reprendre par un gamin lorsqu'on a conquis le monde en partant de rien…ou presque. Mais d'un côté, il n'a pas tort, ils ont eu beaucoup de mal à arriver ici sans se faire repérer. Même en partant du principe que l'ennemi ne surveille pas entièrement les environs, ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas là.

-Hm…Je suppose que nous pouvons continuer à porter nos costumes, dit Lelouch, bien qu'il avait l'impression de boire du plomb fondu en disant ces mots. Mais une fois chez les chevaliers noirs, je me débarrasse de ça, dit il en pointant d'un doigt accusateur le corset.

Ah, en fait c'est juste le corset qui l'embête, pensa le jeune garçon avec une grosse goutte derrière la tête.

-Enfin bon, s'il faut en passer par là. Je vais me prendre une douche, je suis en sueur, la chaleur de cette planète est atroce.

Après que Lelouch soit rentré dans la salle de bain, Wassily commença à enlever tout le fond de teint, ou au moins celui sur le visage. Au moins il n'avait pas dû se déguiser en femme, bien que ça n'aurait certainement pas fonctionné pour lui. En y repensant, c'est entièrement de sa faute si elle avait été enlevé, il l'avait assommé et laissé en plan, le premier ennemi venu n'avait qu'a la ramasser et repartir avec ce qu'il était venu chercher. C'était tellement stupide, pas étonnant qu'après ça, il soit devenu la bête noir de Lelouch, et son ancienne appartenance à Entropy n'a rien arrangé. Après ce fiasco, Zéro l'a soupçonné d'être un agent double, mais heureusement, R.R. avait plaidé en sa faveur, ce qui lui avait évité de gros ennuis.

Mais même sans ça, il était assez punit, savoir Lilia à nouveaux entre leurs mains lui glaçait le sang. Il a longtemps été aveugle sur les agissements de sa famille dans cette organisation, mais il fut définitivement réveillé lorsqu'on l'obligea à abattre sa sœur cadette, sœur qui avait essayé de s'enfuir avec un étranger, dire qu'ils avaient transformé cette exécution en « test de passage », d'ordinaire, le test consiste à exécuter un prisonnier, mais là, il eut droit au niveau suivant. Pour échapper à leurs emprises, elle avait donné des informations à la police, ce qui passa évidemment pour de la haute trahison. Après qu'ils l'ai récupéré, ils ont torturé et mutilé son amoureux, puis une fois celui ci mort, ce fut à son tour, elle évita la torture, mais ce fut lui qui fut torturé en étant forcé de la tuer. Cet événement a hanté ses nuits durant des années, et même aujourd'hui, ça lui donne le bourdon Elle avait 16 ans à peine, et Lilia lui ressemblait énormément, pas une ressemblance physique non, plutôt le caractère. C'est d'ailleurs pour ça qu'il a succombé, une sorte de complexe de la sœur qui serait remonté à la surface peut être. Mais peut importe, ils devaient la retrouver, hors de question qu'elle subisse le même sort que sa sœur. Il se demanda d'ailleurs s'il allait vraiment retrouver Lilia la bas, car après tout, rien ne dit qu'ils l'avaient envoyé dans cette usine martienne. Mais bon, il n'y a pas d'autres pistes, alors il va falloir se contenter de ça.

Il était tellement plongé dans ses réminiscences qu'il ne remarqua même pas que R.R. s'était planté juste derrière de lui, ce qui le surpris assez pour le faire dégringoler de la chaise sur laquelle il était assis. Le visage de Lelouch était neutre, mais on pouvait clairement voir de l'amusement mêlé à de la condescendance. Le voir réagir comme ça l'amusait autant que ça le désespérait, avec cet étourdit doublé d'un maladroit, il n'est pas sorti de l'auberge, ça lui fait une sacrée différence avec autrefois, C.C. était autrement plus débrouillarde, même jusqu'à le sortir plusieurs fois de situations désespérées, bien qu'ils ne l'avouera jamais devant personne.

-J'ai fini avec la salle de bain, elle est libre si tu veux, dit l'immortel en s'éloignant en direction de son lit, sur lequel il s'allongea de tout son long avec un soupir de contentement.

Wassily l'observa un petit moment, surpris de voir à quel point que même sans costume, il a presque une apparence féminine, au point que s'en est troublant.

-Je t'ai déjà dit d'arrêter de me dévisager ainsi, je te répète que je ne suis pas de ce bord là.

-Mais moi non plus ! répliqua aussi tôt le jeune homme, les joues rouges.

-Dans ce cas, arrête de me dévorer des yeux, c'est particulièrement gênant.

To be continued

Bon, un chapitre sans trop d'action (et très court, mille pardon pour ceux qui ont attendu) mais que voulez vous, on ne peut pas placer des batailles « épique » dans chaque chapitre. Je vais essayer d'aller un peu plus vite, mais le chapitre suivant risque d'être encore plus difficile à mettre à l'écrit, en particulier la prise de contact entre R.R. et les chevaliers noirs de Mars.