~CHAPITRE 4 : La réception et la première nuit.~

XXX

Sora regarda l'assemblé, il était dans une immense salle éclairée par plusieurs chandeliers, une immense table était dressée, et déjà quelques personnes étaient assises en discutant avec d'autres toujours debout. Sora repéra Sano qui parlait avec une jeune femme.

Justement celui-ci le remarqua et lui fit signe de venir, Sora arriva rapidement tandis que Sano disait avec un sourire :

-Alors Sora, tu apprécie ta chambre ?

-Quelque problème avec la douche mais sinon ça va, merci.

Sano se tourna alors un peu vers la jeune femme en disant :

-Au fait, je ne t'ai pas présenté Kat, il s'agit de l'un de mes généraux, elle s'occupe de la région de Sinnoh.

Kat était une élégante jeune femme d'une vingtaine d'années, aux forme avantageuse mise en valeur par son corset violet et sont short moulant noir, elle porter aussi un manteau sans manche rouge avec l'emblème de l'organisation à la place du cœur.

Elle avait les cheveux violet assez courts, dans une coupe de garçon manqué et ses yeux étaient hypnotiques et de couleur vert et jaune, Sora sentit alors immédiatement son bas ventre commencer à s'échauffer, il salua tout de même la jeune femme avec politesse :

-Enchanté.

-Et Kat, voici Sora, le garçon dont je t'ai parlé.

-C'est un honneur. Fit Kat avec un sourire qui faillit faire gémir Sora tant sa beauté était évidente.

Il se força à faire le vide dans son esprit puis dit sur un ton un peu gêné :

-Et bien… Merci.

Elle eu un petit rire musicale qui sonna comme une douce mélodie aux oreilles de Sora puis s'en alla de sa démarche divine. Sano regarda Sora pendant un moment d'un air amusé puis lui pinça le bras. Immédiatement il revint à la réalité :

-Qu'est ce qu… ?

-Kat est assez dangereuse, elle produit des phéromones qui touche aussi bien les hommes que les femmes et leurs fait éprouver une attirance charnelle pour elle, tu finiras par t'y habituer.

-J'espère, j'ai crus que j'aller tomber dans les pommes, dit Sora en reprenant son souffle.

Un bruit sourd résonna dans la salle tandis que quelqu'un cria. Les deux hommes se retournèrent pour voir un sbire voler à travers la pièce. Un jeune homme l'attrapa par le col en lui criant dessus :

-TU VEUX QUE JE T'ETRIPE SALOPARD ? C'EST QUOI CETTE PIQUETTE ! J'T'AI DEMANDE UN WHISKY ! PAS UN THE !

Le sbire était hélas déjà KO et ne put répondre, Sano s'approcha suivit de Sora. Il dit sur un ton calme :

-Jack, arrête de martyriser ce pauvre sbire, il a juste du se tromper de bouteille.

Jack était un jeune homme en apparence peu effrayant, il était svelte et peu âgée, ne dépassant pas les vingt ans, son visage était juvénile et un peu intimidant, il avait les cheveux blond coiffé en pic avec quelque tresse indienne et des yeux bleu glacial, il portait aussi un bandana avec une queue de Libegon accroché dessus.

Il portait un tee-shirt noir avec par-dessus une veste kaki aux manches retroussées, ainsi qu'un pantalon de même couleur et des botte noir à semelle compensées et renforcées de fer avec marquées « NEW ROCK » sur le côté.

XXX

Trainki : Vive les new rock !

Soso : Heu…

Prusse : Laisse je m'en occupe. *griffe Trainki*

Trainki : YAAAAAAAAAAAAAAAARGL !

emokami : Euh…vous pouvez pas être plus discrets tous ? Oo

XXX

Jack lâcha à contrecœur le malheureux sbire (Trainki : MOUHAHAHAHA ! Bien fait ! *se prend un coup de griffe* *et une gifle de la part de sa correctrice*), et se tourna vers Sano :

-Ok Boss.

Sora était étonné par la force du jeune homme qui lui sembla tout d'un coup plus sympathique maintenant qu'il n'essayer plus de tuer quelqu'un. Sano présenta alors les deux jeunes garçons :

-Jack, je te présente Sora, Sora voici Jack, le général de Hoenn.

-Jolie droite, complimenta Sora en serrant la main que lui tendait Jack.

-En fait je m'en veux un peu, le pauvre.

Sora fut étonné, n'était-ce pas lui qui était en train d'essayer de trucider le sbire ?

Sano se pencha à l'oreille de Sora et chuchota :

-Jack à tendance à perdre les pédales dés qu'il se met en colère.

-Je vois, une nympho et un Berserk, ce sera quoi le prochain ?

(emokami : Yeah ! vive les fous ! on s'ennuiera moins ^w^ )

-Et bien je dirais un paresseux, un maniaque de l'électricité et une Shiva, fit Sano en ricanant.

Sora ne put s'empêcher de rire en entendant cela, il regarda autour de lui, les autres invités avaient tous un côté un peu guerrier ou militaire, Sano l'abandonna pour aller accueillir d'autres invités, laissant Sora au milieu de la foule. Il fut rapidement aborder par un jeune homme à l'allure… étrange.

En effet, il était vêtu d'une tunique blanche et d'un pantalon noir en tissu et avec une cape noir déchirée un peu au niveau des jambes. Il ne dépasser pas les vingt-cinq ans et avait des cheveux rouge écarlate coiffer un peu n'importe comment, une barbe rousse de trois jours était visible et ses yeux était couleur ambrée.

-Tiens, c'est rare les nouvelles têtes ! Vient par là le nouveau, faut que tu trinque avec nous ! fit-il jovialement en trainant littéralement Sora à une partie de la table avec divers personne tenant des verres d'alcool et échangeant des banalités installées autour.

La plupart semblais sympathique et accueillir chaleureusement Sora, le jeune homme aux cheveux de feu lui fourra un verre de whisky dans les mains et lui dit :

-Allez, au nouveau venu ! KAMPAÏ !

-KAMPAÏ ! Firent les autres ainsi que Sora avec un temps de retard.

Puis ils vidèrent le verre d'alcool, Sora toussa un peu sous le coup du puissant alcool mais ne se sentit pas outre-mesures affecter, le roux remplit rapidement tous les verres puis il souleva le siens et fit :

-Allez encore un ! KAMPAÏ !

Encore un, ils continuèrent comme ça jusqu'à ce que la moitié soit déjà saoule. Sora s'en sortit haut la main en ne subissant aucun effet de l'alcool.

Il allait avaler encore cul-sec un verre avec le rouquin lorsque soudain la bouteille explosa dans les mains de celui-ci, il se tourna alors pour voir l'auteur de ce sacrilège, il s'agissait d'un jeune homme aux cheveux d'or :

-Shanks, cesse de saouler tout le monde ! Fit-il, son doigt toujours tendu.

-Ace ! Ma bouteille, geignit le rouquin puérilement.

Ace était un jeune homme d'une vingtaine d'année à la peau clair et aux cheveux couleur or coiffé en pétard, ses yeux étaient verts et il portait un bandana sur la tête. Il était vêtu d'une veste couleur or avec de la fourrure au niveau du cou et brodé de doublure noire ainsi que d'un pantalon de cuir jaune et noir. Des mitaines jaunes camouflait partiellement ses mains..

Il était chaussé de bottes noires avec des motifs en forme d'éclair.

-Plait-il ? fit Sora qui lui regarder son verre qu'il venait de renversé d'un air triste.

-Ace, pourquoi tu l'as fait exploser ?

-Je crois que tu t'es assez saoulé pour le moment, je voudrais que l'on reprenne notre combat de la dernière fois.

Shanks soupira et posa le cadavre de sa bouteille qui était resté dans sa main, il dit alors ennuyé :

-Prêt ?

Tout le monde s'écarta, Ace souris sauvagement en disant :

-Yep !

Sans prévenir une énorme onde de choc fendit l'air pour foncer sur Ace qui l'esquiva de justesse, un sabre d'abordage se trouvant dans la main droite de Shanks, Sora regarda le sabre, il ne semblait pas enchanté, ce type devait étres vachement fort pour faire une telle attaque.

Shanks fonça sur Ace qui fit de même, comment comptait-il parer sans arme ? Il sauta sur le côté tandis que Shanks se servant toujours de sa main droite et exécuta une seconde attaque. Ace recula un peu pour esquiver le coup de pied de Shanks. Lorsqu'il fut suffisamment éloigné, il se concentra, sans esquisser le moindre geste. Lentement, de l'énergie électrique se forma autour de lui, tandis que Shanks lança :

-Oh non ! Il va quand même pas faire ça ici ?

L'énergie remonta le long de ses bras jusqu'à ses mains, il les leva vers Shanks. Un véritable déluge de foudre s'abatant sur ce dernier, renversant Sora qui se jeta sur le sol pour ne pas être toucher. Shanks ne sembla pas étres affecter par l'attaque et fonça tandis que Ace, toujours entouré de foudre, s'apprêtait à lui mettre un coup de poing foudroyant, mais les deux furent stopper dans leurs assaut à seulement quelque centimètres.

Les deux étaient gelés, une fine pellicule de glace les retenant, une jeune femme s'avança, et encore une fois Sora eu comme un coup de poignards dans le cœur devant la beauté de celle-ci.

Elle passa entre les deux combattant figés et alla jusqu'à Sora, l'aidant à se relever, elle semblait vraiment calme et lorsqu'elle parla Sora se surpris à rougir et a l'admirer :

-Pardonnes-les, ils se battent souvent. Je suis Mizu.

Sora resta muet devant la vision qui s'offrait à lui.

Mizu était une jeune femme d'à peine dix-sept ans, elle n'était pas beaucoup habillée, elle avait enroulé sa poitrine dans des bandelettes, aplatissant ses seins et lui faisant une poitrine quasiment plate. Elle portait un large pantalon bleu mer avec des coudières de chaque cotés (morceau de tissu décoratif s'attachant au pantalon ou à la hanche) bleu marine.

Ses cheveux bleu lagon était courts, coiffés comme le serait un garçon manqué, et malgré ça son visage restait doux et féminin. Sora déglutit quand il se sentit encore une fois partir, mais ce n'était pas aussi intense qu'avec Kat.

Elle avait une peau vraiment douce et Sora du se faire violence pour lâcher sa main, elle lui offrit un sourire radieux tandis que Sano rappliquait, et qui cria exaspéré :

-ACE ! SHANKS ! BANDE DE SALE MORVEUX IRRESSPONSABLES ! JE VAIS VOUS APPRENDRE A VOUS BATTRE EN PLEINE RECEPTION !

Cette remarque fut ponctuée par deux bruits sourds particulièrement violents et le vol des deux combattants au travers de la pièce. Mizu émit un rire cristallin qui eu raison des dernières parcelles d'intellect de Sora.

Sano arriva justement jusqu'au couple et remarqua le regard vide de Sora, il lui pinça le bras, le faisant revenir à la réalité :

-Kat est encore passé ? Fit-il étonné de voir Sora dans cet état.

-Non, mais je sais pas ce que j'ai, dés que je vois une fille je passe à deux doigt de faire un coma.

A ce moment là Mizu fit preuve d'un excellent esprit de déduction en disant :

-Je crois que c'est la privation de présence féminine pendant toutes ces années qui te font ça.

Les deux garçons firent silence, il n'y avait pas songé.

-Ah oui, j'y aurais jamais pensé.

-Moi non plus.

-En tout cas je te présente Mizu, c'est la général d'Unys, le gars aux cheveux rouge est celui de Jotho et celui avec les cheveux en pic c'est celui de Kanto.

Sora acquiesça tandis que son regard dériva encore sur Mizu. Dans un coin de la pièce Kat regardait d'un air jaloux Mizu s'accaparer l'attention du nouveau. Elle se promit d'avoir le nouveau pour elle seule dés se soir… Pas qu'elle l'aimait mais elle avait une réputation à garder.

Sano pris alors la parole après être allé à l'autre bout de la salle, là où se trouver son fauteuil reconnaissable à sa taille et à sa position, il dit assez fort pour qu'on l'entende :

-Mesdemoiselles, mesdames et messieurs, si vous voulez bien venir à table, le repas va être servi.

Mizu traîna Sora jusqu'au fauteuil à droite de Sano tout en allant s'asseoir en face de lui sur le fauteuil à gauche de celui de Sano, Ace lui s'assit lui aussi aux côtés de Mizu tandis que Shanks lui finit à côté de Sora et que Kat faisait de même pour étres à coter de Shanks, enragent de ne pas étres à coter du jeune garçon bruns.

Le repas fut donc lancer sur des mets raffiner et des discutions divers et varier, quelque haut-gradés adressèrent la parole à Sora en lui souhaitant la bienvenue, mais Sora avait vraiment du mal à ne pas dévisageait les filles se trouvant à table, il discuter tranquillement avec Ace, Shanks et Mizu, se liant rapidement d'amitié pour les trois généraux.

A la fin du repas, Shanks annonça que le dessert allait étres servis, il leva aussi son verre et dit sur un ton solennel :

-Aujourd'hui j'ai le plaisir de vous annoncer la venue d'un nouvel élément parmi nous, il s'agit de Black King Phoenix Sora.

Tout le monde se tut tandis que Sora se levait, Sano posa sa main sur son épaule et dit sur le même ton solenel :

-Il fera office de supérieur, il sera donc au même niveau que les généraux bien qu'il n'aura pas d'affectation précise.

Beaucoup de personne applaudir sincèrement dont Mizu. Shanks et Ace, Kat applaudissant avec fracas et Jack frappant timidement dans ses mains.

Ensuite vint le dessert qui était vraiment très raffiner, mais Sora se sentait de plus en plus engourdis. Il mangea donc son dessert d'un air morne et donna ce qui restait à Mizu qui elle se régaler et s'appuya ensuite sur le dossier de son fauteuil. Aillant décrocher de la discutions depuis longtemps, il resta un moment comme ça, vide de toute pensée parasite.

Il vit Kat faire mine de se levait lorsque soudain une main se posa sur son épaule, il tourna la tête mollement pour voir Mizu le regarder d'un air inquiet, elle lui dit :

-Tu te sens bien ?

-Bof, je suis fatigué, je vais allez me coucher je crois.

Il se leva mais trébucha avant de faire un seul pas, Mizu lui pris alors un bras et le passa dessus son épaule pour l'aider à marcher. Il était vraiment dans un sale état.

Shanks et Ace lancèrent un regard noir à Kat qui fit :

-Quoi ?

-Tu as mis du somnifère et de l'aphrodisiaque dans sa coupe ?

-Pas du tout !

-Ne fait pas l'innocente !

-Mais je vous jure que non !

-On verra bien, Mizu à terminer sa coupe.

Il y eu un moment de silence pendant lequel les trois se regardèrent, Jack compris alors aillant capter leurs conversation en disant :

-Je sens que cette nuit va étres très enrichissante pour certains.

Kat se frappa le front, c'était griller pour se soir visiblement, Shanks et Ace eux pariant sur si oui ou non ils allaient finirent dans le même lit, visiblement Ace était sur que Mizu ne le ferait pas tandis que Shanks lui bavait déjà en imaginant la scène.

XXX

Kairi marcher dans les rue en trainant les pieds, elle réfléchissait à un moyen de partir de Doublonville et allez à Kanto, mais aucun moyen ne lui venait à l'esprit. Elle dériva jusqu'à arriver devant la maison de Léo. Elle entendit alors des cris venant de l'intérieur. Elle tendit l'oreille et entendit trois voix bien distincte.

-Mais franchement qu'est ce qui te passe par la tête ! Je peux par le croire ! dit une voix masculine.

-Mais qu'est ce que vous avez tous ! Elle est partit de son propre chef ! J'en ai marre d'elle !

-Je te ferais dire que tu n'ais pas du tout facile à vivre, elle à une sacrés patience quand même ! Tu pense qu'elle est peu étres à la rue ? Fit une voix féminine.

-Et alors ?

-Et si elle se faisait agresser ? T'y as pensé ?

Il y eu un silence puis on entendit un léger bruit ressemblant à un « Gaaah ! » suivit d'un bruit de coup, la porte s'ouvris alors violement sur un jeune garçon et une jeune fille qui partirent.

L'un était brun et coiffé d'un chapeau, vêtu d'un manteau noir et jaune ainsi que d'une chemise blanche et d'un pantalon de treillis. La fille elle avait des cheveux bleus, portant un tee-shirt noir moulant ainsi qu'une veste blanche et un short noir moulant.

-Gold ! Enfoiré ! Cria Léo.

-Tu me dis ça à moi ? Fit Gold en se retournant. Mais va te faire soigner espèce de détraqué !

Il claqua la porte en grommelant, la jeune fille essayant de le calmer, il dit sur un ton énervé :

-J'y crois pas ! Comment il à put devenir aussi stupide ! Pauvre Kairi, franchement je comprends pourquoi elle a voulu partir !

-Oui, mais il faut la retrouver, tu as une idée d'où elle pourrait être ?

Kairi hésita, elle aurait bien aimé se montrer, mais il s'était impossible. Si Léo sortait de sa maison il la verrait et elle ne souhaitait surtout pas ça.

Elle resta caché derrière son mur en attendant qu'il s'éloigne, mais Gold pris la rue où elle se trouvait, ils passèrent devant elle, mais elle s'était cachée dans l'ombre. Gold la repéra facilement. Il lui dit :

-Kairi sort de là, t'inquiète pas, avec la droite que je lui ai mis il doit surement étres en train de se soigner. Viens, je ne peux pas te laisser à la rue.

-Non, ça va, j'ai trouvé un appartement, mais je voudrais partir de cette ville.

-Justement, Gold et moi on part pour Unys demain, joins-toi à nous, comme ça tu pourras partir d'ici accompagnée.

Kairi abandonna pour le moment l'idée d'aller au Kanto, de toute façon elle préférait les suivre plutôt que de se risquer à partir seul et sans pokémon.

-Bon d'accord.

-Super ! Fit Crystal.

-Bah au moins on à fait une heureuse, dit Gold exaspérer. On se retrouve demain matin à la Gare de Doublonville à onze heures.

-D'accord.

-Passe une bonne nuit Kairi, s'écria Gold en partant.

-Merci, à toi aussi.

-A demain Kairi.

Cristal emboita le pas de Gold et la jeune fille les perdit de vue.

Kairi elle aussi partit rapidement jusqu'à son hôtel et fit ses bagages. Elle se coucha habiller et passa sa nuit à repenser à cet étrange Sora. Elle se sentit soudainement brulante et s'enroula plus étroitement dans a couverture tout en rougissant de plus belle.

XXX

Mizu trainait Sora qui était rouge comme une pivoine. Elle aussi se sentait un peu bizarre. Si elle l'avait pu, elle aurait vu qu'il était aussi mal à l'aise qu'elle. Finalement, elle arriva face à la porte de Sora. Ce dernier sortit la clé et l'introduisit dans la serrure. Mizu le posa délicatement sur le lit, et Sora se frotta les yeux comme l'aurait fait un enfant.

-Je te laisse, bonne nuit.

-Merci Mizu, je ne sais pas si je serais parvenu seul jusqu'ici.

-De rien, dit Mizu en baillant.

-Ta chambre est loin ?

-En fait je loge dans un hôtel à l'autre bout de la ville, je ne suis pas censée habiter ici moi.

-Je vois, bon courage.

Et Sora se laissa s'écrouler sur le lit.

Il sentit qu'il allait presque s'endormir lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir et se refermer. Pour encore se rouvrir et se fermer. Et entendre la serrure grincer. Il rouvrit les yeux pour voir la fragile Mizu s'asseoir sur son fauteuil. Elle dit en rougissant :

-Je suis désolée de te demander ça… Mais je peux rester ? Je ne me sens vraiment pas capable de rentrer à l'hôtel seule.

-Si tu veux, mais il n'y à qu'un lit… Oh et puis après tout, c'est un lit trois places, on peut largement y dormir tout les deux.

-Merci beaucoup.

-De rien, par contre, je vais allez me changer, déclara-t-il en se levant et en prenant sa couronne qu'il posa sur le bureau.

Il attrapa rapidement un pantalon de pyjama, un caleçon et une chemise de nuit et alla à la salle de bain, il entendit Mizu lui demander si elle pouvait lui en emprunter un, il lui dit de se servir et commença à se changer. il attendit un peu avant de demander si il pouvait entrer et elle lui laissa le feu vert.

Il entra, mais rien ne l'avait préparé à la vision qu'il eu. Les bandelettes et le pantalon avait était soigneusement plier à côté du lit, Mizu portait le pyjama qui épousait parfaitement sa poitrine opulente. Sora déglutit encore une fois, elle n'était pas si grosse que ça, mais avec la tenue qu'elle portait elle était vraiment magnifique.

Sora alla se placer de son côté du lit. Il éteignit la lumière et se couvrit tout comme Mizu, se tournant vers l'extérieur du lit. Il se sentait vraiment attiré par Mizu, il se fit violence pour ne pas se rapprocher d'elle, il ferma les yeux essayant de ne plus penser à rien, mais tout son corps lui semblait en feu.

Il essaya de faire le vide dans son esprit en pensant à autres chose, mais hélas le souvenir qui lui vint fut d'une nuit qu'il avait passé avec Kagami dans le même lit lors d'un de ses voyage, il eu un petit gémissement.

Soudain il sentit quelque chose de chaud, mou et doux dans son dos, il sursauta un peu lorsqu'il se retourna pour faire face à Mizu qui était elle aussi rouge et avait les yeux fermés. Visiblement, elle avait dû bouger dans son sommeil. Il se détendit un peu, même s'il avait sa poitrine contre son dos.

Il se sentait vraiment trop mal, malgré tout, il réussissait peu à peu à s'endormir. Il s'apprêtait à s'abandonner à Morphée, mais soudain, il entendu un gémissement. Il se retourna et vit le visage crispé de Mizu. Elle murmurait dans son sommeil, mais le jeune homme ne comprenait pas ce qu'elle disait, aussi il rapprocha son visage du sien. Mais, comme si elle n'attendait que ça, Mizu plaqua sa bouche sur la sienne.

Il fut d'abord étonné, bien qu'il lui rende tout de même son baiser. Il sentait bouillant comme les braises. Malgré cela, il tenta tout de même de se dégager, mais sa main, par inadvertance, se posa sur le sein de Mizu. Ce qui la fit gémir de plus belle. Sora retira rapidement sa main, effleurant au passage une chose dure qui pointait au travers de la chemise de nuit.

Elle eut un petit cri et enferma une des jambes de Sora avec les siennes, plaçant sa cuisse contre son intimité.

Elle eu un petit cri et enferma une des jambes de Sora dans les sienne, plaçant sa cuisse contre la partie humide de son anatomie, Sora rougi, se doutant où se trouver cette endroit, elle avait des petits gémissements en se frottant à lui, il ne sut plus comment réagir surtout que son corps à lui aussi ne restait pas stoïque à ses caresses, il le sentait parfaitement étant donner qu'«il» était contre son ventre, coincé dans l'élastique de son pantalon.

Il se contorsionna un peu pour éviter à son bassin de toucher Mizu, même si par la même occasion il fit encore gémir Mizu, son visage était à quelque centimètre de la jeune fille et il ne put se retenir de prendre une nouvelle fois ses lèvres, interrompissent net les cris enragés de Mizu.

Elle glissa une de ses mains dans sa chemise de nuit pour lui caresser le torse, le contact de sa main douce sur son torse le fit frissonner. Après tant d'année dans le froid de la glace, cette douce chaleur allait lui faire perdre la tête.

Le baiser pris fin, laissant Sora respirer un peu, mais il reprit immédiatement après, Mizu lui passa les bras autour du cou. Il était emprisonner, il commençait peu à peu à perdre toute notion de réflexion et se laissa aller, se laissant entrainer dans une douce inconscience. Se laissant guider par simplement la chaleur, le plaisir et les caresse.

XXX

A suivre…

XXX

Ah-Ha !... Je dois avouer que beaucoup d'entres vous doivent se poser des questions sur ma santé mental, parce que là, je vous fais un lemon entre deux OCs XD !... Et j'avoue qu'il y aura TRES peu de Lemon avec des personnages de Pokémons… Surtout que franchement, je vois pas les couples qu'on pourrais faire, à part mon Gold X Crystal, mais bon, eux c'est une exceptions et puis ils sont tellement OOC, que c'est juste les prénom qui vont ensemble.

Bref, j'espère que ça vous à plus et… Vous me laisser une petite review QwQ ? Please ?

Réponse aux coms :

Emokami : Et bah XD ! T'aimes pas le Japonais et la coupe de Reno… Je sens que tu vas beaucoup détester certains de mes perso alors ! Surtout Lexa qui a une coupe de cheveux assez similaire XD ! Et je suis heureux que Kairi te plaise, je l'aime beaucoup ce perso, elle est un peu l'élément rationnel dans cette fic qui part en live !

Et je précise que le Sora et la Kairi de cette fic n'ont RIEN A VOIR avec ceux de KH, donc je ne risque pas le couroux des fangirl :3.

Sano, c'est le bien XD !

En tout cas, merci pour ton gentil coms Emokami, j'espère te revoir pour les chapitres prochains :3