Disclamer : Les personnages ne m'appartiennent pas.


L'omerta n'était pas compliquée à comprendre, Tsuna n'avait pas à réviser sur ce point. Ses amis et lui avaient caché aux filles des choses. Quand bien même si elles avaient certaines clés des conflits autour d'elle. Ceux dont la turpide n'était pas trop exagérée. Donc garder les n'était pas sorcier. C'était une chose qui sans être la mafia qu'il garderait. Il dodelinait sa tête.

« Gokudera tu devrais cesser de contemmer les filles, même avec Chrome, tu n'es pas des plus tendres.
- Désolé dixième du nom, mais ces filles me donne des prurits. Elles sont parfois si stupides…
- Elles ont un pouvoir que tu n'as pas, que je n'ai pas, le nier n'est pas bon pour toi. Tu serais incapable de comprendre le duende d'un tableau s'il représente une femme ?
- Non, j'apprécie l'art surtout quand il est bien fait comme la Mona Lisa.
- De toute façon, j'ai demandé à Spanner, Gianini et Irie de régler ce soucis. Demain, tu seras l'utilisateur particulier de leur invention géniale. Je compte sur toi pour profiter de cette expérience.
- Pas de soucis dixième du nom. »

Aussitôt Gokudera s'en alla, il avait confiance en Tsuna. Le jeune parrain pariait gros, mais c'était un mieux pour ses amis et amies. Kyoko, Haru, Chrome, I-Pin et d'autres filles le méritaient amplement...