Et voilà le chapitre 2 et la fin de ce two-shot! J'espère que vous l'apprécierez autant que j'ai apprécié de le lire (et traduire ^^) Merci évidemment pour vos review. Ça m'a fait rire de voir que vous étiez aussi frustré que moi par la fin du premier chapitre. XD (et apparemment les anglais aussi vu que notre chère Alyson avait 122 review en tous pour cette fic! 0.0) Merci à yuyaB, quelqu'un m'a écrit (moi aussi j'adore quand on m'écris ^^) et avannah à qui je n'ai pas pu répondre puisqu'ils n'ont pas de compte.(Et les gars même si vous ne publiez pas créez-vous un compte! Comme ça on peut discuter et tous! C'est bien plus fun! ) Je n'oublie pas pitchoune, Neliia et Tallimsan (oui je me trompe toujours quand je les écrits c'est deux la) pour leur commentaire et surtout ma chère Amygdaloide qui vient de passer la soirée à côté de moi à corriger mes parutions alors que je finissais de traduire.^^ (Vous croyez que je vais devoir la payer pour ça? 00)

Encore une fois cette histoire ne m'appartient pas(ni SDK mais c'est pas important) mais à Alyson Metallica! N'hésitez pas à lui faire des commentaires je lui traduis tous!


A / N 1: Un ÉNORME merci à tous ceux qui ont commenté. Cette fic a été initialement conçu comme un one-shot, mais avec tout le monde étant si encourageants, ça a réussi à faire fonctionner de nouveau mon cerveau et je me suis demander: Hmm, peut-être que je devrais faire un chapitre type "lendemain" Je ne sais pas si j'ai réussi ou non, mais j'espère que vous en profiterez.

When Teasing Doesn't Work: Chapitre deux.

Yuya leva les yeux de son pistolet à trois canons au bruit d'une porte coulissante à distance s'ouvrant et se fermant. L'inquiétude plissa son front tandis qu'elle se demandait ce que faisait Kyo debout. Cela ne faisait que quelque heure depuis qu'il était revenu portant un Muramasa inconscient pour ensuite être attaqué par Luciole. Kyo avait facilement vaincu l'utilisateur de feu, mais alors ce grand garçon dégingandé, avec des lunettes étranges s'était présenté et avait emmené Luciole au loin, mais pas avant d'avoir écrasé tout le monde avec une étrange puissance qui les avait tous plaqué au sol y compris Kyo. (A)

Yuya soupira continuant de nettoyer méticuleusement son pistolet, la tâche répétitive était un baume sur ses nerfs encore nerveux depuis la réapparition soudaine de Kyo de dans sa vie. Soudaine réapparition ? Ha ! grogna-t-elle à elle-même. Ça sonnait comme si je ne m'attendais pas à ce qu'il revienne du tout, ce qui ne pourrait pas être plus loin de la vérité. Elle savait que la formation de Muramasa était dangereuse, l'homme lui-même avait dit que Kyo pourrait ne pas y survivre, mais rien ne pouvait ébranler sa foi que Onime no Kyo viendrait à bout de tous les obstacles pour obtenir ce qu'il voulait.

Et qu'est-ce qu'il voulait exactement? Se prit à penser Yuya. Bien sûr, Kyo disait souvent qu'il voulait tuer Kyoshiro et revendiquer le titre du plus fort, mais elle ne pouvait s'empêcher de sentir qu'il y avait plus que ça. Bien sûr, le sourire entendu que lui avait donné Muramasa avant que lui et Kyo ne partent pour leur séance d'entraînement n'avais fait que renforcer ce sentiment. Elle n'avait rien pu lui demander à ce sujet cependant, puisque le bienveillant homme blond avait été dans un état beaucoup plus faible que Kyo quand ils étaient revenus, et avait rejoint son futon instantanément. Yuya fit une pause dans ses mouvements minutieux, le front plissé à cette pensée. Muramasa lui avait assuré qu'il était juste fatigué par la formation, mais elle avait senti une idée sous-jacente plus profonde dans ses paroles, et elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter.

Son esprit fut rapidement ramené à sa tâche actuelle par un étrange bruit de sifflement. Quand elle baissa les yeux sur le petit tas de balles qui attendaient d'être assemblé, elle trouva que le chat de Muramasa était, encore une fois, en train de jouer avec plusieurs petites boules rondes de fer qu'elle avait rassemblé près d'elle. Son sourcil gauche commença à se contracter alors que plusieurs veines sauté sur son front.

"QU'ES CE QUE TU FOU ? "

Son rugissement de rage fut accompagné par le miaulement horrifié du chat quand elle lui sauta dessus et essaya de l'attraper par le cou. Elle reçut plusieurs griffures pour ses efforts, et avant qu'elle ne puisse se mettre debout le chat avait sauté au travers de la porte et elle pouvait entendre ses griffes tandis qu'il courait dans le couloir.

"Oh non, pas cette fois!" murmura-t-elle en se levant et sortit de sa chambre. Elle prit une seconde pour localiser rapidement le chat plus loin dans la salle. La bête féroce avait ralenti le pas, ne s'attendant pas de toute évidence à ce que la chasseuse de primes blonde cours après lui. Par conséquent, son cri de surprise était bien fondé quand il regarda négligemment sur son épaule pour voir ladite chasseuse de primes foncer sur lui à pleine vitesse l'expression de son visage disant clairement son intention de tuer sa proie. Ne perdant pas de temps, le chat a enfonça ses griffes dans le bois lisse du couloir, et bondi de nouveau, tournant rapidement au coin et disparaissant de sa vue.

"REVIENS ICI!" hurla Yuya, en attrapant le bord du coin du mur pour s'empêcher de foncé dans celui-ci tandis qu'elle se propulsait en avant dans le couloir au trousse du chat en fuite.

"Yuya-chan?" demanda Bontenmaru alors qu'il sortait d'une pièce, évidemment attirés par ses cris de rage. Il regarda en direction des bruits de pas qui venaient vers lui, et reçu rapidement en plein visage la fourrure de chat de Muramasa qui sauta sur celui-ci, s'en servant comme d'un tremplin pour se lancer dans le couloir loin de la jeune fille en colère. Il reçut alors l'extrémité d'un coude dans l'estomac quand Yuya le poussa hors de son chemin. Ce n'était pas vraiment assez pour lui faire mal, mais ce fut suffisant pour bloquer légèrement son souffle. Papillonnant des yeux, il se retourna en jetant un regard perplexe derrière la chasseresse de primes énervé. "Hein".

Yuya se fit rapidement la note mentale de s'excuser auprès de Bon quand elle aurait attrapé sa proie, mais jusque-là, elle n'était pas prête à laisser sa cible hors de vue. La dernière fois que chat de Muramasa avait joué avec les balles de son revolver, elle en avait perdu trois dans des parties inconnues de la maison. Le chat allait payer cher pour ça.

Elle était tellement concentrée sur sa chasse de fourrure qu'elle ne remarqua pas la silhouette plutôt imposante se placer délibérément sur son chemin. Elle entra à pleine vitesse en collision avec l'obstacle inattendu, et perdit rapidement l'équilibre quand il bougea à peine, alors quelle rebondissait sur lui. Titubant, Yuya se prit dans ses propres pieds, et elle serait tombée à la renverse si des mains puissantes ne s'était pas tendu pour saisir ses épaules pour la stabiliser. Elle cligna des yeux, confuse et pas sûr de ce qu'il venait de se passer jusqu'à ce qu'elle sente une grande main envahir les profondeurs de son kimono et se agripper son sein droit.

"Qu'est-ce que…? KYO!" cria-t-elle, en s'arrachant de l'homme aux yeux rouge qui la regardait avec son amusement stupide habituel. Elle rougit, n'étant pas sûr si c'était dû à la colère, à l'embarras ou de l'étrange prise de conscience qui avait envahi son corps au moment où ses doigts avaient touché sa peau nue.

Ce seul contact bref fit ressurgir à l'avant de son esprit tous les rêves étranges qu'elle avait faits dernièrement. La plupart d'entre eux étaient vagues, mais ils étaient tous centrée autour de Kyo, et l'avaient tous faites se réveiller avec cette douleur étrange dans le bas-ventre qu'elle n'arrivait pas tout à fait à comprendre. La chose la plus étrange de toutes, pour elle, était que, bien que la plupart des rêves aient été vague et obscur, le premier avait été extrêmement vif et détaillé. Il y avait des moments où elle n'était pas complètement convaincue qu'il soit effectivement un rêve, mais la pensée d'Onime no Kyo l'embrasser de cette façon n'avait pas de sens quand elle examinait le rêve logiquement. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait commencé à rêver de lui, en premier lieu, bien qu'elle ne soit pas au point de vouloir que les cauchemars sur Shinrei ne reviennent les remplacer. Elle y était encore en proie occasionnellement, comme avec celui qui l'avait chassé de la maison une fois de plus, mais contrairement à son rêve avec Kyo c'était Bontenmaru qui s'était approché d'elle, alors qu'elle s'était réfugiée à l'ancien puits.

Elle mit rapidement fin à ses pensées quand une paire de bras puissant s'enveloppa autour d'elle par derrière, et qu'encore une fois la main de Kyo plongea dans son kimono supérieure tandis que son autre main se glissait sous l'ourlet de la partie inférieure. Yuya lâcha un flux de jurons alors qu'elle se tortillait loin de lui encore une fois et se retourna pour lui faire face, plusieurs veines palpitant sur son front alors qu'il lui jetait un sourire particulièrement sadique. Une recherche rapide l'informa qu'elle avait laissé son pistolet dans la chambre qu'elle utilisait lors de son séjour chez Muramasa. Elle se contenta donc de lancer un regard meurtrier à Kyo en espérant qu'il le clouerait sur place (mais qui échoua lamentablement à cause du rougissement qui se propagea jusqu'à la racine de ses cheveux), alors qu'elle contournait, retournant à sa recherche du chat de Muramasa.

Kyo se sourit à lui-même quand il l'entendu marmonner, « foutu chat qui ne sais pas combien coûte une balle », quand elle tourna autour de lui et continua dans le couloir. Il ne le dirait jamais à haute voix, mais s'était bon de la voir de meilleure humeur qu'elle ne l'avait été quand lui et Muramasa étaient partis pour l'entrainement. Et à en juger par la façon dont elle avait viré au rouge après sa petite -hem… salutation, elle rêvait de lui comme il l'avait prévu. Tout ce qu'il avait à faire maintenant était de supprimer tous les obstacles sur son chemin afin de récupérer son corps d'origine, alors il pourrait enfin prendre ce qu'il désirait le plus.

S'il échouait. . . Kyo grogna et chassa cette idée. Il refusait de permettre à son esprit de descendre sur cette piste, car la seule pensée que la vie Yuya lui serait arrachée si il était incapable de vaincre Shinrei, lui envoyait une sensation inconnue d'effroi glacial dans le dos, rapidement suivie d'une vague de rage si forte que l'aire autour de lui semblait devenir aussi rouge que ses yeux. Avec effort, il remit ses émotions sous contrôle quand il arriva devant la chambre de Muramasa. Il savait que le vieil homme pourrait facilement sentir la véritable raison de l'agitation soudaine de ses pensées, cette prise de conscience lui fit froncer les sourcils. La dernière chose dont il avait besoin était de faire face au sourire entendu que Muramasa avait tendance à utiliser quand il sentait que les pensées de Kyo erraient en direction d'une certaine chasseuse de primes blonde.

Recomposant son masque stoïque habituel, Kyo fit glisser la porte de la chambre de Muramasa et entra à l'intérieur, laissant toutes les pensées sur une certaine fille derrière lui pour le moment. Muramasa était son professeur, et en tant que tel l'ensemble de l'attention de Kyo devait être concentré sur lui. Même s'il avait déjà suivi l'entrainement, il y avait encore des questions et quelques astuces que le vieil homme pouvait lui donner, et Kyo avait bien l'intention de profiter de chaque instant à saisir avant qu'ils ne partent pour la terre des Mibu. Quand il entra à l'intérieur de la chambre de l'homme plus âgé, Muramasa lui fit son fameux sourire complice, et Kyo se surprit à grincer des dents. Le vieux a vraiment besoin de trouver un autre passe-temps que de tenter de s'immiscer dans ma vie, fut la pensée Kyo tandis qu'il s'installait sur le sol à côté du futon de son professeur. Il pouvait déjà dire à la façon dont Muramasa lui souriait que ce serait encore une longue et frustrante conversation.

Des voix filtrèrent à travers les murs, lui apprenant que Yuya avait arrêté de courir après le chat et avait rattrapé Bontenmaru pour s'excuser de l'avoir bousculé un peu plus tôt. Sa voix douce agit comme un baume instantané sur les nerfs irrités de Kyo, et il se surprit à se détendre légèrement pour la première fois depuis l'apparition déplaisante de Shinrei. Il décida de ne pas tenir compte du sourire de Muramasa et de laisser le vieil homme orienter la conversation dans n'importe quelle direction qu'il souhaiterait. Il ne restait plus beaucoup de temps avant que lui et les autres ne repartent, et il allait faire en sorte de s'être foutument assurer qu'il serait pleinement préparé pour les batailles à venir, refusant une fois de plus de réfléchir aux conséquences si il échouait.

A / N 2 : (A) Il s'agit d'une référence à un incident qui se produit dans le volume 14 du manga. Pour l'expliquer brièvement, c'est un gars des Mibu qui peut contrôler la force de la gravité. Il me fait vraiment flipper.

Je sais ce chapitre se fini plutôt soudainement, mais il devait avoir lieu au cours tome 14, et je voulais qu'il rattrape l'histoire originale à la fin. Je ne sais pas si ce chapitre s'inscrit vraiment exactement dans la continuité du manga puisque je ne sais pas lire le japonais et que je n'ai aucune idée de ce qui se passe en dehors des images sur les scans, donc je m'excuse si ça se termine un peu brusquement. Merci pour la lecture, tout le monde!

Hourra pour le SDK! Et HOURRA POUR le KYOXYUYA!


Et voilà la fin de cette traduction, j'en ai encore pas mal qui mériteraient d'être lues par tous. Donc ne désespérez pas je continuerais à traduire! (mais peut-être pas tout de suite, je me suis rendu compte que j'en prend des plus en plus longue et difficiles donc faut que je me calme) malgré la non-avancé de mes propres fics. (Je sens que je vais me faire crier dessus...) XD

Kyo est un véritable génie du mal. Il avait tout prévu! l'est trop intelligent! Franchement moi aussi je voudrais qu'il me fasse oublier mes cauchemars. ^w^ J'ai adoré la manière dont Muramasa se moque de lui (ça m'inspire un peu je dois dire.) Ils sont trop marrant c'est deux-là, mais mon préféré c'est le chat démoniaque. muahahahaha. Et vous? Avez-vous aimé autant que moi?

Miracle! Je ne publie plus à 4h du mat mais à 1h53! Je progresse! XD

Review?