Rikudô no Naruto.

Naruto ne m'appartient pas...

Avertissement: Pour les Fans de Sakura, évitez l'histoire...

Chapitre 1: Senju + Uchiha= Rinnegan

Naruto évita de peu l'attaque de Sasuke et fit un bond pour se retrouver sur la statue d'Uchiha Madara et posa son regard sur son coéquipier. Celui-ci avait essayé de le tuer mais en vain. Après tout, il était Uzumaki Naruto, Jinchûriki de Kyûbi no Yokô. Ce n'était pas un simple Uchiha qui allait réussir la tâche ardue qui consistait à le tuer. Depuis tout petit, Naruto avait échappé de près ou de loin à la mort dû aux nombreuses tentatives d'assassinat sur sa personne sous la noble conviction qu'il était la renaissance du Démon renard à neuf queues.

Par hasard, il fallut que ce soit justement le frère de Sasuke, Itachi, qui soit l'un des seuls Ninja à respecter Naruto qui le sauvait de nombreuses fois de son destin... la mort. Sous le masque de la Belette, l'héritier du clan Uchiha veillait nuit et jours sur Naruto en tant qu'Anbu.

Bien évidemment, il le fit jusqu'à l'extermination de son clan. Cependant le clan ne fut pas le seul attaqué!

Flashback!

Un mois avant l'attaque sur le clan Uchiha...

"Tu es sûr Itachi?" Demanda Shisui.

"J'en suis sûr, Uzumaki Naruto est bien le fils de Kushina-sama... Ce qui fait donc de lui un Uzumaki des tourbillons et par extension un Senju de la forêt... Et tu sais bien ce que a dit Uchiha Madara, non?" Dit Itachi en regardant son meilleur ami avec un intense regard.

"Qui le fera...?" Demanda Shisui.

"Qui de nous est près à se sacrifier, qui de nous est près à entacher sa réputation avec le sang du clan? Qui de nous restera à jamais avec Naruto-kun?" Conclut Itachi en fermant les yeux, proies à une intense réflexion.

"Mon oeil restant est assez puissant pour lui, il est assez puissant contre Uchiha Madara, les tiens doivent être gardés pour Uchiha Sasuke, ton frère." Parla enfin Shisui.

Shisui fit les cent pas et se retourna vers Itachi.

"J'ai inventé une technique qui permettra qu'une partie de mon âme suivent mes yeux et que ceux-ci prennent la couleur naturelle du porteur. Personne ne remarquera l'implant... Et celui-ci s'activera avec ma volonté. Nous savons tous les deux que Naruto ne restera pas toujours à Konoha. Cet abruti de Sandaime Hokage avec son idiotie et sa lâcheté ont permis cela. Un jour, Naruto sera poussé à bout... Tu le sais autant que moi Itachi, ne sois pas aussi naïf que le Yondaime Hokage." Supplia Shisui.

Itachi fixait du regard la rivière se trouvant juste en bas de la falaise... Il ne savait plus quoi choisir, pourtant les mots de Shisui eurent un bel effet, en effet Uzumaki Naruto devrait bientôt partir... Sarutobi Hiruzen était vieux et ne pourrait pas éternellement protéger Naruto, même si sa protection était limite ineficace. Son choix était fait, Naruto serait protéger en dehors de Konohagakure no Satô et non pas à l'intérieur.

"J'accepte. Mais comment allons-nous procéder?" Demanda Itachi.

"J'ai volé les yeux d'un Uchiha qui était en mission, je vais me les remplacer après que tout le monde croient que je sois mort, d'ailleurs il faut convaincre les Uchiha lors du massacre ainsi que Madara avec ton Mangekyo Sharingan." Extrapola Shisui avec un sourire.

"Mais comment?" Demanda Itachi.

"Surprise mon cher ami." Ricana Shisui. "Mais continuons, durant le massacre, je vais attaquer Naruto, parler avec Kyûbi no Yokô et implanter mon Sharingan sur lui ainsi qu'une partie de mon âme en lui." Continua à expliquer Shisui.

Itachi, fut un instant ravi du plan mais redevint pensif peu après. Bien que le plan soit génial en tout point, il restait des zones d'ombres à couvrir, un fait que Shisui devrait soigneusement expliquer.

Shisui vit un instant de doute dans ses yeux et baissa les siens.

"Après cette technique, je mettrai fin à ma vie ce qui permettra à mon âme de rejoindre celle de Naruto dans son monde extérieur. Et le jour ou Naruto-kun partira du village..." Conclut Shisui.

"D'accord allons-y." Dit Itachi.

Itachi sentit quelque chose se passer et vit Shisui avec un poignard dans le cœur et tomber dans le vide.

Kotoamatsukami... Pensa Itachi, n'ayant même pas senti l'illusion sur lui.

Shisui lui offrit un dernier sourire avant de sombrer dans les abysses de la profonde rivière. Itachi sachant qu'il ne verrait surement plus son ami commença à pleurer. Ne sachant même pas qu'il venait de passer par l'un des 7 chemins pour atteindre l'interdit Mangekyô Sharingan, le regret de la perte de son meilleur ami. Sachant que celui-ci allait mourir revenait à la même chose.

Itachi partit de la falaise, se dirigeant vers les terres du Clan Uchiha...

Un mois plus tard, Jour J...

Uchiha Shisui guettait depuis plusieurs heures le moment idéal pour commencer le rituel. Itachi devait donner le signal par un corbeau avec son Mangekyô Sharingan. Il vit un oiseau noir au loin venant vers lui. Quand celui-ci l'atteint, il commença à bouger mettant tout les Anbu du coin sous son illusion. Une illusion qui durait environ une soirée complète, le temps du rituel. Ne perdant pas trop de temps, il apparut derrière Naruto, tapa sur son épaule. Naruto se retourna pour regarder la méchante personne qui le dérangeait tandis qu'il mangeait son délicieux Ramen.

Ses yeux s'arrêtèrent sur un œil rouge qui l'endormit. Shisui apparut dans un égout et commença à marcher vers une ouverture l'amenant devant celui qui se faisait appeler Kyûbi no Yokô.

"ô Kyûbi no Yokô, fils du sage des six chemins, je te somme de venir te présenter devant moi, Uchiha Shisui." Hurla le shinobi d'une voix forte et claire.

"Tu oses mortel...? Tu oses m'appeler alors que tu n'as pas l'honneur d'être mon hôte... Tu te dis Uchiha, pourtant tu n'as pas la soif de sang de Madara..." Parla d'une voix sombre le terrible Biju.

"Mon arrogance est sans limite, je le sais, ô Démon renard, cependant je ne viens pas en quête de puissance mais en allié... Ton porteur a un destin de grande envergure qui lui est promise... Madara veut qu'Itachi ou moi soyons alliés avec lui pour qu'il puisse accomplir son plan..." Expliqua Shisui avec diplomatie.

Kyûbi no Yokô regarda l'homme en face de lui et grogna, il n'aimait pas le suspens, le misérable mortel mettait sa patience à l'épreuve pour expliquer ce fameux plan...

"Parle mortel, je t'écoute avec grande attention..." Dit enfin le terrible démon.

"Madara a mis la main sur Gedo Mazo... Et il compte refaire Jubi... Et devenir le second Jinchûriki de Jubi... Non seulement tu redeviendras son esclave comme tu l'étais auparavant mais en plus la vie que t'a donné le Sage te sera enlevée de force... Tes frères et soeurs connaîtront le même sort..." Expliqua avec une touche de tristesse l'Uchiha.

Quand Jubi fut cité, un voile de peur apparut dans les yeux de Kyûbi pour laisser place à la colère quand le mot "esclave" fut cité. Reculant dans les ténèbres, il ferma les yeux et souffla un bon coup et se mit à réfléchir. S'il sortait de force d'ici, Madara le reprendrait sans trop de peine. Il lui fallait un moyen de le tuer sans être là. Autant dire qu'il devait compter sur son hôte qui était aussi faible qu'un petit renard nouveau né. Le village essayait toutes les combines pour que son porteur reste faible.

"Si tu es venu, c'est pour autre chose mortel, parle sinon hôtes-toi de ma vue!" Cracha avec colère le Biju.

"Il y a un moyen de combattre Madara... Je suppose que vu que vous êtes son fils, vous devez connaître le moyen de débloquer ses yeux... Chakra Yang du Sage avec le Chakra Yin du Sage... L'un allant au fils cadet, les Senju... L'autre allant au fils Aîné, les Uchiha... Naruto-kun possède déjà le Chakra Yang dû à son sang Uzumaki qui font parti du Clan Senju. Il lui manque le Chakra Yin qu'il possédera avec mes yeux, le Sharingan... Il débloquera le Kami no Me, les yeux du Samsara, le mythique..." Parla Shisui avec un grand sourire.

"Rinnegan..." Dit Kyûbi avec un regard sombre. "Qui me dit que Naruto ne deviendra pas un fou avide de pouvoir tout comme l'était ou l'est actuellement Madara... ? Le Rinnegan n'est pas une plaisanterie, je ne risquerai pas de donner trop de pouvoir entres les mains d'un seul humain... Je préfère mourir, abandonnant mon immortalité que laisser ce monde entres les mains d'un malade avec l'égo d'un Dieu!" Hurla Kyûbi, ses queues se déployant pour former une parade menaçante.

"Alors le monde sera perdu... Pour qu'il y ait une victoire, il faut prendre des risques... Je suppose que vous n'avez pas la malchance de la Légendaire Perdante Tsunade, non?" Dit Shisui avec un sourire narquois.

Kyûbi grogna et sortit des ombres, il avança tellement qu'il fut à la limite de sa cage. Baissant la tête, son oeil droit fut au niveau de Shisui. Shisui regarda son reflet dans cet œil remplit de haine et de pouvoir. Tout allait se jouer maintenant.

"Kyûbi, Naruto ne sera jamais seul, d'ailleurs il ne se rappellera jamais de cette conversation ni de mon attaque. Pourtant je serai en Naruto, ma volonté, ma Force seront avec lui... Pour sa, il faut pourtant que tu agisses avec bon cœur, ne soit pas gentil tout de suite avec Naruto sinon il sera méfiant, cependant il faut que son coeur ait pour mission de te convertir à sa joie... Naruto grandira avec un cœur pur, mais un jour, il sera amené à faire un choix... Quitter Konoha et embrasser sa destinée ou y rester pour stagner dans son pathétique pouvoir... Je ne suis pas le Yondaime, je sais que le village ne le verra jamais comme un humain... Ce jour-là, invoque-le ici et je lui parlerai..." Chuchota Shisui avec un sourire, les yeux fermés, pensant à l'avenir.

Kyûbi le regarda en silence, se remémorant les dernières paroles de Père avant sa mort... Serait-ce lui le fameux élu? Il ferma les yeux et soupira. Il ouvrit sa bouche, montrant des dents aussi pointues que des aiguilles.

"Fais donc ton stupide rituel et laisse-moi donc mortel..." Murmura le démon en se retournant et partit dans les ténèbres de sa cage.

Shisui sourit d'un air ravi et s'assied devant la cage du Kyûbi et ferma les yeux... Se rappelant de la technique à réaliser, Izanagi...

Une technique permettant de faire d'un rêve, une réalité... Cependant il devrait aussi rajouter une deuxième technique de sa propre conception...

Izanagi!

Il sentit une légère décoloration... Sentant son œil se fermer, il réalisa vite son rêve. Deux tableaux apparurent de chaque côté de la salle... Représentant pour l'un le Signe Uchiha et pour l'autre le Signe Senju...

L'œil dans sa main, disparu petit à petit...

Dans le monde réel, l'œil gauche de Naruto se mit à saigner, celui-ci s'ouvrit brusquement et les yeux bleus eurent des tâches noirs parsemées un peu partout... Soudain l'œil tourna et l'iris devint rouge sang avec 3 tomoe nageant en orbite autour du cristallin... Il tourna de plus en plus vite pour laisser place à un shuriken à quatre pics. L'œil saigna intensément.

Dans le monde spirituel de Naruto, Shisui commença rapidement à faire des gestes de la main et les posa sur le mur le plus proche.

Yonke no Fuuin! Ningen no tamashi no Shasen no Fuuin!

Shisui pleura de souffrance quand il sentit son âme être aspirée dans un entonnoir et réapparut devant la cage. Regardant la cage, il entendit une chaîne traîné et vit une chaîne à son torse rattaché au Sceau du Kyûbi no Yokô. Il passa la cage et alla se cacher dans les ténèbres...

A l'extérieur dans le monde réel, les nouvelles parcelles du sceau brillèrent pendant un moment pour devenir invisible. Le sceau original resta pourtant intégré puis décolora...

Le torse de Naruto arrêta de briller. Soudain un Ninja apparut devant Naruto, celui-ci était trempé de sang, il regarda le jeune Uzumaki puis le coeur de son meilleur ami. Il prit un parchemin et mis le corps de Shisui à l'intérieur.

Ensuite, il lava le corps du jeune garçon et le fit couché dans son lit.

"Adieu Imouto-kun, adieu Shisui-nii-san, nous nous reverrons dans quelques années..." Pleura en silence Itachi. Il embrassa doucement le front de son jeune protégé et plaça une belette en peluche près de lui.

Il partit en reculons, regardant le magnifique visage de son petit frère de cœur. Et soudain disparu dans un crack. Plusieurs kilomètres plus loin, le clan Uchiha qui comptait trois centaines de membres n'en comptaient plus que 2...

Uchiha Sasuke et Uchiha... Itachi.

Fin du Flashback!

Naruto transpirait... Haletant de son effort, comment allait-il mettre hors d'état de nuire son meilleur ami sans le tuer tandis que celui-ci essayait justement de le tuer. Durant sa réflexion, Sasuke ne resta pas immobile mais sauta vers celui qui allait l'aider à acquérir le Mangekyô Sharingan... Naruto sauta pour éviter l'attaque de Sasuke et arriva rapidement sur l'épaule droite de Senju Hashirama.

Sentant qu'il allait vaciller, il se rappela qui il était... Il ferma les yeux pour les rouvrir quelques instants plus tard avec des yeux fendus...

Rouge au lieu de bleu...

Sentant le pouvoir de Kyûbi infiltré son système de Chakra, ses blessures se renfermèrent petit à petit pour ne laisser qu'une belle peau dépourvue d'égratignure. Sasuke voyant cela, ragea une fois de plus... Pourquoi le plus faible de la génération avait acquis un tel pouvoir alors que lui en avait besoin. Naruto n'avait pas besoin d'un tel pouvoir.

Lui, l'héritier du Clan Uchiha en avait grandement besoin pour le venger... Après qu'il aurait battu Naruto, il le torturerait pour connaître l'origine d'un tel pouvoir. Uzumaki Naruto n'était qu'un faible, personne ne pleurerait sa perte... S'il le tuait, tout le monde serait content! Il voyait bien les regards de haine que les villageois lançaient à Naruto tandis que celui-ci les ignorait.

Oui, il tuerait Naru- Non... Dobe, le nullard, il n'a pas besoin de nom...

"Alors Nullard, toujours aussi faible, je pense finalement que j'ai trouvé ce que je vais faire de toi... Je vais te voler ton pouvoir de régénération puis je te tuerai pour finir ton supplice. Dans tout les cas, tu ne manqueras à personne... Sakura ne t'aime pas, elle me préfère." Susurra Sasuke avec un sombre sourire.

Naruto écarquilla les yeux en entendant ses paroles, un voile de douleur passa dans ses yeux, manquant de pleurer devant ses paroles blessantes.

"Kakashi ne t'a jamais entraîner alors que moi... Il m'a donné beaucoup de Technique de Ninjutsu ainsi que Taijutsu... Toi, tu as quoi, ton Kage Bunshin, je pense que c'est tout, tu l'avais déjà avant, non? Depuis que tu es sur l'équipe, tu n'as jamais rien appris car tu es notre fardeau, tu es un poids lourd dont nous avons toujours eu envie de se débarrasser..." Ricana Sasuke.

Sasuke cracha vers sa direction. Il pris un élan et sauta vers Naruto. Naruto, de son côté, broyait du noir, triste devant les paroles dures mais justes... Il avait toujours été relégué au second plan avec Kakashi... Ceux qu'il considérait comme ami ne retournait pas ce sentiment. Kiba le méprisait, il n'était qu'un Baka pour eux... Soudain une douleur intense apparut dans sa poitrine et il vit une main plongeant vers son cœur.

La douleur fut trop intense, sa vision devint noir.


Dans la cage du Kyûbi no Yokô...

"Il est temps Shisui-san... J'ai mis la vie de Naruto en stand-by... Je vais m'occuper personnellement d'Uchiha Sasuke pendant que tu donneras tes explications..." Dit Kyûbi no Yokô.

Soudain une fumée rouge sortit à grande allure de la cage allant dans le couloir. Kyûbi ferma les yeux, son visage eut un sourire sadique.

Naruto apparut devant une porte blanche pourvue de lumière quand il vit des ténèbres une fumée rougeâtre allant vers lui. Se retournant vers la lumière, il ne put faire un pas car des chaînes s'enchaînèrent aux niveaux de ses pieds et l'emmenèrent dans l'antre de Kyûbi no Yokô.

Quand les chaînes furent libérées, il était devant une cage; une figure encapuchonnée devant elle... Le regardant, Naruto vit qu'un seul œil dans la pénombre, le Sharingan...

"Qu...Qui êtes-vous?" Balbutia Naruto.

"Cela faisait très longtemps Naruto-kun, la dernière fois que nous nous sommes vus, j'étais en compagnie d'Itachi-nii-san..." Mumura joyeusement Shisui.

Soudain sa vision devint floue, des dizaines voir des centaines d'images vinrent se succéder dans sa vison, et avec elle des sensations, des odeurs,... Naruto s'effondra à bout de souffle quand le phénomène s'arrêta de lui même. Il releva sa tête vers la personne.

"Ou est Tanuki-nii-san?" Murmura Naruto dont les larmes commencèrent à tomber.

"Tu l'as rencontré il y a de cela plusieurs semaines, lorsque Hoshigaki Kisame et Uchiha Itachi t'ont attaqués. Tanuki est Itachi... Il a rejoint tes ennemis pour savoir leur force et ainsi te protéger. Te rappelles-tu de moi, maintenant? J'avais un masque avec une ligne rouge descendant de l'œil droit..." Murmura doucement Shisui en prenant Naruto dans ses bras pour lui caresser les cheveux.

Le jeune garçon serra encore plus son protecteur. Naruto enfuit sa tête dans le T-shirt de Shisui. Shisui le regarda avec amour fraternel.

Puis doucement, Naruto murmura...

"Ookami-nii-san?" Shisui eut presque l'envie de crier comme une Fangirl et dire "kawaii".

"Oui, c'est moi mon petit renard, je ne t'ai jamais quitté, même quand cet idiot de Sarutobi t'a fait effacé la mémoire de moi et d'Itachi." Parla doucement Shisui pour ne pas brusquer le jeune garçon.

Naruto eut une fois de plus les yeux en pleures en entendant que son grand-père l'avait une fois de plus trahi. Shisui le consola.

"Naruto-kun, je pense qu'il est temps... Il faut que je puisse t'expliquer le fait que tu sois ici... Pour cela nous devons revenir plusieurs années en arrière sinon tu ne comprendras rien à mes explications." Dit Shisui avec un sourire bienveillant.

"Et mon combat contre Sasuke-Teme?" Dit Naruto avec un froncement de sourcil.

"Ne t'inquiète pas, Kyûbi s'en occupe." Shisui ne put retenir le petit rire.

Un tremblement se fit ressentir à travers le monde spirituel. Ils entendirent un ricanement effrayant. Soudain le couloir trembla et Naruto s'effondra dût au choc.


A l'extérieur du sceau...

"HAHAHAHAHAHAHAHA! Une fois de plus, je suis sorti, offre-moi un spectacle MORTEL!" Rugit avec bonheur Kyûbi no Yokô.

Naruto fut pris dans une tempête de flamme, quand celle-ci fut dissipée, un être immonde se tenait à sa place, mi-humain mi-renard, une aura rouge le contenait, et derrière lui 3 queues tourbillonnant avec grâce. Naruto montra ses crocs à Sasuke et commença à sourire.

Sasuke, de son côté ne comprenait pas ce qu'il arrivait, durant un moment, Naruto avait l'air d'être inconscient voir mort puis soudain, ses yeux s'étaient ouverts pour laisser un regard sadique y échapper et depuis lors, il sentit une malice que même Orochimaru ne pourrait égaler. Cependant, un instant de réflexion le prit au dépourvu, pourquoi Naruto l'appelait-il mortel? Et pourquoi annoncer qu'il était sortit, sortit de quoi? Un mouvement captura son attention, et vit que Naruto avait sa face juste devant lui. Il n'eut pas le temps d'échapper qu'un coup de main ou plutôt de griffes lui arriva à la figure.

Il fut éjecté de la statue d'Hashirama et atterrit durement sur le lac. Il regarda avec peur vers l'endroit ou se tenait la silhouette du jeune Uzumaki... Naruto lui souriait niaisement, mais il le savait, c'était une ruse pour cacher son sadisme. Derrière lui se tenait le fameux monstre que les villageois redoutaient tant. Est-ce que Naruto ne serait finalement qu'un masque pour cacher son vrai soit? Serait-il un monstre avide de sang tout comme l'était Sabaku no Gaara?

Un goût de fer vint dans sa bouche, crachant du sang pour enlever le goût. Il regarda de nouveau Naruto...

"Je vais te montrer la véritable souffrance, tu souffriras tellement que tu seras à mes pieds en me suppliant de t'achever... héhé. Et comme le voulait le destin, le clan Uchiha sera à mes pieds comme jadis il aurait dû le faire." Ricana Kyûbi avec un regard de braise.

Sasuke le regarda sans comprendre.

"Hein... ?" Dit Sasuke, complètement perdu après le monologue de Naruto.

Kyûbi fixa son divin regard sur le mortel qui osait couper ses pensées.

"Chut, mortel! Laisse-moi donc dans mes songes. Mais bon puisque tu insistes..." Gloussa Kyûbi en frissonnant de plaisir.

Sasuke, clignant des yeux ne vit pas une silhouette floue venant de la gauche qui lui donna un poing dans le menton. Il cria de souffrance, sentant sa peau commencer à brûler. Il sauta de la plateforme vers une autre plateforme surélevée pour observer son adversaire et pour réfléchir sur l'étape à suivre.

"Une... Deux... Kyûbi te coupera en deux... héhé..." Gloussa d'une voix sombre, le terrible démon.

Sasuke sauta de plus en plus vite les roches pour s'échapper de la vallée. Les larmes commencèrent à perler de son visage.

"Trois... Quatre... Remonte chez toi, quatre à quatre..." Dit la voix, se tenant derrière lui.

Criant de peur, il trébucha et retomba dans le lac.

"Cinq... Six... N'oublie pas ton crucifix..." Continua la même voix, se répercutant dans les eaux sombres du lac.

Sasuke ouvrit les yeux et regarda dans les abysses et vit deux orbes rougeoyantes. Celle-ci se plissèrent et juste en dessous d'elles, une bouche remplie de dents acérées comme des rasoirs. Manquant d'air, il cracha une colonne de feu pour s'expulser de l'eau et ainsi s'échapper de la créature qui devait aussi être aquatique. Sasuke ne comprenait pas ce qu'il était advenu de Naruto, l'innocente personne qui ne ferait jamais de mal à une mouche...

"Sept... Huit... Surtout, ne dors pas la nuit..." Dit la silhouette sortant silencieusement de l'eau regardant Sasuke qui à terre, reprenait difficilement son souffle.

Sasuke, savait que pour les années à venir, jamais il ne dormirait, de peur de revoir ce monstre le hanter. Il prit difficilement le kunai qui était dans sa poche et le tint faiblement contre le démon qui avançait lentement vers lui.

"Neuf... Dix... Il est caché sous ton lit... ou plutôt derrière-toi..." Dit l'entité maléfique après que celui-ci se soit téléporté juste derrière le jeune Uchiha pour lui foutre la frousse. Quand il prononça le dernier mot, le pauvre enfant ne tint pas et s'évanouit dans la peur la plus totale.

"Haaaa, cela fait tellement longtemps que je ne me suis jamais autant amusé... Hmm, Je sens le jeune Ningen répondant au nom de Hatake Kakashi arrivé... Shisui, il est temps..." Dit Kyûbi en baillant, il se coucha à terre près du corps de Sasuke. Son chakra fit des blessures physiques à son jeune hôte.

Plusieurs minutes plus tard, un ninja arriva dans la vallée et vit deux de ses élèves couchés sur terre dans leur propre sang. Sautant de la falaise, il se réceptionna facilement près des deux Genin. Il prit les deux Genin dans ses bras mais remarqua la réaction de ses invocations...

"Hmm...?" Grogna Kakashi.

"Cela pue le Chakra démoniaque... Plus précisément celui de Kyûbi no Yokô. Il y en a eu une quantité phénoménal..." Frissonna le jeune chien, sa queue frémissante derrière lui.

"On verra cela à Konoha... D'abord il nous faut ramener mes deux mignons petits Genin..." Gloussa Kakashi en sautant d'arbres en arbres en direction de Konohagakure no satô.

Plusieurs heures plus tard, ils arrivèrent finalement devant les portes de Konoha... Il vit tout de suite la réaction que les ninja avaient en vis-à-vis de Naruto en voyant l'état de l'héritier Uchiha. Il vit une banshee rose arrivé vers eux. Sachant que si elle voyait l'état de Sasuke, maintenant, le cataclysme arriverait bientôt. Sautant de toit en toit, il se mis alors en route pour l'hôpital.

Quand il y arriva, il chercha après la Godaime Hokage, après tout, elle était la seule médecin avec Shizune qui voulaient bien s'occuper sérieusement de Naruto sans essayer de le tuer. Il la trouva facilement.

Tsunade, de son côté, était actuellement occupé à soigner les amis de son jeune enfant, la seule personne pour qui elle éprouvait un instinct maternelle, Naruto... Quand elle entendit un bruit familier arrivé derrière elle, elle vit le pervers masqué alias Hatake Kakashi avec dans les bras le bâtard d'Uchiha avec Naruto... Quand elle vit l'état de ses blessures, elle savait qu'un certain héritier payerait chère sa fuite de Konoha.

Elle mit Naruto dans un lit et le borda avec amour et compassion tandis que pour Sasuke, c'était limite si elle ne l'avait pas balancé sans ménagement sur le lit. Préparant leur guérison, elle ne savais pas les évènements qui se préparaient actuellement dans le conseil du village...


Salle du conseil de Konohagakure no Satô... Alias le repaire des vieillards avec un bâton dans le cul...

"Vous êtes sûrs...?" Dit la put... euh... Haruno Sakaki, chef du clan civile Haruno.

Celle-ci portait une tenue pour le moins déprav... euh... décontracté. La femme à la chevelure aussi rose que les fesses d'un bébé arborait sur son ignoble visage de chienne, un sourire satisfait. Cela faisait des années qu'elle attendait ce moment, elle aurait enfin sa vengeance contres Uzumaki Kushina... Elle aurait dû s'appeler Namikaze Sakaki et non Haruno Sakaki; si cette chienne aux cheveux rouges n'étaient pas venu d'Uzushiogakure no Satô, Namikaze Minato serait devenu sien, enfin elle le pensait (personnellement, je pense que c'est telle mère telle fille, et pour moi, une femme qui a eu autant de mec passé sur elle que dans une rue... Beurk...).

"Oui, Sakaki-san, Uchiha Sasuke est gravement blessé dû à l'intervention du démon, ils ont senti sa présence dans la vallée de la fin. Nous pouvons appliquer le cinquième amendement si 2/3 du conseil civile et Shinobi sont d'accord."

Les paroles eut un effet désiré car toutes les personnes pour le moins, la plupart eurent des visages euphoriques. Ils avaient enfin une raison valable pour virer ce démon du village ou même l'exécuter!

"Contacter la totalité du conseil sauf le Hokage, il ne faudrait pas qu'elle impose son véto durant le vote, ou même bien entendu, avant la fin de la limite imposable pour l'anullation de l'exécution du cinquième amendement." Ricana Kimura Seito, un civile riche et puissant du conseil, la plupart des commerces du village lui appartenaient, et bien entendu durant le massacre du 10 octobre, 13 ans auparavant, il avait perdu sa femme et sa fille.

Sur le côté se tenait une figure sombre, le côté droit du visage caché par des bandages de papier, Shimura Danzô, surnommé le Vieux faucon de guerre de Konoha. Connu mondialement pour avoir mené les Anbu Ne et pour son insatiable soif de guerre et de pouvoir pour la suprématie de Konoha sur les autres nations. Il regardait, légèrement amusé par la stupidité des civiles, agissant comme il avait prévu dès le départ... Comment il voudrait voir le visage du Sandaime Hokage en voyant son petit-fils de substitution banni de Konoha pour finalement devenir son arme... Avec lui sous son pouvoir, il serait invincible...

Ce ft finalement, une demi-heure plus tard que le conseil complet si on ne compte pas le Hokage qui se tenait dans la salle. Aujourd'hui allait se jouer le futur des Terres élémentaires... S'ils tuaient Uzumaki Naruto, le monde serait condamné par le garçon sombre de la prophétie... S'ils le comdamnaient, Konoha subiraient des contraintes internationales mais bon sa, ils ne le savent pas...

Ce fut après 10 minutes de négociation forcée que le conseil Shinobi accepta la sanction en l'égard d'Uzumaki Naruto.

Il était licencié de son travail de Shinobi, son Chakra scellé...

Banni à tout jamais de Konohagakure no Satô et par extension, Hi no Kuni...

Toutes ses possessions terrestres devaient être remise au conseil Shinobi de Konoha pour le partage... Dont son héritage...


Avec Naruto...

Il s'était échappé de l'hôpital, peu après son réveil et se dirigeait vers la tour de Konoha pour parler avec Tsunade-no-Baachan... Quand il arriva devant la salle du conseil et entendit son prénom...

Démon...

Banni...

Héritage...

Yondaime...

Chakra...

Scellé...

Ce fut après être resté 10 minutes devant la porte qu'il regarda aux alentours pour ne trouver personnes. Il partit en courrant dans le bureau du Hokage et vit personnes...

Etrange...

Ce qu'il ne savait pas... C'était que lui-même ainsi que la presque totalité des Ninja étaient sous le Kotoamatsukami d'Uchiha Shisui... Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour protéger son petit frère, non? Se rappelant l'endroit ou Shisui lui avait indiqué la cachette de l'héritage du Yondaime Hokage, il se dépêcha et fouilla et trouva finalement un énorme parchemin qu'il s'empressa d'attacher à lui.

Naruto-kun... Prend le rouleau de technique Interdite, il te sera utile...

S'arrêtant de marcher, il retourna dans le bureau et ne chercha pas trop longtemps avant de le retrouver pas trop loin de son ancienne cachette.

Remplace-le par le rouleau que je t'ai dit de prendre tout à l'heure... Il est de la même couleur... Place-le de la même façon...

Ecoutant avec attention son grand frère, il le positionna correctement, et courrut hors du bureau comme si le diable le pourchassait. Ce fut plusieurs heures plus tard, que l'on pouvait voir notre jeune héros en direction de Nami no Kuni. Il repensait à ce qu'il avait vu et entendu dans la chambre de Sasuke...

Flashback...

Hôpital de Konoha...

Naruto venait de se réveiller... Il se prépara à appliquer la volonté de Shisui-nii-san, cet-à-dire, récupérer ce qu'il lui revenait de droit depuis son douzième anniversaire, son héritage, un fait que le Sandaime Hokage, avait outrageusement oublié. Déchirant sa veste, il ne resta quand pantalon et partit de la chambre, il ne vit pas ses yeux devenir rouges avec des tomoe à l'intérieur.

Se dirigeant malgré lui près de la chambre d'Uchiha Sasuke, celui qu'il avait jadis appelé ami, il vit l'amour de sa vie, Sakura parler avec son sensei, Kakashi. Celle-ci avait l'air d'être en colère.

"Kakashi-sensei, pourquoi Naruto est-il encore dans l'équipe! Il ne sert quasiment à rien! Il a rendu Sasuke-kun faible et le limite... De plus, ce n'est qu'un stupide petit démon! Ma mère avait raison! Il faudrait le tuer pour ce qu'il a fait à Sasuke-kun... Allez Sensei.." Supplia Cette sale chienn... euh... Sakura avec des larmes dans les yeux.

Naruto tenait à peine debout, Sakur... NON! CETTE SALE CHIENNE! Elle s'était servi de lui et espérait qu'on le tue... Dès qu'il deviendrait puissant, il prendrait plaisir à la torturer... ET lui faire vivre le pire cauchemard d'une Fangirl, avoir la personne qu'on admirait tué devant soi... IL tuerait Sasuke devant elle! Mais d'abord, il devait devenir fort...

Et pendant qu'il y pense, Kakashi n'a même pas réagi... Lui aussi subira mon courroux...

Pendant que Naruto s'éloignait et déblaterait sur les nombreuses vengeances qu'il devait accomplir, Kakashi se mit enfin à réagir...

Sakura le regarda avec espoir... C'est pourquoi elle ne vit pas le poing arrivé droit devant elle. Elle fut envoyé dans le mur...

Constat: Plusieurs dents cassées, mâchoire fracturée... Temps de récupération: Plusieurs semaines...

Kakashi souriait véritablement pour la première fois en plusieurs années, que cela faisait du bien de se défouler. Se dégourdissant les épaules, il prit un visage sérieux et commença finalement à dire quelque chose...

"Sakura! Ce n'est pas bien de dire des choses pareilles! Tu aurais dû voir l'état de Naruto quand je l'ai récupéré, il est pire que Sasuke!" Sermonna Kakashi dans le vide, ne remarquant pas que la jeune Kunoichi avait été assommé par son coup qu'il réservait généralement pour Maito Gai.

Kakashi remarquant finalement l'état de la jeune fille, fit un petit rire et prit son Icha Icha Paradise entre ses mains et partit de la chambre, la laissant dans le calme...

On entendit quand même...

"Médecin, il y a eu un accident dans la chambre 112, venez rapidement." Hurla le pervers masqué avant de disparaître avec la technique, Shunshin no Jutsu.

La pièce se remplit finalement, et le cas de Sakura fut vite rêglé.

Une heure plus tard...

"KAKASHI!" Hurla Tsunade en voyant l'état d'une banshee rose.

Dans le célèbre bar Jounin "La Feuille Dorée"...

"Merde, Hokage-sama vient de découvrir ce que j'ai fait..." Murmura Kakashi après avoir éternué sur Gai qui divaguait avec Asuma.

Fin de Flashback...

D'après Shisui, il devait allé dans un pays près de Nami no Kuni, appelé Uzu no Kuni, le pays dont sa mère serait originaire et qui avait été abandonné par les populations...

Naruto... Arrêtes-toi... A l'Est d'ici, dans environ 1 kilomètre, il y aura une rivière...Vas-y!

Naruto s'arrêta brusquement et regarda la mousse sur les arbres. Se dirigeant vers l'Est, il arriva après plusieurs minutes devant une belle petit rivière... Il s'arrêta une fois de plus en attendant les instructions de son grand frère.

Remonte le cours d'eau et au bout d'un moment, tu verras une chute d'eau... Il y aura une caverne derrière celle-ci...

Il marcha durant plusieurs dizaine de minutes pour arriver devant un lieu paradisiaque. Le soleil tapait contre l'eau et avec la vapeur, créant ainsi un magnifique arc-en-ciel...

Secouant la tête pour se débarasser de pensées aussi futiles... Il sauta dans la chute d'eau et se réceptionna sur une plateforme qui était dans une petite caverne. Il avança profondément à l'intérieur et vit un coffre...

Prend un morceau de papier et écrit avec ton sang... Kitsune et Ookami disent bonjour à Tanuki-nii-san et lui souhaites milles voeux de bonheur en attendant son retour... Kitsune espère que tu lui donnes 6 cadeaux... En espérant avec bonheur, ton retour... Quand tu as écrit, met du sang sur le coffre, il s'ouvrira et tu placeras le parchemin à l'intérieur... Referme-le et d'ici un mois, nous reviendrons...

"Cela veut dire quoi ce que tu viens de me faire écrire...?" Demanda Naruto.

Itachi va finalement comprendre que tu es sortit de Konoha... Il t'apportera six corps de Ninja pour que tu puisses y implanter les six chemins... Tendô... Chikushodô... Jigokudô... Shuradô... Gakidô... Ningendô... Tandis que tu deviendras le septième... Gedô...

"Trop cool..." Murmura Naruto avec des yeux brillant d'admiration...

Mettant le parchemin, il referma vite le coffre et repartit très vite de la caverne en direction de Nami no Kuni.

Ce ne fut que quelques heures plus tard que le jeune Shinobi arriva à destination, devant un énorme pont ou trônait fièrement une pancarte.

Pont d'Uzumaki Naruto.

Naruto eut un petit sourire mélancolique, se rappelant la toute première mission qui se passait en dehors du village. Zabuza... Haku...

"Shisui-nii-san, y a-t'il un moyen que je ressuscite Haku et Zabuza...?" Dit Naruto.

Ils sont morts il y a de cela plusieurs mois Naruto-kun... Le seul moyen serait Kuchiyose: Edo Tensei... Tu leur laisserais simplement un peu plus de liberté... Mais je suppose que Zabuza refusera de travailler avec nous, à moins que nous lui proprosons un marché équitable...

"Shisui-nii-san... A quoi tu penses?" Dit Naruto complètement perdu.

Tu as le mangekyô Sharingan et bientôt le Rinnegan... Zabuza veut la mort du Yondaime Mizukage... Celui-ci est le Jinchûriki de Sanbi no Kyodaigame... Ne serait-ce pas intéressant de mettre la main sur un Biju, non?

Attention à ce que vous faites Ningen, je ne laisserai surement pas un de mes frères, être traités comme un vulgaire esclave!

Soit, c'est nous, soit c'est Madara... Quel est ton choix... Kyûbi no Yokô...

Petit insolent! Que le gamin scelle en lui le Sanbi... Il aura facile à réprimer son Chakra corrosif le temps que son corps s'y habitue... Au moins, cela me fera un peu de compagnie...

Naruto-kun, Suivons le plan de Kyûbi... Mais d'abord, il faut que nous t'entraînons...

"D'accord Shisui-nii-sensei!" Dit Naruto avec un grand sourire avant de courir sur le pont en direction de Nami no Kuni...


Actuellement dans Konoha...

Une jeune fille avec de longs cheveux bleuetés allait en direction de la chambre 202, ou son béguin dormaient surement. Rentrant dans la chambre après avoir frappé, elle fut acceuilli par une salle vide et surtout un lit... vide.

Ses magnifiques yeux blanc regardait le lit sans comprendre quand elle se retourna et courrut vers le bureau du médecin principal de l'étage. Elle tomba sur Shizune qui était actuellement occupé à faire de la paperasserie...

"Shizune-sama!" Cria Hinata en courrant vers elle.

"Pas de préfixe honorifique Hinata, je te l'ai déjà dit, bien que veux-tu?" Dit Shizune avec sourire attendrissant.

"Naru... Naruto-kun n'est pas dans sa chambre. Le lit est vide..." Balbutia Hinata.

"Comment sa il est vide, me dit pas que cet idiot est déjà partit, il était à la limite de la mort..." Dit Shizune en s'énervant déjà, la veine qui était près de sa tempe pulsait dangereusement montrant bien sa colère.

Elle arriva devant la chambre 202, ouvrit la porte d'un coup de pied et vit effectivement que le lit avait été déserté, et d'après la température du lit, depuis plusieurs heures...

Claquant les doigts, un ninja apparut à côté d'elle.

"Uzumaki Naruto a disparu, il doit retourné à l'hôpital! Anesthésiés-le si il le faut!" Hurla Shizune.

"Hai! Shizune-sama!" Dit le Chûnin avant de disparaître avec le Shunshin.

"Hinata! Va prévenir Tsunade-sama que son farceur préféré a déserté sa chambre d'hôpital! Comme punition, ce sera un mois de privation de Ramen, tu vas souffrir Naruto-kun!" Dit Shizune en ricanant comme une psychopathe.

Hinata partit rapidement, ayant pris peur de la jeune femme.


Dans la salle du conseil de Konohagakure no Satô...

Tsunade venait d'apprendre qu'une réunion avait été tenue sans son approbation et se dirigeait actuellement vers la dite pièce pour frapper les auteurs de ce crime! Arrivant finalement à destination, elle vit deux gardes à l'air hébété, les regardant sans comprendre, elle ouvrit les yeuxs à l'implication...

Genjutsu!

Kai!

Voyant qu'ils étaient encore sous l'effet, elle prit peur en réalisant le constat, quelqu'un avait mis les gardes de l'étage sous Genjutsu, celui-ci étant si puissant que le Godaime Hokage ne pouvait même pas le défaire... Qui pourrait faire cela, il devrait être extrêmement puissant...


Atchoum!

"A tes souhaits, Shisui-nii-sensei!" Dit joyeusement Naruto en apprenant Kuchiyose: Edo Tensei.

Merci Naruto-kun.

Vos gueules, j'essaie de dormir!


Secouant la tête, elle s'en occuperai après... Elle fracassa la porte avec son poing, assommant les deux gardes de l'entrée. Quand elle rentra, elle vit le visage joyeux des civiles et des 3 bâtards de services alias les Aînés du village.

"Pourquoi souriez-vous comme des crétins...? Répondez-moi!" Hurla Tsunade, fracassant une fois de plus son poing sur la table, détruisant celle-ci.

"Du calme Tsunade-sama... Nous venons juste de finir la réunion de toute façon." Dit patiemment Koharu en se levant de sa chaise et se dirigeant vers la sortie.

Tsunade était déjà à bout...

"Anbu, exécutez quiconque essayera de sortir de cette pièce..." Hurla Tsunade avec colère, les toisant de son regard de braise.

Son Intention meurtrière se répercuta à travers la pièce, coupant le souffle pour la plupart des personnes.

"Rasseyez-vous tout de suite sinon je vous fait exécuter pour trahison." Dit Tsunade.

Bien sûr, cette réponse a eut pour effet d'amener l'indignation de la quasi totalité du conseil sauf Nara Shikaku, actuellement en train de dormir...

"Vos gueules, insectes!" Hurla la Godaime Hokage, à la limite de la crise de nerf.

Tout le monde se tut... Sauf...

"C'est quoi tout ce bordel, on ne peut plus dormir tranquille...?" Bailla Shikaku, mais fut vite réveillé en voyant le regard de la dernière des Senju.

"Bien qui va cracher le morceau... Qui va être capable d'honnêteté envers son chef!" Parla avec autorité Tsunade.

Ce fut ironiquement le chef de la section interrogatoire de Konoha qui lâcha le morceau, Yamanaka Inoichi.

"Hokage-sama... Le conseil civile mené par Shimura Danzô, ici présent ont exigé le cinquième amendement de la Constitution de Konohagakure no Satô envers un certain Shinobi, ou plutôt ex-Shinobi vu qu'ils ont eu inexplicablement les 2/3 des voies requises... Et le temps requis pour annuler l'ordre a expiré depuis plus d'une heure..." Parla calmement Inoichi, sachant que c'était le calme avant la tempête.

"Qui est la fameuse personne...?" Dit Tsunade.

Inoichi voyait bien qu'elle se doutait déjà de la réponse, il faudrait être un crétin pour ne pas savoir qui était la fameuse personne. Cela faisait des années que le conseil civile mettaient des bâtons dans les roues dans le conseil Shinobi pour que le cinquième amendement soit passé...

-Toute personne représentant une menace conséquente pour le village ayant préalablement blessé une ou plusieurs personnes intentionnellement dans le but de les mettre hors d'état de nuire ou de les tuer sera banni de Konohagakure no Satô si 2/3 du conseil aura voté positif à cet ordre. Le Hokage peut posé son véto durant une heure après l'application de l'amendement.

Telle était le cinquième amendement... Jadis, le conseil civile durant la troisième guerre mondiale Shinobi avait essayé de l'appliquer sur un autre Shinobi qui manqué au devoir et ainsi causé la suite de la guerre qui fut un véritable massacre... En bref, Hatake Sakumo avait failli être banni et ainsi être à la merci de Sunagakure no Satô qui était après sa tête... Le Sandaime Hokage posa son véto...

"C'est Uzumaki Naruto, Hokage-sama..." Murmura Inoichi.

Il flancha quand Tsunade jeta dans sa direction un regard promettant mille souffrance abominable...

"Ainsi donc, vous avez décidé de renvoyer sans mon autorisation un Shinobi, de tenir une réunion sans me prévenir...?" Dit Tsunade.

Elle alla vers la table et posa son regard vers les documents.

"Bien, montrez-moi les documents..." Murmura-t'elle. "Astucieux, Danzô, je suppose que tu ne leur a pas dit de son affiliation, quand le Damyô du feu saura que son fils fut banni, Le conseil entier sera exécuté pour haute trahison." Ricana-t'elle en regardant Danzô.

Les autres personnes ne comprenaient pas du tout sa réponse...

"Que voulez-vous dire, Hokage-sama?" Dit Hiashi, sortant de son perpétuel silence.

"Namikaze Uzumaki Naruto, héritier du Clan Uzumaki d'Uzushiogakure no Satô, Prince Héritier au trône de l'ex Uzu no Kuni ET Héritier du Yondaime Hokage. Namikaze Minato n'aurait jamais pu faire d'un Jinchûriki un autre enfant que son propre fils!" Hurla Tsunade en balançant les documents sur la tête du civile le plus proche.

Tsunade commença à pleurer, mais ses yeux étaient remplis de haine...

"Vous avez banni le cousin du Daimyô du feu, vous pouvez peut-être le bannir mais jamais vous ne pourrez accéder à son héritage comme le dit vôtre document car vous aurez non seulement moi contre vous mais l'armée du pays du feu avec!" Ragea une fois de plus leur Chef.

Un civile, dans sa bêtise, dit clairement ses pensées.

"Ce démon, fils du Yondaime Hokage, Blasphè-" Il ne put terminer ses paroles que sa tête fut coupée par un Anbu.

"Le conseil civile est dorénavant... suspendu. Des enquêtes seront prises en charges contre vous pour trahison. Anbu! Enlevez de ma vue ces incapables!" Dit Tsunade d'un ton méprisant.

Tournant son regard vers le reste du conseil, cet-à-dire le Conseil Shinobi et les 3 Aînés. Elle leur fit le regard le plus noir qui soit...

"Bien avec vous, ne pas savoir faire la différence entre un Kunai et un parchemin... Quelle médiocrité, je suppose que toutes les bonnes choses que m'a dit Jiraya sur vos clans étaient surfaites. Que les Hyuuga votent pour l'exil de Naruto est sacrément une surprise, n'est-ce pas Hiashi-kun...?" Babilla d'une voix enfantine Tsunade en le regardant avec suspicion.

Un ninja ramassa les documents qui avaient été éparpillés un peu partout, rassembla le tout, remis le tout en ordre et le présenta comme neuf devant l'Hokage.

"Merci Tori." Murmura Tsunade, d'une voix fatiguée. "Je pense que même si le-" Elle fut brusquement coupée par une magnifique voix féminine.

"Hokage-sama." Cria Hinata.

"Hmm... Qu'est-ce qu'il y a encore...?" Songea Tsunade, sortant une bouteille de Sake, ne prenant pas compte des regards qu'elle recevait de tous le monde. Elle s'en fila une longue rasade...

"Naruto-kun a disparu..." Murmura la jeune fille.

... Qu'elle recracha presque aussitôt, le Sake attérit sur la figure de Nara Shikaku, dormant paisiblement...

"QUOI! ANBU, Ratissez-moi le village au peigne fin! Si c'est vous les Aînés qui ont organisés le coup, je vous bannirai d'un coup de pied dans vos culs!" Hurla comme une possédée la princesse Limace.


"Bien, Dieu a été clément envers vous, relevez-vous mes fidèles..." Clama Naruto avec un air compatissant devant une clairière vide...

Explique-moi encore une fois pourquoi tu fais... cela?

Laisse tomber Shisui, je t'avais prévenu, le Rinnegan lui ait monté à la tête...

"La ferme, je viens de lire mon héritage, vous étiez là pourtant, non?"

Je m'ennuyais, donc je regardais les souvenirs que tu as de cette magnifique demoiselle... euh... Ayame... est-ce cela?

Moi je rêvais de cette magnifique renarde kunoichi... euh... je veux dire magnifique serpent Kunoichi... Mitarashi Anko... Parfaite pour refaire le Clan Uzumaki... Elle a une sacrée paire de-

"Ta gueule! J'ai compris... Tout sa pour dire que je suis le Prince d'un pays... Et l'héritier d'un Clan... Ce qui veut dire, Pouvoir, technique trop cool et enfin...-" Dit Naruto avant d'être coupé sèchement.

Femme à profusion! ARC... Acte de Restauration de Clan... Pour nous ce sera une vingtaine de femelle en manque de sexe!

Je les sens déjà venir, cette odeur de chasse... Hrrrr... Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas participé à la saison des amours... Je me rappelle cette fois-là ou je m'étais transformé en humain et j'avais infiltré le Harem d'un Daimyô, il possédait 1500 femmes, pendant 2 ans, je me suis fait au moins 5 femmes par jour, elles en redemandaient encore les...

Kyûbi, on a compris... Tu vas pouvoir avoir enfin une grande famille, voit le bon côté et non le côté pervers, mon jeune frère... Ecoute donc les paroles de ton grand frère expérimenté, il t'apprendra la sagesse concernant les femmes, première chose à apprendre, celle qui en parle le moins, en font le plus! Ne l'oublie jamais! Deuxième chose, les plus timides sont les plus cochonnes! Troisème...

Plusieurs heurs plus tard... Et des centaines de conseils aussi...

Naruto se tenait devant la tombe de Momochi Zabuza et Momochi Haku...

Tu veux dire Uzumaki Haku, elle était sacrément jolie la jeune fille, Kyûbi, met là donc dans la liste pour le Harem du petit Naruto.

C'est noté...

Naruto ignora difficilement les deux personnes qui discutaient dans son monde spirituel pour se concentrer sur les restes de deux personnes qui l'avaient traités avec respect et dignité. Regardant les deux villageois qu'il avait enlevé comme sacrifice, il effectua les différents mouvements de mains.

Kuchiyose: Edo tensei!

Les deux villageois furent consommés par du papier pour finalement laissés place à deux personnes qu'il connaissait et admirait depuis plusieurs mois.

Lorsqu'Haku et Zabuza ouvrirent les yeux, ils virent une personne se tenant devant eux, dans une robe noir avec un capuchon, celui-ci le baissa, il reconnu rapidement Uzumaki Naruto le jeune Genin, cependant quand celui-ci ouvrit les yeux, ce ne fut pas des yeux bleus qui l'acceuillirent mais des yeux violets... pourvu d'anneaux argentés...

Soudain, sa gorge devint sèche, il trembla en les reconnaissant...

"C'est le..." Prononça Zabuza.

"Rinnegan" Dit Naruto en prenant contact avec les yeux de Haku.

Fin du Chapitre 1

Salut à tout le monde et bonne année 2013...