DESTINATION FINALE FANFIC

CHAPITRE 1 : LES SIGNES

Disclaimer : L'univers de Destination Finale ne m'appartient pas.

Comme elle était là, la sueur commença à couler sur son front. Elle frappa sa plume contre le côté de son bureau, et souhaita que les réponses de ce contrôle lui viendraient bientôt en tête. La jeune fille leva les yeux vers l'horloge, furieuse qu'il avait apparemment décidé de ralentir son tic-tac. Elle se tourna sur son papier, se mordant la lèvre inférieure.

Je vais me planter.

Et merde.

La jeune fille se rassit, fermant les yeux et gémit doucement. Il y avait un petit rire derrière elle, entraînant la jeune fille à ouvrir les yeux avec dégoût pur et retourner en arrière sur son papier. La jeune fille toussa doucement, en regardant le professeur, qui était assis à son bureau, à regarder un article de journal. Il leva les yeux vers elle.

- Phoebe, tu vas bien ?

- Oui, murmurait-elle. Le professeur hocha la tête, en regardant vers le bas à son journal. Phoebe Harrison roulait des yeux rapidement, son sourire s'estompa que les secondes avaient continué à cocher fort dans ses oreilles. Elle prit une profonde inspiration, en nouant ses cheveux bruns en queue de cheval. Ce fut alors que la cloche sonna, la faisant sursauter.

- Très bien, je veux que chacun de vous mette son stylo et crayon en bas de la table," dit le professeur, debout. Phoebe posa son test sur son bureau, levant la main et en essuyant sa sueur. « Je percevrais quelques-uns. Bonne chance à vous tous et j'espère que vous aurez une bonne pause estivale. Malheureusement, je verrais certains d'entre vous très bientôt. »

- Il est bizarre ce prof. "

-Hein ?"

Phoebe se retourna et regarda la jeune fille blonde qui l'approchait. Phoebe ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais au contraire, elle se taisait, comme elle le faisait toujours. Elle saisit son sac avant de se lever et souriant.

- Tu crois que tu as réussie le test ?" demanda Alicia Horton. Phoebe haussa les épaules.

- Je n'en sais rien, j'espère que j'aurai une bonne note."

- Pourtant, il serait bon de savoir que j'ai fait mieux dans un sujet que tu as fait." Dit Alicia en souriant.

Phoebe haussa les épaules une fois de plus, quand une légère brise de vent brossa ses cheveux. N'y prêtant pas attention, elle quitta la salle de classe avec Phoebe derrière elle. Comme les deux jeunes filles, et le reste de la classe, se précipitèrent hors de la classe, Alicia sortit son iPod et mit ses écouteurs à l'oreille, annulant les bruits de quelques-uns des étudiants.

- Franchement, j'espère l'avoir réussi." Dit Phoebe.

- Moi aussi", répondit Alicia. Elle frappa sa main sur l'un des casiers avant de virevolter dans tous les sens et de rire. Phoebe regarda fixement son amie, en train de lire sa personnalité.

- Si tu veux savoir, moi je suis sûre de l'avoir réussi," ajouta Alicia.

- Tu plaisantes ? Tu viens de faire l'un des tests les plus importants de ta vie. »

- Ouais, je sais. " dit Alicia.

Phoebe secoua la tête, d'un air déçu. Tout à coup, Alicia poussa un cri, lorsqu'un ballon de basket lui arriva en plein dans l'épaule. Surprise, Alicia leva la main, frottant son épaule dans la douleur et regarda le garçon qui lui avait envoyé le ballon.

- Pauvre con...", murmura-t-elle doucement.

- Ça va aller ?" demanda Phoebe.

- Ça fait super mal !" s'exclama Alicia en ramassant le ballon et le jetant à nouveau de l'autre côté de la salle vers le garçon.

- Eh bien, Brian Jackson est un abruti total et sans cervelle," répondit Phoebe, assez fort pour être certaine que Brian pouvait l'entendre. Alicia tourna autour, en attendant que Brian dise quelque chose, et heureusement pour elle, lui et ses amis footballeurs continuaient de balancer le ballon dans le couloir. Alicia hocha la tête, serrant son sac et furtivement au coin et en claquant son dos dans un des casiers. Phoebe s'approcha de son casier, posant son sac sur le sol. Elle atteignit derrière elle et tira l'élastique elle avait l'habitude de faire sa queue de cheval.

Puis, les deux filles fermèrent leurs casiers pour marcher vers la sortie.

- Pas fâchée qu'on soit le dernier jour d'école." dit Phoebe.

- Ça oui, t'as des projets pour ces vacances ?"demanda Alicia.

- Ben, avec Oliver, on a prévu de faire un voyage en France, voir des belles plages, visiter Saint- Tropez," dit Phoebe.

- Oh, et ça en est où entre vous deux ? Le mariage est prévu pour quand ?" demanda Alicia d'un air coquin.

- Dis pas de conneries, Oliver et moi, on est juste copains, c'est tout. On sort ensemble et c'est tout." Répondit Phoebe, bousculant son amie à l'épaule.

Phoebe s'arrêta brusquement et regarda de l'avant avec une expression vide sur son visage. Alicia sourit avant de lever les yeux vers sa meilleure amie. Elle leva un sourcil quand elle vit l'expression sur le visage de Phoebe. Celle-ci commença à tousser pendant une seconde, presque comme si elle étouffait. Elle cracha sur le sol, manquant heureusement les chaussures de sa meilleure amie. Alicia soutint son amie, intriguée.

- Hé, tu te sens bien ? murmura-t-elle.

- Hein?"

- Est-ce que ça va ? Tu réagissais comme si un monstre t'étouffait."

-J'ai cru que..." commença Phoebe mais regardait tout autour pour les élèves, qui parlaient tranquillement entre eux sur leur passage. Elle sourit, d'un air rassuré. « J'avais l'impression de bruler dans un incendie."

- Un incendie dans ce lycée ? C'est bien la dernière chose à laquelle je penserai. Réprima Alicia.

- Je te jure que c'était vraiment bizarre. C'était comme si j'y étais. Comme si je brulais vif pour de vrai. On aurait dit un signe. Comme si quelque chose de grave allait arriver. Expliqua Phoebe en fronçant les sourcils.

- T'as trop d'imagination, ma vieille, je te le dis. Répondit Alicia en riant.

Un peu plus loin, un jeune homme blond, vêtu d'une veste en cuir noir, se tenait au bout du couloir. Il prenait son sac et ferma son casier. Phoebe sourit en le voyant.

- Oliver ! s'exclama-t-elle.

Et elle partit du couloir, en courant.

- Vas-y, Juliette. Cours voir Roméo. Dit Alicia, d'un air mélancolique.

Et Phoebe courut enlacer son petit ami.

- Salut beauté ! dit Oliver Ridge en souriant et en serrant Phoebe contre lui. Comment s'est passé ton test ?

- Flippant ! J'espère l'avoir réussi ! dit Phoebe.

- Fini les devoirs et les leçons, maintenant, t'es toujours partante pour nos vacances en France, à moins que tu as d'autres projets ?

- Tu rigoles ou quoi ? s'exclama Phoebe en riant. Bien sûr que je suis partante.

Depuis trois ans, aujourd'hui, Phoebe et Oliver étaient en couple. Phoebe avait craqué sur lui, dés l'instant où elle avait vu son regard. " Franchement, comment résister à ce garçon aussi craquant ? " s'était-elle demandé. C'était comme si le Destin les avait réunis.

Phoebe continua de sourire à son petit ami, quand soudain, elle eut des frissons. Elle semblait apercevoir des flammes. Des torrents de feu l'entouraient. Phoebe sentit les brulures sur son corps.

"Phoebe ? Phoebe ? Phoebe ?"

Tout d'un coup, la sensation de bruler disparut en un éclair. Phoebe se trouvait dans le couloir entouré d'élèves, et Oliver la prenant par les épaules.

- Phoebe ? Tout va bien ? demanda Oliver, l'air inquiet.

- Ça va bien, juste une sensation bizarre. Répondit Phoebe, l'air intriguée. Tu vas trouver ça dingue, mais j'ai l'impression que quelque chose d'énorme va arriver. Un drame terrible ou un accident horrible.

- On dirait que notre Phoebe commence à devenir parano. S'exclama Alicia, qui les avait rejoint. Sûrement du au stress de notre dernier contrôle.

- Je connais un bon remède pour ça, répondit Oliver en souriant. Un p'tit resto du coin pour remonter le moral.

- Eh, quand vous serez partis, Oliver, veille bien sur ma copine. Ramène-la entière. Dit Alicia en gloussant.

- Aucun problème, Alicia ! Je ferais bien attention à elle. C'est promis ! répondit Oliver en souriant à Phoebe.

- T'es vraiment un amour, Oliver, dit Phoebe en souriant. Qu'est-ce que je ferais sans toi ?

- Je me le demande, ma beauté."

Oliver avait toujours les solutions à tout. Chaque fois que Phoebe avait des problèmes, elle pouvait toujours compter sur Oliver pour s'en sortir.


- Dis pas de conneries !"

- C'est pas des conneries, Nathan."

- Non ... non, putain, ça ne peut pas finir comme ça !" injuria Nathan Raines, montrant du doigt la jeune fille qui venait de lui brisait le cœur. Deux de ses meilleurs amis, les deux qui avaient été autour de lui et qui avaient assisté à l'événement, avaient essayé de le calmer, mais le visage rouge de Nathan ne pouvait pas permettre que cela se produise.

Il avait son dernier mot à dire.

Et cette fille lui avait brisé le cœur pour la dernière fois.

La jeune fille, Jessica Newman, roulait des yeux, contrôlait sous ses ongles pour toute trace de saleté. Elle ne pouvait être dérangée par un perdant, comme Nathan. Après tout, elle s'occupait de certains garçons les plus mignons dans leur école. Elle pourrait sortir avec Brian Jackson à ce stade si elle voulait vraiment.

De plus, il était le dernier jour d'école, et aussi loin que Jessica était concernée, elle n'aurait jamais été aussi dégoûté de voir l'acné de Nathan sur son visage, plus couvert que jamais. "Franchement, il craint à max, celui-là," pensait à elle-même, dès les bras croisés, debout dans une position arrogante. Elle jeta ses cheveux blonds hors de son épaule en regardant Nathan, dont ses deux amis se tenaient le dos. Jessica leva les yeux bleus.

Elle rit d'un air moqueur avant de s'agenouiller et de ramasser son sac. Elle sourit une dernière fois à Nathan avant de marcher vers sa voiture, ses hauts talons en tapant sur le trottoir. Derrière elle, deux de ses copains soutenaient son ex-petit ami. Nathan avait pris quelques respirations profondes avant que son visage ne commençait à revenir à sa couleur normale. Ce n'était pas juste.

Jessica Newman avait obtenu tout ce qu'elle voulait.

L'argent, les garçons, les voitures, les bijoux ... cette fille gâtée et puérile avait toujours eu ce qu'elle voulait, et Nathan avait été là à travers tout cela. Ce fut pour cette raison qu'il était si énervé quand elle avait décidé qu'il était temps de rompre avec lui. Dans son esprit, ses paroles étaient encore frais, de plus en plus, naissance à de nouvelles pensées haineuses envers la jeune fille.

- Oh, Nathan," s'exclama-t-elle, en faisant de grands gestes. Toi et moi, nous savons que... notre relation n'avait pas un grand intérêt. Après tout, ta vie va probablement te mener à rien, avec ton acné dégueulasse, moi, je vais faire quelque chose de ma vie. Oh, Nathan ... nous n'allons pas bien ensemble, toi et moi. Le problème est que nous venons de deux mondes différents. Nathan, Nathan oh ..."

Nathan serra les dents, se souvenant de ses paroles.

Le jeune garçon, fou de rage et de chagrin, s'assit sur un siège sur le parking du lycée. Sa meilleure amie, la seule fille du trio, Annie Humber, mit sa main sur son dos et le caresser.

- Nathan, cette fille n'est qu'une grosse salope. Tu peux trouver mieux qu'elle comme fille. Dit-elle.

- T'es sympa de me consoler, Annie, mais qui voudrait sortir avec un mec qui a de l'acné sur le visage ? Je suis juste un loser. J'emmerde les gens ! J'emmerde la vie !

- Surveille ta langue, mon gars, on ne parle pas comme ça devant une fille."

Nathan leva la tête, pour apercevoir Brian Jackson arriver vers le groupe sur la parking.

- Qu'est-ce que tu fous là, Jackson ? demanda Nathan qui n'était pas d'humeur à subir les moqueries du joueur de foot, le plus populaire du lycée de McKinley.

- Je viens t'ouvrir les yeux, Raines. Aucune fille ne sortira avec toi. En tout cas, jamais avec ton physique ! lança Brian, d'un air moqueur. Jessica a bien fait de rompre avec toi. Elle a bien mieux à faire que de sortir avec un loser et un laideron dans ton genre.

Brusquement, Nathan se leva de la chaise et regarda Brian, avec un regard de rage. Annie tenta de le calmer, sans succès. Mais le jeune homme sauta sur Brian et le frappa à coups de poing.

- TU SAIS CE QU'IL TE DIT, LE LAIDERON ? HEIN, LE LOSER ? TU VAS VOIR, CONNARD ! hurla Nathan en frappant Brian dans l'abdomen.

Annie et deux garçons accoururent pour séparer Nathan et Brian.

- Nathan, arrête ! Arrête ! Calme-toi ! Ça suffit ! dit Annie, en tentant de retenir Nathan par les épaules.

Brian repoussa le garçon, et se releva en grognant.

- Naturellement ! Voilà pourquoi personne ne veut sortir avec toi, tellement tu es complètement malade ! Il est malade ce type ! On devrait l'enfermer à l'asile, ce con ! s'écria Brian en s'éloignant vers sa voiture. Tu seras toujours un taré et un moche !

- VA TE FAIRE FOUTRE, ENFOIRÉ ! SOMBRE CONNARD ! hurla Nathan, fou de rage. Je voudrais tant lui casser la gueule à ce con.

Tandis que Brian s'éloigna, Annie fit face à son ami.

- Jessica a voulu rompre avec toi, parce qu'elle a l'intention de sortir avec Brian. Expliqua-t-elle. Nathan, cette fille est une vraie traînée. Elle collectionne les garçons les plus mignons qu'elle connaisse, et comme Brian Jackson est l'un des joueurs de foot le plus sexy et le plus populaire du lycée...

- Tu veux dire que je suis un loser ? s'exclama Nathan. Que ce connard de Jackson est plus génial que moi ?

- Non, répondit Annie, d'une voix calme. Ce n'est pas ce que je veux dire. Ce que je veux dire, c'est que Jessica a des projets pour sortir avec Brian. Elle fait toujours ça. Un jour, elle fréquente un garçon, le lendemain, elle sort avec un autre et ainsi de suite. Elle est pourri gâtée cette nana. Crois-moi, il y a bien mieux sur terre qu'elle ou Brian. Tu as toute la vie devant toi pour trouver quelqu'un, Nathan.

Ce fut alors qu'un coup de tonnerre provoqua le silence parmi les étudiants en dehors de l'école secondaire. Annie leva les yeux vers le ciel sombre et soupira, en frottant le dos de Nathan un peu plus difficile alors qu'elle avait avant. "Waouh dit-elle, changeant de sujet. "Le temps, ici commence à devenir orageux ? " Elle sourit, ses cheveux brun foncé voletant dans le vent. Nathan haussa les épaules.

- Qu'est-ce que ça peut me faire ? répliqua-t-il d'un ton cinglant.


- Putain, t'as vu ça!"

- Quoi ?"

Comme Vince Johnson leva les yeux de sa Nintendo DS, son meilleur ami, un garçon maigre avec de grosses lunettes à monture rondes, se mit à rire, pointant vers l'avant.

- Putain, dis-moi que t'as vu ça! dit le garçon ringard, nomme Jeremy Willis.

Vince haussa les épaules, en regardant à travers le temps pluvieux de ne voir personne et pas un grand événement qui se déroulait.

- Qu'est-ce qu'il y a ?" demanda Vince.

- Jessica Newman vient de rompre avec Nathan Raines ... et Nathan s'est bagarré avec Brian Jackson !" Le garçon se mit à rire, en s'accrochant au banc pour ne pas tomber. Vince haussa les épaules, retourna son attention à son jeu de Nintendo DS, ne prêtant aucune attention aux bavardages de son ami. C'est alors que Annie Hum rentra dans le bâtiment scolaire en bousculant le dos de Jeremy.

- Pauvre con ! lança Annie à Jeremy, avec un regard noir.

- Franchement, on sait tous que Jessica est une pourrie gâtée, et que ses copines sont des débiles. On sait tous qu'elle est une sale garce. Dit Vince à son meilleur ami. "Sérieusement, Jeremy ... il n'y a rien de cool à ce sujet,"

Jeremy Willis secoua la tête, en désaccord avec la logique de son ami. Vince a alors regardé vers le bas de son jeu vidéo. L'amitié entre Vince et Jeremy était bien étrange. Jeremy ressemblait à un surdoué classique du lycée, mais sa personnalité était bien autre chose.

Vince ressemblait à un grand sportif du basket, mais sa personnalité était aussi différente. Il aimait ses jeux vidéo et il aimait les études, deux choses que Jeremy méprisaient. Vince était grand, en fait l'un des plus grands élèves de la classe senior. Son regard adorable ne l'avait pas beaucoup aidé quand il était venu à son charme maladroit comme il avait essayé de séduire quelques filles.

Jeremy, cependant, avait le charme et les mots pour plaire à une fille vers lui à cette seconde même. Il était trop mauvais qu'aucune fille ne lui donnait une chance, grâce à ses apparitions. S'il y avait une chose que Jeremy avait toujours voulu, il était de traîner quelqu'un comme Jessica Newman ou Brian Jackson au cours d'une base quotidienne. Il n'y avait rien de mal à Vince. Il était juste, Vince n'était pas le genre de personne qui aimait à parler des gens derrière leur dos, comme Jeremy faisait.

- J'ai une nouvelle à t'apprendre, mon gars !" s'écria Jeremy, d'un air jovial.

- Et quoi donc ? demanda Vince levant la tête de son jeun vidéo.

- Je veux sortir avec Jessica ! annonça le garçon ringard.

Vince regarda son ami, comme si il n'en croyait pas ses oreilles, puis il éclata de rire.

- C'est une blague que tu me fais là ? s'exclama-t-il.

Mais en voyant le visage sérieux de son ami, son rire disparut de ses lèvres.

- Non, arrête, t'es pas sérieux, là ? demanda-t-il.

- Je suis très sérieux !"

- Déconne pas, Jeremy, t'es pas du tout son style !

- Parce que tu connais ses goûts ?

- Jeremy, elle ne sortira jamais avec un mec qui porte des lunettes affreuses et qui ne sait même pas se coiffer.

- Je peux toujours essayer. Je devrais peut-être me mettre des lentilles de contact. Mais il y a un problème. Soupira Jeremy.

- Quel est le problème, mec ?"

- Des gens comme Brian Jackson, vivant dans le monde."

- Pourquoi ne pas te battre avec lui ?"

- Parce que Brian est comme un super Dieu ou quelque chose, répondit Jeremy. Il va sans doute me botter le cul dans un battement de cœur ... et je n'ai pas le temps de s'occuper de sa merde», a ajouté Vince. Jeremy hocha la tête, sachant que c'était probablement vrai. Pourtant, il voulait Shane pour obtenir un avant-goût de sa propre médecine. Comme Jeremy regardé, il a vu Shane approche du véhicule de Jessica, se demandant comment cela allait tourner.

- Ecoute, il y a d'autres filles sexy dans la vie. Jeremy, on a bientôt terminé nos examens. Une fois qu'on aura obtenus nos diplômes, on ira quelque part et on s'amusera à draguer quelques meufs. Des nanas aussi sexy que Jessica. On a toute la vie devant nous. Et des mecs comme Brian, moi je dis, on les emmerde, ces mecs-là !


- Tu ne crois pas que c'était mal de le quitter ? Et toi ?

- Non!"

- Bien sûr que non, Jessica ! Nathan est un loser !

- Ouais, je sais," dit Jessica Newman en sourit dans le siège du conducteur de sa voiture. Elle vérifia ses ongles une fois de plus avant de se retourner et se prélasser dans son siège. Elle ne voulait pas quitter l'école. Pas encore. Jessica regarda par la fenêtre et aperçut un groupe de pom-pom girls qui faisaient leur chemin dans le stationnement du lycée.

- Jessica, tu es si jolie ! s'exclama l'une des deux jeunes filles sur le siège arrière. Jessica sourit, en se regardant dans le rétroviseur. Elles étaient là, dans la voiture. Les trois "J". Triple J que certains élèves les appelaient. C'était un groupe de trois filles. Jessica, bien sûr, avait été le leader du groupe. Jessica s'était toujours considérée comme la plus jolie des trois.

C'était aussi ce que pensait Jodie Baryons.

Jodie était la fille qui attendait des compliments sur Jessica et la troisième membre du groupe les derniers potins. Jodie tenait vraiment à prendre exemple sur Jessica.

Elle était brune, où Jessica était blonde et la troisième membre, Janet King, était une rousse. Ensembles, elles étaient devenus le groupe le plus populaire du lycée de McKinley. Les garçons se tueraient pour se fixer un rencard avec ces filles. Et donc, ils avaient été vains et aveuglés par leur propre beauté, égocentrique par leur puissance et cruels pour leur propre divertissement.

Janet, cependant, était comme l'exécutrice.

Janet complimentait souvent Jessica de sa beauté et de sa chevelure, et approuvait ses méthodes de draguer des garçons. La rumeur circulait qu'elle aurait tué son dernier petit ami à coup de tronçonneuse. Jessica savait qu'elle deviendrait tout de suite proche avec Janet, et à subir les conséquences. Et elle aussi. Jessica, Janet et Jodie avait été inséparables dans tout ce qu'elles avaient fait.

- Donc, Janet, penses-tu que tu peux le manipuler ? demanda Jessica. " Juste au cas où il décide de faire quelque chose de stupide ?" Jessica se retourna vers la banquette arrière de la voiture. Janet, qui regardait par sa fenêtre, dès sauta avant regarder en arrière à Jessica et souriant.

- Je vais voir ce que je peux faire»,

- Merci", répondit Jessica avant de donner un coup d'œil terne à Janet. Jessica et Jodie échangèrent des regards tandis que Jessica se rassit et vérifia ses ongles. Puis, elle avait l'air à la surface de ses ongles et fit la moue. " Merde !" murmura-t-elle doucement. " Je vais devoir aller chercher mon vernis à ongles, demain," Elle parla avant gémir bruyamment et levant les yeux au plafond de sa voiture. Elle se redressa et fit tourner la clef.

Il y eut tout à coup un grand bruit sourd et un flash de lumière qui aveugla presque Jessica. Elle poussa un cri, sensation d'une chaleur intense. Après une seconde ou deux, la chaleur disparut, laissant Jessica s'interroger sur ce qu'il venait de se passer. Elle se tourna vers ses deux amis, Jodie et Janet, qui regardaient fixement au dehors.

Jessica s'était vite rendu compte que les deux filles n'étaient pas en train de la regarder, mais en regardant le garçon dont le nez a été pressée contre sa fenêtre. En se retournant, elle sourit, roulant sur sa fenêtre et regardait Brian Jackson. Brian eut un sourire narquois largement comme il flasha dans les yeux de Jessica.

- Waouh ! Il est canon, ce beau gosse ! s'exclama Jodie.

- La ferme, Jodie, dit Jessica avant de convertir rapidement son attention sur l'ancien capitaine de l'équipe de football. Je pense que je suis amoureux de lui, se disait-elle. Elle avait toujours eu le béguin pour Brian Jackson. Le charme de Brian, son esprit et sa beauté parfait avaient suffi à faire Jessica avoir un orgasme dans son pantalon tout en le regardant.

La jeune femme sourit et sortit de la voiture.

- Jessica, où vas-tu ? Demanda rapidement Jodie. Jessica roulait des yeux, en ignorant sa meilleure amie et fit sourire séduisant à Brian.

- Alors, maintenant que les cours sont finis, qu'est-ce que tu prévois de faire ? demanda Jessica.

- Disons que j'avais envie de te proposer d'aller faire un tour dans ma bagnole, ça te dit ? proposa Brian.

Jessica hocha la tête, d'accord avec lui à cent pour cent. Et tous deux se prirent la main et marchèrent sur le parking du lycée, sous les regards surpris de Janet et Jodie.

- Brian est si craquant ! Comme diable fait Jess pour sortir avec lui ? demanda Jodie, stupéfaite.

- Tu connais Jessica, ma vieille, elle a toujours des tours de magie dans son sac. Expliqua Janet en haussant les épaules. Elle a un bel avenir devant elle.

- Et toi, côté garçon, y a quelqu'un qui te branche ?

Janet soupira, ne sachant pas quoi répondre.

- Moi ? Non, personne. J'avais craqué pour Oliver Ridge, mais il sort avec Phoebe Harrison.

- D'ailleurs, je me demande ce qu'elle peut lui trouver à Oliver. Elle n'est pas très superbe !

- Phoebe n'est pas laide, loin de là !

Jodie leva ses bras en l'air en regardant le couple Brian et Jessica s'éloigner.

- Et si on mettait la radio ? Je veux écouter de la belle musique !

- Vas-y, Jess ne nous en voudra pas d'allumer la radio de sa voiture, répondit Janet en haussant les épaules.

Jodie se déplaça dans la voiture pour mettre en route la radio, quand le poste s'alluma, une chanson se fit entendre:

"Je jure qu'il n'y a pas de paradis
Et je prie pour qu'il n'y ait pas d'enfer
Mais je ne le saurai jamais en vivant
Seule ma mort le dira
Seule ma mort le dira ouais
Seule ma mort le dira"

- Qu'est-ce que c'est ce truc ? s'interrogea Janet en fronçant les sourcils.

- Je n'en sais rien et je n'aime pas beaucoup, je vais changer. Répliqua Jodie.

Mais elle eut beau appuyer sur une touche du poste, la chanson continua:

"Je veux pas partir avec le diable
Je veux pas partir avec le démon
Je veux pas partir avec Satan
Je veux pas mourir inquiet"

- Mais qu'est-ce que c'est que cette merde ? demanda Janet en fronçant les sourcils.

- Je n'en ai aucune idée. Je n'arrive pas à changer de canal. Il y a un problème avec la radio. Répondit Jodie, l'air intriguée, en regardant le numéro de la chaîne : 180.

Ce fut très bizarre, mais ce que ces deux filles ignoraient, était que bientôt, plusieurs étudiants n'allaient pas tarder à trouver la Mort.

Voilà pour ce début. Bon, d'accord, je sais, il n'y a pas beaucoup d'actions. Mais je voulais montrer une belle présentation des personnages. Dans les chapitres qui vont suivre, vous ne serez pas déçu.

Dites quels sont vos impressions ? Souhaitez-vous que je continue ? La suite très prochainement !