Chapitre 18-Autres révélations

Se demandant où pouvait être Sirius, Ginny referma la porte et repartit en direction de sa chambre. Perdue dans ses pensées, elle se cogna contre Sirius qui sortait de la salle de bain, les cheveux encore mouillés. Il l'attrapa par la taille pour éviter qu'elle ne tombe.

-Ah je te cherchais, dit-elle en souriant.

-Je prenais ma douche.

-Est-ce que tu es fatigué ?

-Euh non, pourquoi ?

-Parfait.

Elle le prit par la main et l'entraîna dans sa chambre. Elle s'assit en tailleur sur le lit et l'invita à faire de même.

-Sirius, je vais tout te raconter. Ce qui s'est passé dans mon époque avant et après ma naissance. Ce que je sais sur toi et tes amis. J'ai bien réfléchi et tu as le droit de savoir. Je m'étais promis que tu serais le premier et peut-être le seul au courant de tout ça.

-Merci Ginny, répondit-il touché par la confiance que lui accordait la jeune femme.

-Par contre on risque d'en avoir pour une bonne partie de la nuit, ajouta t-elle en souriant.

-Ce n'est pas grave, on dormira toute la journée si il faut.

-Sirius, avant de commencer je voulais te dire que je ferai tout pour changer le futur.

-Il est vraiment si horrible que ça ?

-Oui.

-Alors je t'aiderai.

Ginny prit une grande inspiration et commença:

-Tu a fini tes études dans un véritable climat de guerre. Voldemort est monté en puissance et a recruté de nombreux partisans. Toi et les maraudeurs, vous vous êtes engagés dans l'ordre du Phoenix. James et Lily se sont mariés peu de temps après votre sortie de Poudlard. Tu as d'ailleurs été leur témoin. Ils se sont installés dans une maison à Godric's Hollow. Mais Voldemort a cherché à les attirer dans son camp. Ils ont évidemment refusé et l'ont défié 3 fois. Lily est tombé enceinte et a accouché d'un petit garçon, Harry, en juillet 1980.

-Alors c'est lui le fameux Harry ? Le fils de James et Lily !

Ginny sourit.

-Oui exactement. Il est le portrait craché de James, sauf pour les yeux. Il a ceux de Lily.

-Et tu l'as confondu avec James.

-Oui, c'est ça.

-Ca explique pas mal de choses. C'est pour ça qu'au début de l'année tu sursautais après avoir regardé Lily dans les yeux.

-Oui, je croyais voir ceux d'Harry, répondit-elle étonnée qu'il ait remarqué ce détail.

Il sembla comprendre qu'elle s'interrogeait et ajouta:

-Je t'observais beaucoup. Cette part de mystère en toi me fascinait. Et puis je suis vite tombé amoureux de toi, Ginny.

Cela la fit sourire et elle continua:

-Tu es devenu le parrain d'Harry. Mais peu de temps avant sa naissance, Sibylle Trelawney avait fait une prophétie sur lui à Dumbledore.

-Une vraie ?

-Oui elle s'est réalisée plus tard. La prophétie disait que celui qui a le pouvoir de vaincre Voldemort naîtrait de ceux qui l'ont par trois défié et qu'il naîtrait à la fin du septième mois. Le seigneur des Ténèbres le marquerait comme son égal mais l'enfant aurait un pouvoir que Voldemort ignore. Et enfin que l'un d'eux devrait mourir car aucun des deux ne pourrait vivre si l'autre survivait.

-Et cette prophétie concernait Harry ?

-Oui. Mais pendant que Trelawney révélait la prophétie à Dumbledore, un espion les écoutait. Il a pu entendre le début de la prophétie mais Dumbledore s'en ai rendu compte et l'a jeté dehors. Mais le mal était fait. L'espion a été tout raconté à Voldemort.

-Qui était cet espion ?

-Rogue.

-Quoi ?! Servilus ?

-Oui. Revenons à la naissance d'Harry. Il a fallut le protéger ainsi que James et Lily car la prophetie était une menace pour Voldemort, qui pouvait à tout moment essayer de les tuer. Dumbledore leur a alors proposé de faire un sortilège de Fidelitas...tu sais ce que c'est ?

-Oui. On nous en a parlé en cinquième année.

-Ils ont accepté et t'ont choisit comme Gardien du Secret. Mais au dernier moment tu as pensé que ce serait trop évident. Tu leur a alors proposé Peter comme Gardien du Secret, car personne ne penserait que ce serait lui. Et ils ont accepté. Vous ne l'avez dit à personne, pour plus de sécurité. Mais le 31 octobre 1981, tout a basculé.

-Ne me dis pas que...

Elle hocha la tête les larmes aux yeux. Le visage de Sirius se décomposa.

-Peter a trahi James et Lily. Il a été donné l'emplacement de leur cachette à Voldemort, qui est allé les voir pendant la soirée. James a essayé de le retarder pour que Lily et Harry aient le temps de fuir. Mais il s'est fait tué. Voldemort a ensuite ordonné à Lily qui protégeait Harry de se pousser pour qu'il puisse le tuer.

-Pourquoi ne voulait-il pas la tuer ? demanda Sirius d'une voix blanche.

-Rogue lui avait demandé de l'épargner. Mais elle n'a pas bougé et il l'a assassiné sous les yeux d'Harry. Il a ensuite voulu le tuer. Mais alors que Voldemort lançait un avada, le sort s'est retourné contre lui et il a disparu. Harry s'en est tiré avec une cicatrice en forme d'éclair sur le front. Aux yeux de tous Voldemort était mort. Le sacrifice de Lily avait protégé Harry. Tu es arrivé plus tard sur les lieux du drame, dévasté. Tu as récupéré Harry et voulu l'emmener avec toi mais Hagrid est venu le chercher sur ordre de Dumbledore. Tu lui as laissé et tu es parti. Le lendemain, tu as réussi à retrouver Peter. Au milieu de la rue, il a hurlé que tu avait trahi James et Lily puis il a lancé un sort et a disparu en tuant douze Moldus autour de lui. Mais tout le monde à cru que tu l'avais tué et que tu étais responsable des meurtres. Les Aurors sont arrivés sur place. Ils ont retrouvé un doigt de Peter et t'ont emmené. Tu as ensuite été envoyé à Azkaban sans procès. Et Harry a été confié à la sœur de Lily, Pétunia.

Sirius regardait Ginny, complètement dévasté. Ses yeux exprimaient à la fois de la tristesse et de la colère.

-Peter...va les trahir, réussit-il à articuler, et ils vont mourir.

Ginny essaya de le rassurer:

-Sirius, je t'ai dit qu'on va tout changé. En plus, ce que je t'ai raconté, ça s'était passé dans mon époque mais mon arrivée ici a tout chamboulé.

-Mais Peter est un traître !

-Non pas dans cette époque. Du moins pas encore. Tu ne peux pas le blâmer pour quelque chose qu'il n'a pas fait et qu'il ne fera peut-être jamais, car on va faire tout pour que ça n'arrive pas. Et je ferai tout pour que tu ne te retrouve jamais enfermé à Azkaban.

-Ginny, merci d'être venu, dit soudain Sirius. Je sais que ce n'était pas voulu mais tu vas pouvoir sauver beaucoup de personne.

Ginny sourit en voyant que Sirius s'était ressaisi.

-Tu veux que je te raconte la suite de l'histoire ? demanda t-elle gentiment.

-Oui, je veux bien.

Il l'embrassa sur la joue et elle continua:

-Malgré la mort de James et Lily, le monde sorcier s'est réjoui de la mort de Voldemort. Harry est devenu un héros. Il a vécu chez son oncle, sa tante et son cousin, des Moldus, qui le détestaient jusqu'à ce qu'il apprenne qu'il était sorcier le jour de ses onze ans.

Elle enchaîna avec son histoire, lui racontant son enfance. Puis elle lui fit part de sa première rencontre avec Harry à King's Cross et de tout ce qui s'était passé après. Elle lui raconta ainsi: la première année d'Harry avec la pierre philosophale, sa première année à elle avec la chambre des secrets, l'arrivée de Remus en temps que professeur, l'évasion de Sirius d'Azkaban avec tout ce qui avait suivi. Puis elle continua avec le Tournoi des Trois Sorciers, le retour de Voldemort, l'Ordre du Phoenix et l'AD. Et la bataille au ministère pendant laquelle Sirius s'était fait tué.

-Au moins je suis plus ou moins mort en héros, dit-il en souriant.

Ginny fut soulagée. Le sourire de Sirius en disait long; il ne craignait plus que ce qu'elle lui racontait arrive. Il avait compris que le futur allait être totalement modifié.

Puis elle lui raconta sa cinquième année, lui disant qu'elle était sorti avec Harry.

-Mais c'est toi que j'aime maintenant, avait-elle ajouté en l'embrassant.

Les événements s'enchaînaient: la mort de Dumbledore puis la mort de Fol Oeil pendant leur opération à haut risque pour amener Harry au Terrier. Elle ajouta qu'Harry, Ron et Hermione était parti pendant plusieurs mois car ils devaient trouver quelque chose leur permettant de vaincre Voldemort mais elle ne savait pas quoi. Elle enchaîna avec l'année des Ténèbres, la naissance de Teddy, le cambriolage à Gringotts d'Harry. Et enfin la bataille de Poudlard avec la mort de Fred, Remus, Tonks et Harry, puis son départ. C'est vers les six heures du matin qu'elle finit sur ces mots:

-Le sortilège a touché mon Retourneur de Temps et je me suis retrouvé à Poudlard en 1976. Tu connais la suite.

-Merci de m'avoir tout raconté, Ginny.

-Ça m'a fait du bien d'en parler. Je me sens...soulagée. Je ne suis plus seule.

Ginny bailla, fatiguée.

-On a parlé longtemps, il est 6h10, remarqua Sirius amusé.

-Je t'avais prévenu, répondit-elle en lui faisant un clin d'oeil.

Elle ajouta:

-Tu peux dormir ici, si tu veux.

Il acquiesça et elle se blottit contre lui. Les deux sorciers ne tardèrent pas à tomber dans les bras de Morphée.