Yop mina san!

Voilà, c'est un sujet sur ce que je veux écrire depuis un moment.
Cette fanfic aura plusieurs chapitre et épilogue à la fin, j'espère que cela vous plaira et surtout, bonne lecture! UA!

Disclaimer : Bleach ne m'appartiens pas, il reste la propriété de Tite Kubo! L'histoire est inventée de toute pièce par moi!


Rukia, 16 ans et demi, élève de terminale au lycée de Karakura, travaille en tant que serveuse dans un grand restaurant pendant les grandes vacances d'été pour se faire de l'argent en attendant la majorité et d'aménager avec son petit ami qui est Ichigo Kurosaki et leur relation est sérieuse et dure déjà depuis plusieurs mois. Elle s'est provisoirement installée chez lui.

Un matin banal. La lumière entre à travers les rideaux, éclairant doucement la pièce dans une ambiance tamisée. Il commence déjà à faire chaud, la moiteur du corps de deux adolescents le prouvait, bien que cela ne soit pas la seule raison, après une nuit plutôt endiablée. Le jeune garçon se réveille en premier, attentif au réveil qui commençait à sonner, étouffant un baillement sans sa main, avant de se tourner vers sa compagne. Il était neuf heures du matin.

-Ohayo Ruki. Dit-il doucement en lui caressant la joue

-Salut! Elle s'étira, froissant les draps. Ça va? Continua la jeune brune en lui donnant un doux baiser sur ses lèvres chaudes, arrachant un frémissement léger au garçon l'accompagnant.

-Très bien et toi? T'as bien dormi? Répondit il tendrement, avec un petit sourire en coin.

-Oui, un peu fatiguée, pas beaucoup dormi, me demande pas à cause de qui? Et la flemme d'aller bosser ... grogna t'elle en remontant la couverture sur sa tête, ce qui fit rire son petit ami.

-Rooh ça va, c'était un bon moment! Même si ouais, on a pas beaucoup dormit. Allez debout maintenant ma belle qui est en retard, ta patronne va te virer! Taquina Ichigo.
Rukia repoussa la couverture et soupira

-Oui c'est bon je me lève ...

Elle se prépare et parti au boulot tandis qu'Ichigo allait passer la journée chez lui. Il avait beaucoup de boulot dans la clinique de son père et n'avait donc pas de boulot étudiant, et puis il était payé pas trop mal pour son âge. Mais aujourd'hui était un jour de repos, c'était plutôt calme, en ce moment. Quelques coups de chaleur chez des personnes âgées mais pas grand chose de sérieux. Il se demandait bien ce qu'il allait faire...

Pendant ce temps, au restaurant ...

Rukia arriva à dix heures moins dix dans la salle où les autres s'attelaient à dresser les tables. La pièce est claire mais chaleureuse, dans une ambiance conviviale presque familiale tout en restant chic. Il y avait une quarantaine de tables avec des nappes blanches parfaitement repassées, des verres à vin en cristal, serviettes en tissu bordeaux et des couverts couleur argent prenaient place sur certaines. Une douce odeur venait de la cuisine où certains préparaiet déjà la mise en place du post chaud, lui chatouillèrent les narines.

-Bonjour ! S'exclama la patronne sortant de la cuisine en soufflant de par la chaleur, mais l'air ravi de voir la petite brune.

-Ohayo. Répondit Rukia d'un signe de la main, en souriant.

-Yooooosh ma petite Rukia comment ça va? Cria un homme aux longs cheveux rouges, tatoué de partout -qui était lui aussi serveur mais également sommelier- depuis l'autre bout de la salle près du bar.

-Salut Renji, ouais ça va je suis en forme et toi? Répondit la brune en souriant habituée à l'accueil de son ami d'enfance. Elle s'avança dans la salle se dirigeant vers les vestiaires afin de se changer avant de commencer à aider les autres mais fut interrompue par sa patronne Yoruichi

-Ah Kuchiki-san, cela ne vous dérange pas de faire un test en cuisine pour la semaine? On a de grosses réservations et un poste reste vacan en ce moment en cuisine au froid

-Heu oui pourquoi pas! D'ailleurs où est Kisuke?
Rukia était très entousiaste à cette demande, cela allait changer un peu et elle frétillait presque sur place

-Oh, Kisuke? Comme d'habitude .. Il traîne à l'étage, il a énormément à faire. Bon je vais te confier une tenue et tu peux te changer dans la même pièce que d'habitude.

-D'accord merci Yoruichi!

Il s'appelait tous par leurs prénoms car il était déjà pesant de travailler en restauration, alors ils ont donc opté pour cela... La familiarité et le respect étaient de rigueur ici, alors que rien n'affectait la qualité du service.

Rukia prit donc la direction des vestiaires, empruntant des escaliers tapissés mais dont le bois craquait sous les pas et entra dans la pièce qui laissait filtrer les odeurs émanant de la cuisine. Elle se changea rapidement, devant faire des ourlets à son pantalon de cuisine et remontant ses manches, enfilant ensuite les chassures de sécurité et le filet sur sa tête. Quelques minutes plus tard elle arriva en cuisine, l'air un peu intimidée bien que connaissant les lieux cela donnait une autre impression de savoir qu'elle allait s'essayer à un autre post, la faisant tout de même un peu stresser aussi.
Elle arriva face à la seconde de cuisine, une brune de taille moyenne arborant d'ordinaire deux longues tresses bandées avec des anneaux au bord. Elle avait l'air d'avoir chaud au dessus de son plat qui mijotais doucement depuis une heure et demie déjà, si on se fiait à son visage rougit.

-Bon Rukia tu vas faire une tarte aux fraises pour le dessert du jour je vais vous montrer à toi et à Toshiro qui va t'accompagner au post froid entrée et dessert. Vous ferez également la mise en place des entrées du plat du jour, il y a une feuille pour les dressages afin de ne pas faire d'erreurs, Il te montrera ça en temps voulu. Maintenant, commencez donc par le dessert.

-Oui!

Pendant ce temps chez Ichigo qui a reçu de la visite, ils sirotaient tranquillement un verre de citronnade pour contrer la chaleur qui ne cessait de monter...

-Alors Kurosaki-kun, comment ça va avec Rukia?
La jeune fille rouquine nommée Orihime était habillée d'une robe jaune à froufrous et dentelles blanches était assise à l'envers sur une chaise dans la chambre du garçon, verre à la main, accompagnée de sa meilleure amieTatsuki qui elle avait un débardeur bleu et un pantacourt blanc.

-Oh, ça va très bien! Et sinon, ton travail en boulangerie ça va?

-ça se passe bien! J'invente plein de recettes de pâtisseries et de pain! Tu voudras en goûter? Je peux en faire ici si tu veux! S'exclama la rousse des étoiles dans les yeux et débordant d'entousiasme à presque en tomber de sa chaise.

-Heu n-non merci ça ira!
Le jeune homme avait l'air dégoûté tout en frissonnant, en repensant aux recettes (in)habituelles d'Orihime. Ce qui la fit rire délicatement, connaissant son ami

-Et comment va Rukia?

-Elle va bien, elle est juste un peu fatiguée et ...

-Oh vous faites quoi pour qu'elle soit fatiguée comme ça? Coupa t'elle, en lui lançant un clin d'oeil et un sourire innocent qui voulait absolument tout dire, sureprenant un peu les deux autres à cause de sa naïveté habituelle

-Hé! Orihime ça nous regarde pas!
Tatsuki était indignée par la demande de son amie, mais ne pouvait s'empêcher de rire, menaçant de faire tomber le reste de son verre et des glaçons sur le sol

-Oups pardon! C'est sortit tout seul quelle idiote je fait! Répondit elle en tirant la langue et tapant le dessus de la tête - faisant rire fortement Tatsuki et Ichigo. La discussion dure un bon moment avant que les filles ne se joignent à d'autres personnes en ville pour une petite soirée, laissant Ichigo seul en attendant que sa copine ne rentre le soir.

La journée fut longue pour Ichigo qui, ayant reçu un message de Rukia lui indiquant son changement de post provisoire avait hâte qu'elle lui raconte même si cela impliquait qu'elle ne rentre pas entre les deux services le temps qu'elle assimile tout et prenne l'habitude.

-Je suis rentrée!
Rukia monta les escaliers rejoignant Ichigo et s'étala de tout son long sur le lit de manière bien disgracieuse, enfouissant sa tête dans son oreiller.

-Yo! Oh tu m'as l'air morte!
Le roux avait un air compatissant et se glissa à ses côtés, ferma son livre qu'il avait bien entamé après le départ des filles

-ça j'te le fait pas dire! Comme mon sms te l'as dit j'ai travaillé en cuisine et c'est galère!

-Et ça va être comme ça toute la semaine? Courage ...

-Oui mais je devaris m'en sortir et surtout je vais essayer de rentrer entre deux services les jours où ça arrive. Je t'aime Ichigo.
Sa phrase se termina en un souffle léger

-Moi aussi, ma petite brunette

-Hey c'est moi que tu trouves petite ?
Elle commença à rire

-Je plaisante ! Tu le sais !
Ichigo la serra contre lui, l'embrassant délicatement, avant de lui suggérer une petite douche à deux,et plus si affinité...

Le lendemain ...

-Hey Rukia! Ça va?
Ichigo avait l'air en pleine forme, contrairement à Rukia qui avait étrangement du mal à émerger, les paupières lourdes de sommeil et un air très renfrogné. Inquiétant le jeune garçon

-Salut... J'suis trop fatiguée et j'me sens pas bien...

-Oh c'est bizarre ça et c'est vrai que tu n'as pas l'air en forme ... tu es toute pâle!

-Je crois que j'vais vomir...!

Elle se précipita alors vers les toilettes ...Ne revenant que plusieurs minutes après auprès de Ichigo qui est resté scotché au lit de stupéfaction. Il demanda à appeler Yoruichi, Renji ou Soi Fon pour prévenir.

-Non, je vais quand même y aller ... Je vais me doucher pour me réveiller davantage
Rukia se tenait adossée au mur blanc de la chambre, se passant les doigts dans les cheveux songeant à les couper prochainement car c'est intenable avec la chaleur

-Non tu restes la! En plus mon père est médecin, il pourra t'ausculter et te soigner!

ça serait au plus têtu mais Ichigo n'allait pas en démordre. Mais elle gagna quand même la confrontation

-Pas la peine je te jure que ça va! C'est peut-être juste une petite indigestion du repas d'après le service, on a mangé vite pour partir avec Renji et les autres comme nous n'avions pas le temps avant... Trop de monde était venu d'un coup, super tôt et des réservations ensuite.. Pour un premier jour ça fait beaucoup, ça doit jouer aussi. Vraiment ne t'inquiètes pas.

Sur ces paroles elle se prépara et alla à son travail. Ce fut une dure journée, des vomissements répétés et nausées... Cela continua au moins une semaine. Elle avait repris son travail en service depuis deux jours et cela était très fatiguant... De plus, elle refusait absolument qu'Isshin s'occupe d'elle. Par pudeur certainement.

Onze heure, le lundi premier août.

-Ichigo! T'as vu l'heure! Pourquoi le réveil n'a t-il pas sonné? Paniqua la jeune fille qui se leva brutalement et qui était à la recherche de ses affaires.

-Du calme Rukia, Renji m'a appelé ce matin pour demander de ne pas t'envoyer travailler aujourd'hui. Retournes donc te coucher, ou du moins te reposer. Ils sont inquiets et pensent que tu en fait peut-être trop et que tu dois te reposer.

-De quoi ils se mêlent eux... Ah mais je me sens pas bien ... Je vais dormir oui je pense.
Rukia se plongea dans ses pensées après s'être remise sous la couverture malgré a chaleur. Et si Yoruichi-san avait raison lors de notre discussion l'autre jour ... Non ce n'est absolument pas possible, je deviens parano! Je vais quand même voir ce médecin pendant qu'Ichigo sera en pleine assistance dans une opération de chirurgie complexe. Imagine c'est ça ... non mais à quoi je pense! Bon il est grand temps que je me rendorme !
Et elle s'assoupit rapidement malgré ses tourments.

Treize heures et Rukia se réveillait tout juste. Elle avait eu du mal à se rendormir malgré son état et était encore épuisée. Elle se leva donc et fila au cabinet médical. Le soleil étant presque encore au zénith, cela lui brûlait la peau à peine protégée par une robe blanche à motifs de fleurs bleues claires arrivant au dessus des genoux, manches courtes restnt sur les épaules. Elle portait également un grand chapeau de paille qui lui faisait de l'ombre et une sacoche bleue contenant une petite bouteille d'eau et ses papiers. Elle arriva rapidement devant le cabinet médical Ishida. Après avoir salué la secrétaire et informé de sa présence elle alla s'installer dans la salle d'attente, au bout d'un couloir très éclairé -comme tout le reste d'ailleurs- avant de s'asseoir sur une chaise confortable. Il y avaot plein d'affiches de prévention, d'information et également une petite table où trônaient des livres de coloriage, des crayons et deux chaises enfants étaient posée de façon ordonnées. Rukia commençait à saturer de l'odeur de désinfectant, on se serait crûs dans un hôpital. Elle patientait dans la salle d'attente depuis plusieurs minutes déjà lorsque...

-Mlle Kuchiki!
Un homme, de taille moyenne avec une tenue entièrement blanche, les cheveux blancs et ses yeux bleus cachés derrière une paire de lunettes à monture fine l'appela à venir dans le cabinet. Il s'agit de Ryuken Ishida, qui tenait un hôpital un peu plus loin, l'Hopital de Karakura. Rukia avait préféré venir ici plutôt que demander à son beau père.

-J'arrive...
Elle soufla faiblement, puis se leva afin d'entrer. Le médecin lui indiqua une chaise de couleur verte afin qu'elle puisse s'asseoir.

-Alors qu'est-ce qu'il se passe jeune demoiselle?
Le docteur en médecine s'installa dans son fauteuil blanc immaculé, les coudes sur son bureau en marbre, la tête reposant sur son poing.

-Hé bien, je me sens pas bien en ce moment, souvent une grande fatigue, plein d'odeurs m'écoeurent alors en tant que serveuse dans un restaurant je vous laisse imaginer ... Également des maux de tête ... cela dure depuis à peu près une semaine. Un peu plus même. Et rien n'arrange cela, j'ai pourtant tenter des médicaments pour me soulager mais rien ne fonctionne.

-Tout pourrai laisser croire que vous êtes enceinte, si vous avez une vie sexuelle active, vous vous protégez?

-B-bien sûr que oui. Je prend la pilule en continu depuis deux ans pour aider à calmer mes règles douloureuses.
La brune s'emporta sur le début de sa phrase puis se calma, gênée de son accès brusque de colère.

-Et saute d'humeurs aussi hein... Bon je vais vous faire une prise de sang et analyser le taux de Bêta HCG afin d'écarter l'éventualité d'une grossesse. Mais avant je vais prendre votre tension et faire un examen général.
Il se dirigea alors vers la table d'ostultation pour préparer les tube, régler certains appareils qui vont l'aider à faire un dosage et une analyse rapide. En attendant Rukia s'installa, relevant sa manche et surtout ravalant sa trouille des piqûres. Il commença alors par prendre sa tension, la jeune fille frémit un peu lorsque cela se resserra, en appréhension de la prise de sang mais aussi de ce que tout cela va donner.

-Bon déjà ta tension n'est pas haute tu es à 10/5 seulement. Tu dois te reposer. Je vais envoyer d'autres flacons pour des analyses plus poussées au laboratoire directement. Tu recevras les résultats par internet.
Il imprégna une compresse d'alcool à 70% afin de désinfecter la peau, et passa sur le pli du coude. Rukia prit une grande inspiration puis avec son accord il planta l'aguille dans sa veine, afin d'en prélever plusieurs tubes comme prévu. Il se retourna pour mettre les flacons dans un petit bac en inox, tout en gardant le dernier.

-Maintenant je vais jeter un oeil au taux de Bêtas HCG. Patiente quelques instants je te prie.
La brune opina de la tête.

Après un petit moment, il releva la tête de ses appareils d'analyse afin de rendre le verdict. Ryuken fit face à sa jeune patiente avant de prendre un air grave.

-Bon... Je suis désolé ou heureux, je sais pas trop en vu des conditions, de vous annoncer un résultat positif. Je n'ai pas mesuré le taux exact, mais il est plus haut que 110 000, alors qu'un taux négatif est inférieur à 5. Je vais vous donner les détails et informations dont vous aurez besoin, peu importe ce qu'il va se passer.

-QUOIIIIIII?!


Fin du premier chapitre de cette nouvelle fanfic! J'espère sincèrement que vous avez apprécié

Ouii je sais qu'il faut que je suive les autres ... mais bon désolée!

Comment tout cela va dégénérer, quelles réactions?

Prochain chapitre: doutes et interrogations.

Un petit commentaire pour moi laisser votre avis s'il vous plait? Merci: P

Bisous à bientôt!

Recorrigé et réécrit le 18 novembre 2018, n'hésitez pas si j'ai fait des erreurs !

RECORRIGE LE 08/03 DESOLEE ça avait tout défoncé avec la trad du site ...

NOUVELLE VERSION LE 1ER AVRIL 2020 !