Le plus beau jour de sa vie.

Elle leva encore une fois son visage noyé de larmes vers le miroir.

Il fallait qu'elle se reprenne ! elle était un Black tout de même.

Pourquoi devait-elle se marier déjà ?

Pour ne pas faire honte à sa famille en finissant vieille fille lui avait-on dit.

Pourquoi à lui ?

Parce que c'est le plus beau parti du monde sorcier, avait répondu sa mère.
Faire plaisir au maître, avait souri Bella.

Le maître… Que ce mot lui écorchait les lèvres…

Pourquoi elle ?

Pour perdurer la lignée de son mari, favori du Seigneur des ténèbres, mais aussi son propre sang. Le pur, le seul qui vaille quelque chose. Il fallait propager de celui des Black, ses veines en étaient remplies

Verrait-on les cicatrices récentes sur ses poignets sous ses gants immaculés ?

Elle devait se marier, pour l'oublier. L'oublier ?! Mais elle ne pourra jamais l'oublier !
Même si on lui refourgue ce « Beau mâle sexy » comme disait sa sœur, oublieuse de son fiancé Lestrange.

Alice…

Alice…

Alice…

Alice !

Ses pensées avaient débordé en mots, se déversèrent en larmes.

Son Alice…

On frappa à la porte. Elle eût à peine le temps de sécher ses larmes que son père entrait. Il l'emmena sans douceur ni sentiments.

« Il ne pouvait y en avoir… elle était une putain de Black ! » jura-t-elle dans son esprit.

Il la mena dans l'allée menant à l'autel où Lucius l'attendait, rayonnant malgré ce coup du destin pour lui aussi. Elle eût un imperceptible mouvement de recul : non ! Non pas lui ! Non elle ne voulait pas de lui ! Elle, elle ne voulait que d'Alice.

Son père avait malgré tout sentit le désir de fuir de sa fille et força le pas. Il ne devait pas y avoir de sentiments chez les Black.

Elle l'avait dit finalement, ce petit oui. Ce oui qui était venu à grand reculons jusqu'à ses lèvres. Le maître souriait et continuait à parler. Voilà. La voilà définitivement lié à cet hommes qu'elle, elle le savait, finirait par haïr de toute son âme.

Alice… Alice… Alice…

« Narcissa, un discours ! un discours ! un discours ! »
Elle soupira, se leva.

Alice !

« Alea jacta est. »