Bonjour, bon après-midi, bonsoir! Me revoilà pour le chapitre 7 de cette fic!

Je tenais à remercier tous ceux et celles qui Follow, Favorite ou Review! MERCI!


Tout le crédit, les idées et la conception de cette histoire reviennent à LMRaven. Cette histoire est la sienne, je ne suis que la traductrice.

Chapitre 7: Éviter le scandale

Tout était silencieux lorsque Damon entra dans la maison louée. En premier lieu, il songea à réveiller Stefan pour savoir s'il y avait de nouvelles informations du côté d'Elena, et ce serait un moment de pur plaisir de réveiller son frère endormi. Mais il décida de ne rien en faire, allant directement dans sa chambre.

Il se déshabilla au complet – enfin, à quoi servirait des draps de satin s'ils ne glissaient pas sur chaque partie de votre corps comme la caresse d'une amante – il grimpa dans son lit. Mettant ses mains derrière sa tête, Damon fixa le plafond blanc, analysant tout ce qu'il avait entendu plus tôt. Un vieux souvenir lui remonta à la mémoire, s'installant dans son esprit agité. Dormir, il avait seulement besoin de dormir. Il serait capable de penser plus clairement dans la matinée. Sa vision commença à se brouiller et ses yeux se fermèrent.

«Elle est et elle n'est pas votre sœur.»

«Tu n'es pas en sécurité.»

«Seulement parce qu'il n'est pas toujours humain.»

«Tu n'es pas la meilleure pour juger de ce qui est dangereux ou pas.»

«J'ai déjà passé trop proche de te perdre dans le passé.»

«Je ne peux pas abandonner les gens dont je me soucis.»

Des bribes des conversations antérieures s'infiltraient dans sa tête, le rendant fou. Il se tourna sur le ventre en gémissant, couvrant sa tête avec l'oreiller, espérant noyer les voix qui étaient dans sa tête.

Mystic Falls, Été 1864

Il était caché dans un coin de la salle de bal des Lockwood, regardent intensément Katherine et Stefan valser, ignorant tout le reste à l'exception de l'autre. La brûlure du bourbon dans sa gorge n'était pas près de surpasser la jalousie qu'il ressentait en les voyant ensemble tous les deux. Elle pouvait danser avec Stefan maintenant, mais ce sera dans son lit qu'elle honorera plus tard, pensa-t-il essayant de réfréner sa jalousie. Elle savait comment se jouer d'eux, mais Damon était fatiguer de ce jeu. Elle devra faire un choix rapidement. Le partage n'était pas son truc.

Damon vit Katherine pincer ses lèvres de façon séduisante vers lui, au-dessus de l'épaule de son frère et il leva son verre pour se moquer, sa bouche se tordant en un rictus.

Damon était dégoûté de lui-même, il tournait autour de Katherine, se tenant à l'écart alors qu'elle dansait avec son frère, comme un chien suppliant pour l'attention. Prenant une grosse gorgée de son verre, il le finit et le posa sur le plateau d'un des servants qui passait par là. Il avait besoin de prendre l'air et vite. La chaleur de la salle était étouffante et il ne supportait plus de voir son amante dans les bras de son frère.

Il marcha le long d'un couloir qui conduisait aux jardins extérieurs. Avec son sourire séducteur, il inclina la tête vers Madame Fell et sa compagne, les deux plus grandes bavardes de Mystic Falls.

«Mesdames.»

«Monsieur Salvatore.» répondirent-elles à l'unisson en discutant comme des jeunes étudiantes. Au moins, quelques filles n'étaient pas immunisées contre ses charmes, pensa-t-il.

Des bouts de leur conversation lui parvinrent et son attention fut captée lorsqu'il entendit le nom de Katherine.

«Je suis certainement déçue. Katherine nous avait promis tout un spectacle.»

«Je me demande ce qu'elle voulait que l'on voit.»

Haussant les épaules comme si cela n'importait pas, Damon sortit dans la nuit humide de Virginie et marcha parmi les sentiers du jardin, espérant être seul. Quelques participants de la fête étaient rassemblés près des portes, loin de la foule dans la salle de bal et ils diminuaient plus il marchait sur le chemin avec toute la faune et la flore des Lockwood. Peut-être pourrait-il interrompre un rendez-vous d'un pauvre couple. Il sourit à l'idée.

«Un peu de cette pommade devrait aider. Je souhaiterais seulement d'avoir de la glace pour l'enflure qui a déjà commencé à apparaître.»

«Je pensais que je pouvais lui faire confiance. Comment ai-je pu être aussi stupide, Emily?»

«Silence, mon enfant. Je te connais depuis que tu es en couche et tu n'es pas stupide. Je ne tolérai pas ce genre de pensées de ta part. Rien de tout ceci n'est de ta faute.»

«Mais...»

«Pas un mot de plus... Maintenant, nous devons trouver le moyen de te sortir de là sans être vue.»

Toute trace d'amusement le quitta lorsqu'il entendit distinctement les voix d'Emily Bennett et de sa sœur un peu plus loin en avant. Son rythme augmenta alors que l'effroi le gagna. Il vit Emily en premier et la panique dans ses yeux lorsqu'elle le vit.

Emily força un sourire à apparaître alors qu'elle se relevait. «Pourquoi Damon Salvatore êtes-vous ici, à l'extérieur, alors que vous devriez dansez jusqu'à épuisement?»

Il vit Isabella se raidir à la mention de son nom et entendit un léger halètement. Même s'il ne pouvait pas la voir, son dos lui faisant face, il nota quelques choses dérangeantes à propos de son apparence. Ses cheveux, qui étaient parfaitement coiffés plus tôt, pendaient maintenant dans un enchevêtrement de cheveux et d'épingles, le léger tremblement de son petit corps.

«Amusant, j'allais justement demander la même chose à Isabella.» dit-il en se déplaçant lentement vers la devanture du banc et s'assit à côté de sa sœur dans un mouvement désespéré. Elle se tourna loin de lui et protégea son visage à l'aide de ses cheveux. Mais que cachait-elle?

«Il faisait chaud alors j'ai décidé de sortir pour prendre l'air.» répliqua Isabella avec des trémolos dans la voix. Ses mains attirèrent son châle vers elle pour qu'il soit le plus près que possible.

«Hmm... Alors pourquoi tiens-tu ton châle comme si tu étais frigorifiée?» Il lança un regard vers Emily. Son regard paniqué était de retour et elle joignit ses mains, évitant son regard. «Isabella, piccola, regarde moi.» dit-il doucement, essayant d'ôter les tresses de son visage pour avoir un meilleur accès à celui-ci.

Elle tressaillit et s'éloigna encore plus. Le coeur de Damon se mit à battre furieusement contre sa cage thoracique.

«Damon, il serait peut-être mieux que tu retournes à la fête.» plaida Emily.

«Non!» gronda-t-il. «Pas avant que je sache ce que vous me cacher toutes les deux.» Ce n'était pas le moment d'avoir des réponses évasives. Il s'agenouilla devant sa sœur et approcha une main tremblante de son menton. Elle ne l'éviterait pas cette fois.

«Isabella, s'il te plaît.» Avec d'énormes efforts, Damon maintient son ton doux, repoussant l'anxiété sous la surface.

Si possible, ses doigts tinrent le châle avec plus de force. «Damon, ne fais pas ça.» Une larme solitaire glissa sur son visage et tomba sur la main de Damon.

Il ignora sa supplication et tourna son visage pour qu'elle lui fasse face. Jurant dans sa barbe puisqu'elle était encore cachée dans l'ombre, son autre main ôta les cheveux de son visage. Elle avait un mouchoir qui cachait sa bouche et il déplaça lentement les doigts de sa sœur avec les siens qui tremblaient. C'est après qu'il vit sa lèvre coupée et sa mâchoire meurtrie et enflée qu'elle avait ardemment essayé de cacher.

Damon sursauta comme s'il avait été brûlé, ses yeux brûlèrent de colère alors qu'il se rendit compte de quelque chose. Il avait envi de rugir dans sa rage, mais se retient. Quelqu'un l'avait blessé. Quelqu'un avait osé blesser sa sœur, la seule personne de toute sa vie qui le faisait passer en premier, la seule lumière de sa vie, même Katherine ne pouvait pas être considérée ainsi, la seule personne qui voyait toujours le bien en lui, qui ne s'est jamais moquée de lui ou ne l'a jamais dénigré, et quelqu'un avait posé ses mains sur elle et l'avait blessé.

«As-tu d'autres blessures?» demanda-t-il, ses mots étaient dans un bas chuchotement lorsqu'il contrôla son tempérament.

Isabella regarda Emily en la questionnant du regard, elle qui est restée silencieuse tout au long de l'échange entre frère et sœur. Au signe de tête d'Emily, Isabella retira doucement le châle de ses épaules. Sa robe était déchirée et il y avait des ecchymoses en forme de doigts sur sa clavicule.

Involontaire, ses doigts tremblants survolèrent les bleus de sa peau. Il se leva rapidement, passant sa main dans ses cheveux noirs et commença à faire les cents pas. Il avait envie de faire mal à quelque chose... n'importe quoi qui lui paraîtrait suspect.

Il se tourna vers Isabella, une douleur austère apparente dans ses yeux en la regardant. «Qui a fait ça?» Les mots étaient dangereux et plein de menaces.

Honteuse, elle évita son regard. Il se pencha vers elle une fois de plus et prit gentiment sa main dans les siennes. «S'il te plaît, cara, dis-le moi.» supplia-t-il.

Isabella secoua la tête. «Je ne peux pas.»

Damon lança un regard accusateur à Emily. «Tu sais. Dis-le moi.» exigea-t-il.

«Non!» cria Isabella. «Ne lui dis pas, Emily, je t'en pris.»

«Je ne dirai rien.» convient-elle.

«Je ne comprends pas Isabella. Peu importe qui a fait ça, il doit payer.»

«Et il paiera.» La voix d'Emily sortit d'un ton que Damon n'avait jamais entendu auparavant. «Mais pas par ta main, Damon.»

«Celle de qui dans ce cas?»

«Laisse-moi faire.» replia Emily. «Je m'assurai que ça se fasse.»

«Toi? C'est ma tâche. Je suis son frère.»

Isabella secoua tristement la tête. «Pas cette fois, Damon. Pense au scandale. C'est mieux ainsi. Si Père découvre ce qui s'est passé ici ce soir, il va sûrement m'envoyer au loin.»

Damon sembla horrifié. «Il ne le ferait pas...»

«Non? Il n'est plus qu'à un cheveu de le faire, maintenant. J'ai vu les dépliants pour des écoles privées dans son bureau. Cela l'énervera et lui donnera une bonne raison de le faire.»

«Tu sais qu'elle dit la vérité Damon.»

Isabella agrippa la manche de Damon avec sa petite main. «S'il te plaît, je veux seulement aller à la maison.»

Il ne pouvait pas lui refuser quoique ce soit, il n'avait jamais pu. Il prit son visage avec ses mains et regarda dans ses yeux emplis de douleur. «Dans ce cas, tu y iras, piccola. Emily, s'il te plaît, va chercher Stefan.»

«Mais il est avec...»

«Je t'en pris Emily, va le chercher.»

Quand Stefan arriva, il était bouleversé. Emily lui avait apparemment expliqué les détails lorsqu'elle l'avait retrouvé. Il voulait entendre les événements de la bouche d'Isabella alors qu'il était profondément enfoncé dans sa jalousie.

Il écouta ce qu'elle lui dit, qu'elle avait chaud à cause de la danse et qu'il, peu importe qui il était, lui avait offert de l'accompagner à l'extérieur pour les jardins, qu'il connaissait l'endroit parfait pour s'asseoir et se relaxer. Avant qu'elle ne le sache, il était déjà entrain de lui faire des avances.

«Je lui ai donné un coup de poing, la façon dont tu me l'as montré.» dit-elle avec l'ombre d'un sourire ironique en regardant ses jointures rouges. «Par contre, je ne pense pas l'avoir fait comme il faut. Cela l'a seulement enragé.»

Damon l'entoura de son bras et elle posa sa tête sur son épaule. «Alors, je devrai te montrer comment le faire à nouveau.» murmura-t-il en frottant négligemment son bras.

«Il m'a retenue après.» Sa voix se brisa et ses doigts touchèrent légèrement sa mâchoire. «Quand je me suis tournée pour courir, il a agrippé mon épaule et a déchiré ma robe. C'est à ce moment qu'Emily est arrivée.»

Damon poussa un soupir de soulagement qu'il n'y ait pas eu plus de dommages. «Emily recevra mes remerciements les plus sincères pour ceci. Je suis tellement désolé de ne pas avoir été là pour toi.»

«Si tu avais été ici, je crains de penser ce qui aurait pu arriver.» Isabella frissonna.

Oui, Damon savait exactement ce qui se serait passé. Le garçon aurait été mort ou battu à mort, ça, il en était certain.

À eux trois, ils réussirent à ramener Isabella à la maison en sécurité sans que personne ne se doute des réelles raisons de leur départ des festivités.

Stefan voulait demander vengeance autant que Damon, mais ni Emily, ni Isabella ne dirent qui a commis ce geste répréhensible. C'était la première fois depuis des mois que les deux frères étaient d'accord sur quelque chose.

Des heures plus tard, Damon était assis dans le sombre bureau de son père, quelques dépliants étaient étendus sur ses genoux alors qu'il buvait dans son bourbon. Il ne fit aucun geste pour bouger quand la porte s'ouvrit, illuminant la pièce, la silhouette de son père apparaissant sur le sol.

«Damon, que fais-tu ici?» interrogea Giuseppe, irrité que son fils envahisse son espace personnel.

«Est-ce que c'est vrai?» demanda Damon, se levant de sa position. Ses cheveux étaient échevelés et ses manches de chandail remontés à ses coudes.

«Tu es ivre.» dit Giuseppe avec dédain.

Damon força un sourire. «Tout à fait. Maintenant, est-ce que c'est vrai?»

«Va seulement mettre ton corps misérable au lit Damon. Je ne sais pas de quoi tu parles.»

Damon prit les dépliants. «L'Académie de Madame Haverstowe pour jeunes filles,» Il lança le papier le regardant descendre lentement jusqu'au sol. «Institut de Savannah pour les filles du sud,» Le dépliant suivit le dernier sur le sol. «Ah... et celui-ci est mon préféré... l'Institut de Richmond pour bonnes manières.»

Il vit le visage de son père devenir de plus en plus rouge. «Tu n'as pas le droit de fouiller dans mes papiers personnels.»

Damon ignora l'accusation. Après les événements de la soirée, il avait besoin de déverser sa colère sur quelqu'un et son père était la meilleure cible pour ça. «Vous planifiez de l'envoyer ailleurs. Pourquoi?»

«Actuellement, c'est Mademoiselle Pierce qui l'a suggéré. Et je suis d'accord, c'est une bonne idée.»

Katherine l'a suggéré... pourquoi? «Isabella ne veut pas partir.»

«Ni elle, ni toi n'avez quelque chose à dire sur ce sujet. Maintenant, si ça ne te dérange pas, je souhaite me détendre en paix.» dit-il en se versant un verre de la carafe sur sa table.

«Oh, mais ça me dérange, Père. Ça me dérange beaucoup. L'envoyer seule au milieu de la guerre... C'est dangereux.»

Giuseppe haussa les épaules, ne se souciant pas de cela.

Damon quitta la pièce en claquant la porte derrière lui. Il devait parler avec Katherine... maintenant. L'attendrait-elle dans sa chambre ou sera-t-elle avec Stefan? Il ne s'arrêta pas pour se demander pourquoi il se sentait davantage trahi par ses actions envers sa sœur que le fait qu'elle couchait avec son frère.

En passant devant la cage d'escalier, il entendit Emily argumenter avec quelqu'un, mais il était trop frustré pour s'en soucier. Ses mots se glissèrent jusqu'à lui alors qu'il grimpa les marches vers sa chambre.

«Tu as traversé une ligne ce soir. Il ne serait pas sage d'oublier à qui tu as affaire. Ne méprends pas mon assistance pour de la loyauté.» Il entendit distinctement Emily et aucune réponse. Quelques instants plus tard, Katherine cognait à sa porte.

Forks, Washington, Présent

Damon se réveilla en sursaut. Sa respiration était erratique et il pouvait jurer qu'il entendait son coeur battre férocement dans sa poitrine. Le souvenir était tellement clair, cela aurait pu se produire la veille. Il avait encore la même rage qu'il avait ressenti cette soirée-là. Voir sa sœur comme, ça l'a presque tué. Il n'a jamais découvert qui a fait ça et même si cette personne devait être morte depuis longtemps, il voulait le savoir afin qu'il puisse le déterrer et le tuer à nouveau. Damon ne pouvait même pas se rappeler le résultat avec Katherine cette nuit-là. Comment avait-il pu oublier? Merde...

Frottant son visage avec ses mains, Damon s'assit en protégeant ses yeux des rayons de soleil qui éclairait la pièce. C'était beaucoup trop clair maintenant.

Katherine nous a promis tout un spectacle... je me demande ce qu'elle voulait que l'on voit... il connaissait l'endroit parfait pour se relaxer... Pense au scandale... Si Père découvre ce qui s'est passé ici ce soir, il va sûrement m'envoyer au loin... Vous planifiez l'envoyer ailleurs. Pourquoi?... Actuellement, c'est Mademoiselle Pierce qui l'a suggéré... Pense au scandale... au scandale...

Saloperie! Pourquoi n'a-t-il pas réalisé cela plutôt alors qu'il pouvait encore faire quelque chose? Il se leva rapidement, s'habilla et se retrouva à réveiller Stefan une fois de plus.


Alors? Vos pensées sur ce chapitre? Laissez les en review ou en message privé, je me ferai un plaisir d'y répondre! :)

Le prochain est déjà traduit, il manque seulement la correction!

Et non, ce n'était pas une histoire concernée par la pause!

Bye et à la prochaine! :)
ginnybella98