Titre : Aube : un amour naissant

Pairing : Ty/Flynn

Disclaimer : Ces personnages ne m'appartient pas dommage.

Raiting : M

Essaie : Je prévois au moins plusieurs chapitre. Je vous tiendrai au courant, j'ai déjà commence le chapitre 1. Bon lecture, Bye

Prologue: Un début à tout

C'était une journée assez étranger, tout le monde étaient bizarre, j'avais pas trop compris leur délire. De toute façon comme d'habitude je m'en fiché mais pas de cette journée mon dieu j'avais encore l'impression de ses lèvres sur les miennes. Je ne sais pas pourquoi il a fait ça mais j'ai adoré, je l'admet. Je pense encore, je crois que je vais pas réussir à dormir.

Flash-back :

J'étais entrain de joué avec mon ami Rory lorsque Cece et Rocky étaient rentrés j'avais pas trop compris leur conversation puisque j'étais à fond sur mon jeu. En plus de ça j'étais entrain de gagner. Puis Ty et Deuce étaient arrivé. J'avais l'impression qu'ils avaient pas de maison à chaque fois c'est ici qui tiens leur conférence, franchement ces quatre là ne pouvaient pas se voir en peinture lorsqu'ils étaient entrain de parler de garçon. Les filles se sont allées dans la chambre de Cece, et Deuce quand-t-a-lui, il est venu joué avec nous. Je me suis vite fatigué, j'en avais marre alors j'ai rejoint Ty qui était entrain de regarder la télévision. Je me suis assis sans lui adresse la parole, de toute façon ce serrai peine perdu car il était absorbé par l'émission qui passait.

- Ty...eh ho, Ty.

- Quoi ?

- Eh calme toi un peu, je voulais juste te signaler que Deuce est partit.

- Ah bon..., (il regarde et voit que je disais la vérité.)

- Oui tu étais tellement subjugue par l'émission que tu n'as même pas remarqué.

- Eh...oui. Bon je crois que j'y vais moi aussi.

- Où ?

- A la maison Flynn.

- Ah, (je suis un peu déçu.)

- Qu'est-ce qui se passe?

- Oh rien c'est juste que je vais resté tout seul ici, ( Je le regarde. C'est vrai quoi j'ai pas envie de rester tout seul.)

- Eh Rory...Je vois, il est partit aussi.

- Oui alors tu reste.

- Oui bon qu'est-ce qu'on va faire.

- Eh...pourquoi pas regardait une série.

- Oui t'as raison.

- Je crois que Cece et Rocky vont rester un moment dans la chambre, ( j'ai dit en regardant vers la porte. Je me demandais ce qu'elles faisaient dans la chambre. Ty a mit une série et on a commencé à le regarder. Les heures passèrent sans qu'on bouge du canapé, j'étais fatigué alors j'avais glissé sur le corps de Ty, ma tête est venu se poser sur son épaule.), Je suis désolé...

- C'est rien si tu veux reposer sur mon épaule va si.

- Merci, je suis un peu fatigué de rester toujours dans la même position, ( Je place ma tête sur son épaule, c'était vraiment plus confortable. Et tout reprend la on a laissé c'est à dire la série sans que j'interrompe. Je crois aussi qu'il a marre de rester dans la même position alors que j'ai voulu me déplacer, il me ramène vers lui. Sa tête vient se poser sur ma tête, il m'entoure de ses bras, je me rapproche un peu plus et on reste comme ça. Je trouve ça génial, j'ai pas beaucoup posé de question. La série vient de ce terminer mais on est resté élancer l'un à l'autre. Personne ne voulait bougeait. L'atmosphère c'est un peu devenu électrique mais paisible, calme comme si on attendait se moment. C'était ridicule mais en cette instant je m'en fiché. J'ai voulu lui parler alors que j'allais ouvrir la bouche, il m'embrassa. J'étais un peu surpris, mes yeux étaient écarquilles, mon cœur commença à battre à la chamade. J'étais plongé dans un rêve éveillé et c'était tellement beau. Je voulais plus que ça s'arrête. Ses lèvres étaient d'une délice, il me caresse sans brusquerie peur de briser ce moment mais tout à un fin. On revient à la réalité, j'étais sonné alors j'ai pas pu arrêter Ty qui c'était précipité vers la porte quand j'ai reprit mes esprit c'était déjà trop tard. J'ai voulu le rattraper mais ma mère était rentré et ma empêche de sortir car c'était déjà 21h30. On a passé beaucoup de temps ensemble et je suis content. Je dis au revoir à ma mère.)

Fin du flash-back

Et voilà où j'en suis dans ma chambre entrain de penser à se baiser. Je rougis à chaque fois que je pense. Maintenant je vais essayé de dormir sans que cela me perturbe. Demain...peut être...j'aurais une explication.