Blabla des auteurs : Vous ne pensiez surement pas que ça arriverait et bien voici le nouveau chapitre de notre histoire. Il arrive après une longue pause due à des emplois du temps très compliqués. Nous allons essayer de nous remettre un peu plus sérieusement dans l'écriture de cette histoire et nous vous souhaitons une bonne lecture ;)

C & M

Disclaimer : Tout ce que vous reconnaissez appartient à Disney. On ne fait qu'emprunter l'univers des Sorciers de Waverly Place.

Chapitre 01

Rosie finit par trouver comment se venger au matin et sourit face à son miroir. « Cette fois, songea-t-elle, tu ne t'en tireras pas avec les honneurs Cooper ! Tu peux me croire ! » Elle sortit de sa chambre et rejoignit sa famille qu'elle embrassa avant de s'asseoir avec eux pour déjeuner. Sachant que leur mère n'était pas très à l'aise avec la magie et qu'elle n'aimait pas vraiment ça, les deux adolescents ne l'utilisaient que rarement, ou lorsqu'elle n'était pas là. Rosie dut donc se dépêcher de manger afin de ne pas être en retard.

Comme souvent, Justin et elle arrivèrent en même temps puis chacun rejoignit son groupe d'ami. Même si la jeune femme ne comprenait pas comment son frère pouvait être ami avec Zeke, qu'elle trouvait très étrange. « Voir même trop, il gobe n'importe quoi, songea-t-elle. » Secouant la tête, elle rejoignit Aly, Daria, Carole et Josh, qui sortait avec cette dernière. La jeune femme leur fit la bise à chacun puis discuta tranquillement de leur soirée. Aucun de ses amis n'étant au courant de son statut de sorcière, Rosie expliqua qu'elle avait eu beaucoup de mal à faire partir le miel. Tout en parlant, elle surveillait l'arrivée de son ennemie et lorsque celle-ci fit son entrée, quelques minutes avant que ça ne sonne, Rosie sourit. Ses amis étaient en train de parler du concours qu'il y aurait après les cours quand Alex passa près d'eux.

« - Ouais, c'est pas Cooper qui pourrait y participer, se moqua Rosie en la fixant.

« - A quoi ? Et pourquoi ?

« - Au Crack Boom quizz de cet après-midi. Quant à la raison… Je crois qu'au vu de tes notes, elle est toute faite ! T'as pas le niveau, lança-t-elle avec satisfaction.

« - Tu crois ça Russo ?

« - Ah non, je ne crois rien… J'en suis certaine. Pour que tu puisses gagner autre chose que le prix de consolation, il te faudrait avoir les réponses sous les yeux… Et encore, en admettant que tu saches les lire !

Vexée, Alex la fusilla des yeux avant de décréter qu'elle en était capable.

« - Je vais même te le prouver. Rendez-vous au concours Russo… Et pense à prendre des mouchoirs, ajouta-t-elle en souriant.

La sonnerie les empêcha de continuer leur joute verbale et tandis qu'une allait tranquillement à son casier, Rosie rejoignit la salle de math d'un pas tranquille. Croisant le regard de son frère, elle acquiesça simplement en souriant. Sourire qu'il lui rendit, en comprenant que leur ennemie était tombée dans leur piège.

Durant leur matinée de cours, qu'elles avaient en commun, Rosie écouta attentivement alors qu'Alex cherchait désespérément un moyen de s'en sortir avec les honneurs. Quand elle s'était lancée dans cette histoire, elle ignorait ce qu'était le Crack Boom quizz et en avait parlé à Harper durant leur pause. Celle-ci après avoir écarquillé les yeux de stupeur en apprenant que sa meilleure amie s'y était inscrite, lui en avait expliqué le concept. « Et maintenant, je suis bloquée, songea la jeune sorcière pour la centième fois. Si je me défile, elle aura gagné, et si j'y vais… Je vais me faire laminer !… A moins que je vois avec Max ? Je pourrais peut-être lui lancer le sort du nez qui pisse le sang et l'emmener à l'hôpital ? Ma réputation sera sauve. Ouais sauf qu'un nez qui saigne, on l'envoie à l'infirmerie… Il me faut une blessure plus grave ! Mais pas trop, sinon nos parents vont se poser des questions. » Telles étaient ses pensées. La dernière sonnerie de la matinée raisonna et elle rejoignit le réfectoire. Comme chaque jour, il était bondé d'élèves et Alex prit son repas avant de rejoindre Harper avec lassitude.

« - Qu'est-ce qu'il se passe Alex, s'inquiéta cette dernière.

« - C'est le quizz de tout à l'heure. Je n'ai plus qu'une heure pour trouver un moyen d'y échapper, sans pour autant donner satisfaction à l'autre intello !

Les deux filles se regardèrent ennuyées. Elles passèrent l'ensemble du repas à chercher une idée qui pourrait sauver la jeune sorcière mais chacune de leurs hypothèses leur semblait trop farfelu ou pas jouable. « La meilleure reste le nez en sang de Max mais c'est trop dégoûtant, songea-t-elle. »

De son côté, Rosie jubilait. Elle connaissait trop la fierté de son ennemie et savait qu'elle ne se défilerait pas. « Elle trichera probablement, ou cherchera à faire capoter le quizz mais elle sera présente… Et c'est tout ce dont on a besoin avec Justin, songea-t-elle en souriant. »

Le quizz commençait à quatorze heures et lorsqu'Alex arriva, Rosie la retint.

« - Wow, t'es venue finalement ?

« - Comment tu vois Russo !

« - Alors t'as vraiment aucune fierté, demanda-t-elle.

Les deux filles continuèrent à se disputer, plus ou moins gentiment puis le principal, Monsieur Laritate arriva. Comme souvent, il les sépara et chacune rejoignit son équipe. Alors qu'il rappelait les règles et le déroulement de celui-ci, Justin sortit discrètement sa baguette et murmura entre ses dents.

« - Confusius, confindo, fais que cette sorcière se mélange les pinceaux.

Le sort atteignit Alex à la cheville mais, trop occupée à écouter Harper, elle ne s'en aperçut pas. La fratrie Russo sourit, pressé de voir, l'humiliation prochaine d'Alex.

« - Bien, maintenant que tout le monde a les règles en tête, nous pouvons commencer. Première question : En quelle année, Benjamin Franklin, en faisant voler son cerf-volant dans la tempête, prouva-t-il que les éclairs étaient un phénomène électrique ?

Les deux équipes se concertèrent puis Justin appuya le premier sur son buzzer.

« - En mille sept-cent cinquante-deux. Cette découverte amena celle du paratonnerre, ajouta-t-il avec fierté.

« - C'est une bonne réponse, approuva le principal en agitant une cloche. Question suivante : Combien y a-t-il d'os dans un squelette humain ?

A peine le principal Laritate avait-il posé sa question que Rosie appuya sur son buzzer, se faisant fusiller des yeux par Alex.

« - Deux cent cinquante quand on est bébé mais plusieurs fusionnent ensemble durant la croissance. A l'âge adulte, un être humain en possède deux-cent six.

« - Et un nouveau point pour l'équipe Russo. Question suivante : En quelle année a été mise en service, à New York, la première ligne de Tramway ?

Tandis que l'équipe, qui partait gagnante réfléchissait, Alex commença à faire des hypothèses. Quand l'équipe tomba d'accord, elle appuya sur son buzzer, défiant Rosie de faire mieux.

« - En mille… Liard de dollars Canadien, dit-elle fièrement alors que son équipe baissait la tête.

« - Et… Faux, trancha l'arbitre. Une autre suggestion ?

« - En mille huit cent trente deux, proposa Justin après avoir appuyer sur son bouton.

« - Bonne réponse monsieur Russo.

Durant plusieurs minutes, l'équipe de Justin et Rosie répondit correctement à chaque question, ajoutant, de temps à autre, une information complémentaire ou une anecdote. De son côté Alex devenait confuse, ne réussissant pas à comprendre ce qu'elle avait. Soudain, elle se leva et fit plusieurs tours sur elle-même.

« - Arrête Alex, t'es ridicule, souffla Harper.

« - Je n'y arrive pas, grogna-t-elle en tournant sur elle-même avant de brusquement s'arrêter.

Le principal, qui l'observait, la pria de se rasseoir seulement elle se mit à gratter ses aisselles en imitant grossièrement un singe faisant rire toutes les personnes présentes. Personne ne vit donc la famille Russo sourire satisfait de la voir se ridiculiser ainsi. Refusant que le quizz soit perturbé plus longtemps, monsieur Laritate déclara qu'ils allaient tous faire une pause et Justin et Rosie annulèrent aussitôt leur sort. Passant près d'elle, la jeune femme sourit :

« - Pas mal ton imitation du singe.

Alex la fusilla des yeux, cherchant à comprendre ce qu'il s'était passé. Malheureusement, elle eut bientôt d'autres problèmes puisque son équipe la regarda énervée.

« - Si tu ne sais rien, Cooper, pas la peine de l'ouvrir, commença Tatiana. A cause de toi, on a juste dix points de retard… Et zéro à notre actif !

« - Enfin Alex, qu'est-ce qu'il s'est passé ?

« - Je ne sais pas Harper mais je paris que Rosie est dans le coup !

« - Mais enfin, elle n'a pas bougé de sa place.

La sorcière la regarda blasée, et la jeune femme s'arrêta en plein mouvement.

« - La magie, souffla-t-elle doucement.

« - Exactement. Mais elle va voir, la seconde manche risque d'être intéressante.

Tout en parlant, Alex se frotta les mains et alla boire à la fontaine tout en réfléchissant à un moyen de se venger. Quand elle le trouva, elle rejoignit son équipe et le quizz reprit. Discrètement, elle sortit sa baguette et lança, à son tour, un sort seulement, elle fut contrée par une sorte de bouclier. « Argg, grogna-t-elle mentalement, ils se sont lancés un sort anti-magie ! Bon plan B… Mais je n'ai pas de plan B, s'aperçut-elle alors que le principal posait sa question. »

« - Combien de chromosomes a un être humaine ?

« - Quarante-six, répondit Harper.

« - Bonne réponse pour l'équipe bordeaux.

Ils se félicitèrent, ravi de marquer leur premier point, et Rosie en profita pour lancer un nouveau sort à Alex qui se mit soudainement à aboyer. Le principal lui demanda de se calmer mais elle se contenta de grogner, avant de se reprendre. Comprenant d'où venait ce nouveau coup, dans sa réputation, la jeune femme fusilla son ennemie des yeux qui lui répondit par un regard innocent.

Durant l'heure qui suivit, Alex se mit à faire de drôle de chose. Elle sauta de son tabouret pour aller s'asseoir sur les genoux d'une dernière année dans le public, puis chanta la chanson des cheerleaders du lycée, avant d'oublier soudainement la réponse à la question qu'elle connaissait, faisant rire tout le monde ou presque. Son équipe lui en voulait de plus en plus. Surtout que les questions auxquelles, elle se trompait étaient simples.

« - Dernière question, préparez-vous…En quelle année, le Titanic a-t-il coulé après avoir heurté un iceberg ?

« - En mille neuf cent-douze, répondit Tatiana en écrasant son buzzer.

« - Exact. Ce qui vous fait six points contre vingt-quatre pour l'équipe Russo… Félicitation à vous, dit-il en se tournant vers Justin qui en était le capitaine.

Tandis que ceux-ci discutaient, Alex nota que Rosie venait de faire tomber son bouclier anti-magie et en profita. Sortant discrètement sa baguette de sa botte, elle conjura un seau rempli de chocolat et le fit tomber dès que son ennemie passa sous la porte. Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était que le principal serait juste derrière. Quand il vit le chocolat tomber sur Rosie et éclabousser sa chemise, il fixa la coupable.

« - Mademoiselle Cooper, vous irez en retenue aujourd'hui. Et elle commence… Maintenant ! Suivez-moi.

« - Oh la tuile, souffla-t-elle.

Rosie enleva le seau de sa tête et sourit, malgré le chocolat qui lui coulait sur le visage. « La vengeance est quasiment parfaite, songea-t-elle. » Justin, qui sortait de la salle, la regarda étonné puis fixa le dos de leur ennemie.

« - Gagné, souffla sa sœur. Tu rentres à la maison ou bien ?

« - Non j'ai une réunion avec les délégués de classes et j'irais bosser à la bibliothèque après. Tu peux prévenir nos parents ?

« - Compte sur moi. A ce soir.

Sr ces mots, la jeune femme quitta le lycée pour rentrer chez elle alors que son frère rejoignait la salle de réunion où ils se réunissaient à chaque fois.

Durant deux heures, ils évoquèrent les problèmes rencontrés dans leurs classes ou dans les couloirs, cherchant à améliorer le confort des élèves. Une fois la réunion terminée, il alla à la bibliothèque, pour travailler en paix. Il savait que son service commençait à dix-huit heures mais il avait besoin de faire quelques recherches pour son devoir d'histoire.

Lorsqu'il eut terminé, le jeune homme rangea les livres utilisés puis sortit de la pièce en réfléchissant à ce qu'il venait d'apprendre. Perdu dans ses pensées, il ne vit donc pas la personne qui arrivait face à lui, et la heurta de plein fouet.

De son côté, Alex observait l'heure, en se demandant, à quel moment, le principal la relâcherait. Elle avait, comme souvent, fait une sieste dans son hamac, avait pris une tasse de thé, mangé quelques gâteaux secs et à présent, elle voulait sortir. Quitter le lycée pour aller dans sa chambre et rêver en paix. « Ou peut-être faire une farce à Max, songea-t-elle. » Elle ne put aller plus loin dans ses pensées puisque le principal Laritate entra dans la pièce en la priant de sortir. Elle obéit et s'empressa de rentrer chez elle. Non qu'elle était pressée d'y être mais elle voulait surtout sortir du lycée. Malheureusement, elle heurta quelqu'un de plein fouet et allait pester contre cette personne quand elle la vit.

« - Hey Justin, dit-elle presque surprise.

« - Qu'est-ce que tu veux, Cooper, demanda-t-il sèchement.

« - Euh rien. Pourquoi, qu'est-ce que t'as à offrir ?

Il la regarda surpris puis voulut lui répondre seulement une voix les interrompit.

« - Salut Justin.

« - Hey Bridget, sourit-il en oubliant complètement Alex, tu vas bien ?

Il la rejoignit, et l'embrassa doucement alors que la jeune femme se collait doucement à lui. La jeune sorcière les regarda et eut soudainement envie de lui lancer un sort mais se retint. La magie lui avait causé assez de problème pour la journée. Se promettant de réfléchir à un moyen d'humilier la petite amie de Justin, elle quitta le lycée et fit un peu de lèche-vitrine tout en rentrant chez elle. Elle n'avait aucune envie de prendre le bus et de les voir s'embrasser.

Le lycée n'était pas vide pour autant. En effet, suite à l'incident du seau de chocolat, le principal avait réunis tous les enseignants des deux jeunes femmes. Il les regarda s'installer en attendant tranquillement qu'ils soient tous là pour leur expliquer le but de cette réunion.

« - Bien, à présent que nous sommes au complet, dit-il en voyant mademoiselle Sullivan, le professeur de math arriver, nous pouvons commencer. Si je vous ai demandé de venir, c'est pour vous parler d'un problème quelque peu… Récurent, dit-il en se raclant la gorge. La dispute continuelle entre Rosie Russo, un de nos meilleurs éléments, et Alex Cooper notre cancre préférée.

« - Pourquoi en parler, demanda monsieur Conroy qui leur apprenait l'histoire. Ecoutez, de mon point de vue la situation est simple. La famille Russo est attentive, s'investit dans la vie du lycée, et ils sont tous deux des exemples à suivre. De plus, ils sont sociables, généreux et membres de plusieurs clubs. Quant à leur niveau, il est appréciable. Alors que mademoiselle Cooper dort en cours, quand elle ne les perturbe pas. Elle peine à avoir la moyenne et passe plus de temps en salle de retenue que n'importe quel autre élève.

« - Je ne vois pas en quoi, ton discours nous avance Derrick, soupira mademoiselle Cardwell. Moi je n'ai pas à me plaindre de la jeune Alex. Dans mon cours, elle est vive et ses tableaux témoignent d'une intelligence et d'une imagination certaine. Elle est aussi serviable que la jeune Rosie qui a plus de mal en art.

« - Sauf que l'art ne sert à rien dans…

« - Dis ça à Picasso ou à Monet. L'art est une forme d'expression au même titre que l'anglais. N'importe qui ne peut pas prendre un pinceau et devenir un peintre reconnu pour son talent. Ça exige du travail, un souci du détail proche du perfectionnisme, ainsi qu'un regard précis et de l'imagination. On ne naît pas peintre, on le devient !

« - N'empêche que si…

« - Nous ne sommes pas là pour savoir si l'art est utile ou non, tempéra le principal, mais pour trouver une solution afin de faire cesser cette guerre continuelle entre ces deux jeunes femmes.

« - Virez Cooper, décréta le professeur d'histoire. Après tout…

« - Non, ce serait injuste de la virer du lycée parce qu'elle ne s'entend pas avec une élève, rétorqua madame Sullivan. Je sais qu'Alex n'est pas la meilleure élève et qu'elle est faignante mais elle reste une adolescente qui a le droit à l'éducation. De plus, hormis cette guerre continuelle, elle ne pose pas de gros souci de comportement. Le renvoi serait de l'abus de pouvoir.

Le débat initial fut rapidement oublié au profit de celui sur les droits des enfants avant que le principal ne les rappellent tous à l'ordre. Comme le professeur de mathématique, il trouvait que renvoyer Alex serait une erreur seulement, son devoir était de faire cesser cette guerre inutile. Justin Russo lui avait apporté le compte-rendu de la réunion avec les délégués. Il avait noté que certains, principalement les juniors, avaient souvent peur de passer entre les deux filles, ou devant elles, de peur de subir une de leurs plaisanteries cruelles.

« - On pourrait réunir les deux familles et crever l'abcès, proposa le professeur de sport.

« - En quoi ça changerait les choses ?

« - Les familles seraient au courant et demanderaient à leur filles de se calmer !

« - Attends, Tom, t'as des gosses ou pas, demanda monsieur Conroy.

« - Non pourquoi ?

« - Pour rien. Mais maintenant, je comprends pourquoi tu proposes ce genre de solution. C'est des gamines, des ados. Elles vont dire oui pour être tranquille et reprendre dès qu'elles seront ici. Non, faut agir. Prendre une décision sévère et s'y tenir !

« - Et tu proposes quoi ? Les renvoyer en expliquant à leurs parents qu'elles ne seront réintégrées qu'une fois qu'elles seront calmes ?

« - Non, pas les renvoyer… Toutes les deux, du moins. On envoie Alex Cooper dans un autre lycée et tout le monde sera content !

Une nouvelle fois, le ton monta entre les professeurs, chacun prenant position, puis le principal trancha. Il avait écouté, les arguments de chacun, pesé le pour et le contre, et il était plutôt satisfait de son idée. « Il ne reste plus qu'à la mettre en application, songea-t-il… Et espérer que ça fonctionne. »

Alex entra dans la boutique, à dix-neuf heures et aida sa mère à nettoyer puisqu'elle n'avait pas assuré son quart. Durant les vingt minutes qu'il leur fallut pour tout ranger, la jeune femme dû écouter, la leçon de moral qu'elle recevait. Chaque fois, ou presque, Sandy lui rappelait combien il était important qu'elle soit à l'heure pour aider à faire tourner la boutique et surtout pour apprendre à être responsable. Un mot qui rebutait, autant qu'il effrayait, la jeune sorcière qui préférait voir la vie comme un terrain de jeu. Quand elles eurent terminé, toutes les deux rentrèrent chez elle. Tom avait préparé le repas, facilitant ainsi la vie de sa femme. Pour sa part, la jeune sorcière attendait le moment où elle pourrait aller dans sa chambre tranquillement, sans éveiller les soupçons. « J'ai des devoirs à faire après tout, songea-t-elle… Oh je copierais sur Harper comme chaque fois. De toute façon, qui me croirait si je leur sortais cette excuse pour m'isoler ? »

De son côté, Justin arriva au Substation, et monta son sac avant de prendre directement son service, libérant ainsi sa sœur qui put aller faire ses devoirs tranquillement. Cependant, elle redescendit pour le coup de feu. Certes leur sandwicherie n'était pas la brasserie la plus populaire de Waverly place mais l'ambiance agréable en avait conquis plus d'un et certains habitués venaient, autant pour manger, que pour discuter avec les propriétaires. Parmi eux, Julian Gordon, ancien professeur de science. Il avait adoré son métier et ne l'avait quitté que par obligation. Néanmoins, il venait souvent pour aider les deux enfants, et parfois leurs amis, dans cette matière. Quand il arriva, ce soir-là, Rosie lui raconta le quizz entre deux commandes, et il fut plus que ravi de savoir que leurs révisions avaient autant payé.

Cependant, elle déchanta lorsqu'elle arriva en math, le lendemain. Alors qu'elle allait s'asseoir, comme chaque fois, à sa place, le professeur stoppa tout le monde.

« - A partir de maintenant, vous travaillerez tous en binôme, et ceux jusqu'à la fin de l'année. Ne vous réjouissez pas trop vite, c'est moi qui les ai fait, ajouta-t-elle lorsqu'elle vit ses élèves se regrouper par affinité.

Alex arriva, comme souvent, en retard et sourcilla en voyant ses camarades debout. Elle se rapprocha de son amie et lui en demanda la raison. Celle-ci, tout en chuchotant, lui expliqua ce qu'elle venait de rater et la sorcière déglutit. Un rapide regard à son ennemie, lui confirma ses craintes. Elle aussi, semblait redouter ce qu'il se passait. « Espérons juste qu'elle sera avec quelqu'un d'horrible, songea-t-elle en se frottant mentalement les mains. »

Rosie regarda les élèves se faire placer les uns après les autres et déglutit. « Je le sens mal, songea-t-elle en voyant tous ses amis déjà en groupe. »

« - Et enfin Rosie Russo et Alex Cooper.

« - Quoi, hurlèrent les deux filles en même temps. Il est hors de question que je travaille avec elle, ajouta Alex en grimaçant.

« - Pour ça faudrait déjà que tu connaisses la définition du mot travailler Cooper !

Explosif n'est-ce pas ! Rendez-vous très vite pour voir si ce duo va fonctionner mais ça risque de déménager )

Chris & Missy