Uchiha Uzumaki Naruto

Naruto ne m'appartient pas…

Commentaire :

La fin officielle de Naruto… Cela me fait mal au cœur de savoir qu'une page a tourné… Mais cela me fait plaisir de voir que Naruto et Hinata soient ensembles… Il y aurait déjà des rumeurs d'une possible suite de Naruto ou l'on suivrait son fils Bolt (ou Boruto en jap.) dans ses aventures…

Deuxième chose à raconter… J'ai hâte d'aller voir le dernier Hobbit ^^ il paraît qu'il a l'air bien…

Traduction :

Mokuton! Jaakuna Shokushu no Jutsu! : Manipulation du bois ! Technique des tentacules pervers !

Chapitre 6 : L'ombre du fondateur déchu…

Konohagakure no Satô… Porte du village…

Deux ninjas dans un stand à proximité de la porte du village regardaient d'un air las le ciel et les nuages qui défilaient depuis le matin. Des bruits d'insectes se faisaient entendre autour d'eux, montrant bien que le pays était en pleine saison d'été… (Même s'il n'y a qu'une seule saison durant toute l'année) Jamais il n'avait neigé dans le pays du Feu… Enfin bref ! L'un des deux ninjas avait l'air de se battre pour ne pas s'endormir tellement le calme était pesant. L'autre semblait être plongé dans ses pensées… Les deux jeunes hommes semblaient avoir la vingtaine.

Leur attirail de Chûnin avait été enlevé dû à la chaleur qu'il faisait à l'extérieur. Seule une simple chemise noire les couvrait. En un mot, ils n'étaient pas habillés de façon réglementaire. Une leçon qu'ils allaient bientôt regretter quand soudain un Shinobi habillé d'une veste sombre avec un masque d'animal apparut devant eux.

« Hé alors ! C'est comme ça qu'on accueille les clients dans le village ?! » Dit leur supérieur hiérarchique.

Les deux jeunes hommes se levèrent d'un coup et abaissèrent légèrement la nuque en forme de respect.

«Tori-sama ! C'est juste qu'il n'y a personne depuis des heures ! » Sanglota l'un des deux Chûnin. « Cela devient long à force. » Rajouta-t'il. « En plus, il faut trop chaud pour que nous mettions notre veste de Chûnin ! » Finit-il en se frottant le front pour enlever la sueur.

Tori les regarda et finalement soupira. Il se frotta la tête et tourna la tête vers la forêt de l'autre côté de l'arcade. Il sentait sous ses pieds la terre tremblotant. Les oiseaux à proximité s'envolèrent en sentant une énorme masse de Chakra arriver. Les arbres autour d'eux commencèrent à devenir plus vert… Le teint verdâtre-rougeâtre des feuilles laissa la place à un teint verdâtre vif… Les fleurs qui mourraient dû à l'assèchement reprirent vie sous l'effet d'un Chakra en particulier…

« Eh bien, Amenoshi, tu vas pouvoir te bouger le cul et prévenir l'Hokage que les forces de Konoha revenant d'Ame sont arrivés… Le descendant de Madara doit être avec eux… » Ordonna Tori sans regarder le dit Chûnin.

« Chanceux va. » Murmura son collègue qui devait rester là pour surveiller.

« Ne t'inquiète pas trop pour ton ami, il reviendra surveiller avec toi ici. » Dit l'Anbu au jeune homme qui avait l'air déçu.

Le deuxième Chûnin disparu rapidement et traversa rapidement de toit en toit le village en direction de la tour centrale représentant le pouvoir absolu dans le village : La Tour administrative du Hokage. Celle-ci pouvait être vue depuis l'entrée et avait été construite à côté d'un Arbre géant. Celui-ci était le symbole de la puissance du village, le Shodaime Hokage l'avait fait pousser avec son Chakra au début de son règne. Peu avant son combat contre Madara. C'est ainsi que le Shinobi arriva sur la place centrale devant le bâtiment.

Entrant rapidement, il passa par la porte tout en bas du bâtiment. Après tout, passer par la fenêtre était un privilège pour les Shinobi les plus élevés hiérarchiquement ou pour les plus téméraires. Quelqu'un devant passer par l'une des fenêtres devait pousser son Chakra avant de venir sur la dite ouverture pour prévenir au garde Anbu du Hokage de l'arrivée d'une personne.

Sinon celle-ci serait considérer comme un ennemi… Tant de règles non-dits et de coutumes qui (par le temps) était apparu durant le règne du Nidaime et Sandaime Hokage. Passant par les étages rapidement, il vit les Aînés sur des fauteuils et les passa sans leur parler, mais attribua néanmoins un hochement de tête par respect pour eux.

Le jeune homme arriva enfin au dernier étage et vit une porte blindée et avec elle un bureau où une femme semblait être occupée de parler à un Shinobi. Il marcha rapidement vers eux et attendit que la conversation se termine tout en montrant qu'il était pressé…

« Oui, je veux bien vous comprendre directeur Nanaocho. Mais vous devez comprendre que nous sommes actuellement en guerre et nous ne pouvons pas financer votre société présente dans le village… » Dit la jeune femme.

L'homme semblait se renfrogner.

« Mais vous n'avez même pas amené mon dossier à l'Hokage ! »Dit d'un ton exigeant l'homme. « Je sais qu'il y a la guerre mais vous pourriez au moins y penser. » Dit Nanaocho.

La femme soupira et tourna son regard vers Amenoshi.

« C'est pourquoi ? » Demanda la secrétaire. «Si c'est pour encore rouspéter pour être un gardien de porte Amenoshi-san, cela ne sert à rien de venir. » Dit la jeune femme. « Tous les jeunes Shinobi doivent passer par là. » Continua-t'elle d'un ton las.

Amenoshi grogna et secoua la tête. La pensée était effectivement venue mais il y penserait plus tard.

« Non, Tori-sama m'envoie depuis la porte d'entrée. J'ai des nouvelles pour Hokage-sama. » Dit simplement le Chûnin.

La jeune femme hocha de la tête et ouvrit rapidement la porte pour laisser passer le jeune homme. Connaissant par cœur l'horaire de son Chef, il avait actuellement une pause et pouvait ainsi recevoir des personnes. Elle vit avec déception l'Hokage cacher rapidement sous le bureau le tout premier Tome Icha Icha Paradise. Le connaissant justement car le créateur du livre était l'un des élèves de son patron, ainsi que le fait que ce livre était quasiment de la littérature pornographique. Elle grogna et s'adressa à son Chef.

« Hokage-sama, vous avez de la visite ! C'est Amenoshi-san. » Dit la jeune femme. Voyant qu'il allait parler, elle le coupa directement. « Et non, ce n'est pas pour sa raison habituelle. » Dit la jeune femme. « Et rangez-moi ce livre, vieux pervers ! Si votre femme savait ce que vous lisiez dans votre bureau. » Hurla la jeune femme dégoûtée.

Sarutobi Hiruzen soupira et ouvrit un tiroir et rangea rapidement le livre qu'il cachait dans les manches de sa robe officiel. Il referma rapidement celui-ci et sortit une cigarette de son paquet et l'alluma. Il regarda finalement le jeune Shinobi lui faisant face. Celui-ci était prosterné devant lui en signe de soumission.

Sa secrétaire avait refermé la porte pour parler avec un homme qu'il avait tout de suite reconnu comme un marchant civile du village. Il entendit quelque peu leur discussion mais ne prêta que peu d'attention à cela.

«Parle. » Dit simplement l'Hokage vers le jeune ninja qui lui faisait face.

« Tori-sama est arrivé pour nous avertir que l'armée de Shinobi qui était posté à Ame va arriver. On entendait effectivement la terre tremblée sous l'arrivée de centaines de soldats. » Dit le jeune homme à son Chef.

Hiruzen se leva de son siège d'un coup et ouvrit la porte menant à sa terrasse donnant une vue resplendissante sur l'horizon. Plissant les yeux, et se concentrant attentivement, il sentit des centaines de sources de Chakra arriver à la porte du village. Soupirant pour le surplus de travail qu'il allait avoir. Même s'il savait qu'il allait les avoir ses heures de travail en plus. Des dizaines de rapports qu'il allait devoir analyser ainsi qu'un Traité à signer… Ainsi que la fameuse rencontre entre lui et le descendant du rival du frère de son maître.

Ajoutant à cela, le fait que Kusa allait sûrement leur déclarer la guerre pour cela… Bon, de ce côté-là, il n'avait pas peur… Mais il fallait savoir si ce fameux garçon était une bonne personne ou pas…

« Amenoshi-san, allez au poste de la garnison Anbu. Prévenez-les qu'on doit augmenter la surveillance des alentours… Il va y avoir sûrement des espions dans le village qui vont essayer de sortir le mot que le Descendant de Madara existe et que le Senju porteur du Mokuton est dans le village. » Ordonna l'homme qui était dans le début de la quarantaine.

« Hai. » Dit le jeune homme avant de partir précipitamment par la porte de son bureau. Quand il sentit que le jeune homme était partit, il laissa échapper un soupire. « Kirin. » Dit simplement l'Hokage.

Un Shinobi assez costaud sortit de l'ombre et se prosterna devant son chef.

«Oui, Hokage-sama ? » Demanda Kirin.

L'Anbu portant le nom de Kirin avait eu l'honneur de le porter avec un autre Anbu se nommant Seiryu. Les deux hommes étaient les gardes de l'ombre les plus puissants du village. Nommé d'après les légendaires gardiens de la Nature, ceux-ci ne sortaient pratiquement jamais du village et servaient de bouclier pour leur Chef.

« Va prévenir Mito et Irokawa. » Dit simplement le Chef du plus puissant village du continent.

« Hai, Hokage-sama. » Dit l'homme avant de disparaître par la fenêtre.

Hiruzen souffla la bouffée de fumée qui lui remplissait la bouche et soupira en écrasant sa cigarette contre la pierre de la tour.

« Que Kami-sama nous préserve d'un deuxième faucon de guerre… » Murmura le Shinobi.


Du côté de Naruto et Tsunade…

Naruto avait remis son armure de combattant. Pour son plus grand plaisir, Tsunade lui jetait des regards noirs car celle-ci l'avait prévenu qu'il ressemblait presque identiquement à son ancêtre. Et cela ne plairait pas à certaines personnalités du village. Mais bon, elle ne pouvait pas lui refuser ce petit vice là. Il s'était attaché à cette armure et comprenait aisément pourquoi Madara l'avait toujours porté durant sa jeunesse.

Il vit au loin la porte du village et sentit l'excitation dans l'air des Shinobi environnant. Il avait déjà senti qu'il était observé ainsi que ses collègues par les Anbu ainsi que les Anbu de la Racine même si ceux-ci semblaient l'observer un peu plus. Il les comprenait aisément. Après tout, ils avaient une chance sur deux de tomber sur un loup entrant dans la bergerie. N'importe qui ferait la même chose.

Il entendait de plus en plus les discussions coupant ainsi ses pensées. Activant son Sharingan, il vit à l'entrée des Shinobi les attendant avec impatience. Soudain il sentit la présence du Kyûbi arriver vers la porte et désactiva son Sharingan rapidement. Il ne voulait pas après tout, énerver plus que cela l'un des symboles du village.

Il sentit les Shinobi arrêter de courir sur les branches et sauter sur la route. Il fit ainsi la même chose que Tsunade et la suivit alors que celle-ci était suivit par sa compagnie. Les deux autres arrivants (Jiraya et Orochimaru) avec un temps de décalage pour permettre aux gardiens de faire attention à l'entrée. Après tout dans la cohue générale, un espion pourrait facilement glisser dans le tas. Après plusieurs minutes de marches au calme ou Tsunade lui expliquait les règles du village (qu'il connaissait déjà d'ailleurs), ils arrivèrent enfin devant l'immense porte. Il s'arrêta devant celle-ci remarquant facilement les différences entres celle-ci et celle de sa chronologie.

Tsunade parla, marchant toujours, quand elle remarqua enfin qu'elle parlait dans le vide et se retourna vers lui. Elle lui jeta un mauvais regard et revint vers lui.

« Impressionnant n'est-ce pas ? » Dit Tsunade avec un sourire après avoir perdu sa grimace.

« Non. » Dit simplement Naruto. Il sourit rapidement en la voyant faire une grimace de plus. « Après tout, il y a vachement plus impressionnant qu'une simple porte de village. » Dit le jeune Uchiha.

« Oui, oui Monsieur l'invocateur de Bijû. » Dit Tsunade d'un ton grandiloquent. «Je me demande ou est Grand-mère ? » Se dit Tsunade en regardant autour.

Les Shinobi autour d'eux leur laissait de la place pour qu'ils puissent discuter tranquillement même si certains envoyaient de rapides regards vers Naruto puis chuchotèrent entres eux.

« Elle est à proximité… Je ressens la présence du Kyûbi ici… » Dit simplement Naruto.

Tsunade se retourna rapidement vers lui avec la bouche ouverte, puis secoua la tête.

« Evite de dire cela tout haut… Et surtout évite de parler du Bijû à ma Grand-mère. » Dit simplement Tsunade en regardant autour pour voir si certains avaient entendu ce qu'il avait dit.

« Bien. » Dit Naruto. « Je crève de faim… J'espère qu'on va pouvoir manger… » Dit Naruto en se frottant le ventre.

« Tu vas pouvoir déguster un plat typique d'Uzu no Kuni vu qu'on va sûrement manger chez ma Grand-mère. » Répondit Tsunade. « J'espère que tu as de bonne manière à table. » Dit Tsunade en le regardant.

Naruto ignora avec sagesse sa remarque sur ces habitudes alimentaires. Jiraya lui avait appris à correctement manger durant leur voyage autour du monde durant 3 ans, personnes n'avaient voulu lui apprendre à manger correctement durant son enfance (on se demande bien pourquoi ?). L'une des conquêtes de Jiraya avait été aussi dure que Madara quand celui-ci avait repris l'enseignement d'Obito dans la caverne.

« Tu penses que mon père qui a été élevé par un homme comme mon Grand-père ne m'aurait pas appris à manger correctement ? Tu sais aussi bien que moi que les coutumes de l'époque étaient féroces… Même si Grand-père a été exilé de son clan, cela ne lui a pas empêché d'apprendre à mon père les bonnes manières que j'ai acquises par la suite. » Dit Naruto en souriant devant son air furibond.

Tsunade n'aimait qu'on puisse se moquer d'elle uniquement par mégarde dans ses paroles.

« Calme-toi voyons. » Chuchota Naruto.

Tsunade l'ignora difficilement et remarqua finalement dans la foule sa Grand-mère accompagnée de plusieurs gardes Anbu ainsi que le Chef du Clan Uchiha. Naruto sentit la présence de Kurama à proximité et vit une vieille femme dont la chevelure était un rouge délavé avec des tâches grises disséminées. La vieille femme qui avait légué à sa mère le Démon renard à neuf queues… Naruto suivit le mouvement de Tsunade et se dirigea vers eux. La plupart des Shinobi sortirent de son chemin et virent que Tsunade l'accompagnait vers Senju Mito, l'épouse du Shodaime Hokage.

Peu de Shinobi avait eu l'occasion de voir l'Aînée du village. Celle-ci semblait enfin avoir remarquée le mouvement de masse qui allait vers elle et le vit.

Lorsque Mito leva les yeux vers l'homme qui vint vers elle, elle eut un mouvement de recul en le voyant. Elle avait vraiment l'impression qu'un jeune Madara venait vers elle. La longueur de ses cheveux, son accoutrement ainsi que son visage renfermé et dure avait fait apparaître des images du passé. Si elle se basait sur la réaction du Chef de Clan côté d'elle, il avait sûrement dû voir aussi le jeune homme ainsi qu'une image de Madara.

« Madara… » Souffla simplement l'homme. « Quand je pensais qu'il lui ressemblait, je ne pensais pas à autant… si l'un des autres Senju le voit… » Dit l'homme.

Mito eut des flash de mémoires, se rappelant des souvenirs qu'elle avait eus de l'ex-meilleur ami de son mari. L'une de ses cousines (à l'époque) avait eu un coup de cœur en voyant le beau mâle Uchiha mais son comportement exécrable tua dans l'œuf les sentiments.

Mito ne pouvait qu'hocher la tête devant les paroles pleines de bon sens d'Irokawa. Elle vit Tsunade le suivre comme une Ombre. Elle vit tous les Shinobi présent sur place (n'étant pas allé à Ame) le regarder avec de grands yeux. Des murmures se répercutèrent dans toutes les rues environnantes. Soudain il s'arrêta brusquement, mis la main sur son arme (qui était fixé dans son dos) et vit que tous les Shinobi environnant se tendre instinctivement, se préparant pour une attaque.

Le jeune Uchiha sourit et leva son arme et la donna à Tsunade qui lui sourit. Il semblerait que le garçon ait un peu de bonne volonté. Donné ainsi son arme à un possible ennemi. Il continua ainsi son chemin vers Mito et finalement arriva devant eux.

Il hocha de la tête aux gardes les entourant et Mito soupira. La petite assemblée partit ainsi vers une salle pas trop loin de là aménagée pour l'occasion. Le reste des troupes restèrent ainsi à faire la file devant plusieurs postes qui vérifiaient leur identité sous l'œil inquisiteur des gardes Anbu du village.

Du côté de la petite troupe qui se composait de 4 gardes Anbu, d'Irokawa, de Mito, de Tsunade et de Naruto, ils marchèrent dans la rue principale amenant ainsi le regard surpris des civils à proximité d'eux. Beaucoup de civils laissèrent le passage en acclamant le retour de la Descendante d' Hashirama ou en observant silencieusement le Descendant de son rival.

Naruto regarda autour de lui en sentant d'autres Shinobi les suivre sur les toits, tout en gardant un œil sur les vitrines des magasins montrant des produits semblables à son temps. Enormément de victuailles qui lui avaient été interdit par son statut de Jinchûriki. Il pourrait enfin «Faire les magasins » comme l'avait jadis dit Ino ou Sakura. Crétines qu'elles étaient…

Ils entrèrent dans un bâtiment ou une pièce décorée les accueillait. Naruto vit 1 personne qu'il avait aimée puis détestée par le passé… Sarutobi Hiruzen, le professeur, le Dieu des Shinobi ainsi que le Sandaime Hokage, et finalement l'homme qui lui avait menti sur tous les éléments de sa vie. Apprendre de son statut de Jinchûriki d'un traître puis apprendre le nom de ses parents d'un ennemi n'était pas la meilleure façon pour rester dans les bonnes grâces de Naruto. Naruto s'arrêta à la porte et vit des peintures montrant le Shodaime Hokage et le Nidaime Hokage.

Mito et Irokawa se mirent à la gauche et à la droite respectivement de l'Hokage. Tsunade resta à proximité de lui tandis que les 4 Anbu se postèrent près de leur Chef. Voyant qu'aucune chaise n'avait été prête pour lui, il mit sa main à terre et deux chaises en bois surgirent comme un arbre sous la forme d'un trône.

Mito et Hiruzen se jetèrent un coup d'œil.

« Je pense que nous allons pouvoir commencer… » Dit simplement Naruto qui offrit un regard à Tsunade, lourd de sens à elle. Celle-ci grogna et s'asseye rapidement à côté de lui. « Alors que voulez-vous dire ? » Demanda Naruto.

Il n'avait jamais aimé les longues réunions. C'est pourquoi il brusqua rapidement les choses.

« Vous savez ce que je demande. Que voulez-vous ? » Demanda Naruto se frottant les mains d'impatience.

Hiruzen le regarda longuement essayant de le démarquer de l'homme honni que fut son Grand-père. C'était d'ailleurs très difficile quand celui-ci avait mis la même armure que l'homme.

« Et bien par curiosité et pour commencer, pourquoi avoir volé un Bijû ? Vous savez que cela nous met dans une position précaire avec Kusa qui est un allié… » Dit simplement Hiruzen avec sa diplomatie habituelle.

« Quelle position précaire ? Au lieu d'avoir un Seul Bijû dans le village, vous en avez deux comme les autres villages les plus puissants… » Dit Naruto. « Il est tout à fait normal. De plus, si je me rappelle bien, la fameuse paix d'Hashirama n'a tenu qu'une décennie ou deux… » Railla Naruto. « Les autres villages n'osaient rien faire car Hashirama et Madara habitaient le village… Mais avec mon Grand-père partit et Hashirama qui soi-disant vieillissait, les autres villages cachés ont décidé d'agir si je me souviens bien… » Continua à parler Naruto.

« Naruto ! »Dit d'un ton ferme Tsunade.

La belle jeune femme serra l'épaule du jeune homme dans un quelconque moyen de le calmer. Ce qui marcha parfaitement car celui-ci avait fait le lien avec sa pseudo-mère de sa précédente vie. Même s'il ne pourrait plus la voir de ce point de vue-là, il avait un certain respect pour elle.

« Bien. » Dit Naruto en se calmant en lui jetant un regard. « De quoi avez-vous peur ? » Demanda Naruto.

« Hiruzen est comme le rival de ton Grand-père, il aime la paix. » Dit simplement la Grand-mère de Tsunade. « Même si Konoha y gagne au change, nous perdons inévitablement l'alliance avec un village. La tension entres les villages va augmenter. Je sais que vous avez prévenu ma petite-fille que la garde du Bijû était indiscutable dans les négociations. Ce que je veux comprendre, est pourquoi avez-vous pris un Bijû de son village ? » Demanda Mito. « Est-ce seulement votre égo qui vous a poussé à faire cela ? » Continua à dire Mito.

Naruto leva sa main droite sur sa figure et la laisse glisser pour montrer son ennui.

« Iwagakure no Satô comptait leur voler le Bijû d'ici quelques mois. J'ai décidé de le prendre à la place de ces vauriens. Et oui, je l'ai pris par égo. Mon Grand-père en avait un et j'en voulais un aussi. » Dit Naruto avec un grand sourire.

Les doigts de Mito se serrèrent à en devenir blanche tellement sa poigne était puissante. Le gosse semblait être doté d'une partie du caractère Uchiha.

« Cependant, je veux bien fournir les futurs Bijû à Konoha. Tant que j'ai un certain pouvoir sur la vie du Jinchûriki et que ceux-ci sont bien traités. Je ne veux pas maudire la vie d'un jeune homme ou d'une jeune femme pour le plaisir d'un village. » Déclara Naruto en regardant dans les yeux d'Hiruzen.

« D'accord. » Dit Mito. « Mais évitez de les prendre trop rapidement sinon une guerre sera inévitable. » Renchérit-elle.

« Ils seront bien traités. » Dit simplement Hiruzen.

« La guerre est inévitable, elle existait du temps de votre père et elle existait du temps de mon ancêtre le Sage des six Chemins… » Répondit Naruto.

Irokawa le regarda avec de grands yeux ainsi que Mito.

« Le Sage des six Chemins n'est qu'un mythe. » Dit simplement Hiruzen.

Naruto ricana longuement.

« Cela m'étonne que vous disiez cela quand les deux plus puissants Clans du village sont reliés à ce Mythe par le sang… Les neuf Bijû sont une preuve de son existence… » Déclara Naruto. « Mais bon, nous ne sommes pas là pour discuter de l'ignorance de certaines personnes. » Dit d'un ton calme Naruto.

Le Sandaime Hokage haussa le niveau de son Chakra sous l'insulte.

Il insulte le Sandaime Hokage alors qu'il y a des gardes à proximité ?! Pensa Irokawa avec un froncement de sourcil. Il a beau être puissant, il n'est encore qu'un adolescent… Se rassura-t'il.

« Bien. » Dit d'une voix dure le Professeur. « La deuxième condition est acceptable. Vous êtes paranoïaque comme tous Shinobi qui se respectent. » Répondit-il. « Mais même si vous ne faites pas partie de l'armée de Konoha, cela ne vous donne pas le droit d'insulter le Chef du village, est-ce clair ? » Déclara Hiruzen.

Naruto ne put qu'hocher la tête en levant les yeux au ciel, ne trouvant rien à redire sur cela. Il pourrait toujours trouver un autre moyen de le faire chier d'une autre manière.

« La dernière condition me laisse confuse. » Dit Mito. « C'est gentil de vous proposer pour enseigner à quelques membres de nos clans en étant enseignant. De laisser un héritage… Mais pourquoi seulement que ces 3 Clans là ? Il y aurait une certaine inégalité pour les autres clans qui a été remarquée.» Demanda Mito.

Naruto resta un instant silencieux, il n'aimait simplement pas les autres Clans qui avait été affilié avec son père et qui l'avait ignoré durant son enfance. Hiashi, Shikaku et plusieurs autres personnes avaient été amis avec son père et pourtant l'avait laissé dans la crasse. Ils avaient beau avoir été gentils durant son adolescence, il n'oublierait jamais les années noires de son enfance dans la rue.

Le Clan Uchiha avait eu au moins la gentillesse de mettre un Uchiha pour le surveiller, il avait reconnu la présence bienveillante d'Itachi.

« Car ces 3 Clans là sont reliés par le sang avec moi… Deuxième choses, ils n'ont pas le potentiel que je recherche… » Dit Naruto.

« Comment pouvez-vous dire cela sans apprendre à connaître les personnes de ces Clans ? » Dit Hiruzen. « C'est une décision pas très intelligente que vous faites là. » Rajouta-t'il en plus.

Naruto soupira.

« Il n'y a rien à redire, le Clan Hyûga est remplis de parvenus qui pensent qu'ils aient le droit d'être les égaux du Clan Uchiha… Comme mon Grand-père, je méprise ce clan. C'est simple. Les autres Clans ont peut-être quelques cas de prodiges mais face à moi et mon héritage, ils ne sont que poussières. » Argumenta Naruto. « Seul un membre des 3 Clans mentionnés arrivera à survivre à mon entraînement… Un entraînement d'après ce que j'ai compris aurait été légué depuis mon Arrière-Grand-père qui a utilisé cette méthode sur mon Grand-père Madara ainsi que son frère Izuna. » Rajouta-t'il.

Mito hocha finalement la tête lentement pour donner son accord. Hiruzen la regarda du coin de l'œil et baissa les épaules.

« C'est d'accord. » Dit finalement l'Hokage avec mauvaise grâce. « J'ai cependant une dernière question… » Demanda Hiruzen. « Pourquoi avoir eu l'envie de sortir de l'ombre après tant de temps ? Après tout, aucune observation de vous ou de votre père n'avait été signalé jusqu'à maintenant que ce soit par notre village ou par nos adversaires. » Dit Hiruzen.

Mito le regarda intensément pour observer un quelconque signe de malaise. Irokawa avait activé son Sharingan pour l'observer.

« Je pense que cette question est très pertinente. » Dit Mito. « Pourquoi en effet ? Et surtout pourquoi rejoindre Konoha aussi facilement ? Vous avez accepté de négocier avec nos ninjas presque directement… » Déclara la vieille femme.

Naruto soupira et brisa le silence pesant qui s'était installé dans la pièce.

« Pour 2 raisons, la première étant que je suis seul et n'aie pas de frère. Cela veut dire que je suis continuellement solitaire et j'avais la compagnie de mon père auparavant avant que celui-ci ne décède. La deuxième raison n'est qu'un simple moyen de protection… Normalement je devais rester dans l'ombre et ne pas me faire repérer. Cependant un ninja de Kumo m'a attaqué et j'ai dû utiliser mon Mokuton pour l'attaquer. Vu que ma couverture a été fichue en l'air, j'ai décidé de rejoindre un village qui hébergeait déjà une partie de mon clan… Votre village me convenait. » Dit Naruto en haussant les épaules.

Tsunade le regarda d'un air perdu et se demandait sérieusement s'il mentait.

« Attends une seconde. » Dit Irokawa. « Tu vas nous faire croire que tu n'as pas réussi à garder un simple Ninja d'aller raconter que tu existes à son village et tu arrives à tenir en respect Hanzô ? C'est une blague, voyons ?! » Dit Irokawa d'un air stupéfait.

Il pense réellement qu'il va nous faire avaler cela ? Pensa le Chef actuel du Clan Uchiha.

Naruto baissa les yeux au sol et rougit.

« Oui, j'ai merdé et à cette heure-ci mon père et mon Grand-père doivent se retourner dans leur tombes, cela vous va ? » S'énerva Naruto. « Encore pire, quand j'irai le rejoindre dans la mort et qu'il saura que j'ai sauvé la petite-fille de son rival… Il va me tuer… » Râla Naruto en jetant un coup d'œil à Tsunade.

Valait mieux qu'il passe pour un idiot comme le fut jadis Hashirama qu'être trop suspect.

Serait-ce possible que ce garçon soit aussi idiot que ne l'était mon mari durant ses moments d'insouciances ? Pensa Mito, désapprobatrice.

« Bon. Même si cela est très difficile à croire, je pense que l'on va vous donner le bénéfice du doute. » Dit Hiruzen en le regardant sérieusement. « Vous devez cependant, en accord avec le Clan Uchiha, rejeter votre responsabilité de Chef de Clan… Après tout, je suppose que vous savez que normalement vous auriez droit à être leur Chef, non ? » Informa le Sandaime Hokage.

« Oui, je sais. Mais par respect pour mes ancêtres, je refuse de rejoindre un Clan qui a volontairement poignardé son Chef dans le dos sans l'aider. Si je me souviens bien, même Hashirama a essayé de l'aider. » Dit Naruto sans regarder Irokawa. « Mon Grand-père a été amer envers le Clan Senju durant quelques années, cependant l'épreuve du temps l'a adouci et il devint père. Eh bien, quel endroit me proposez-vous finalement ? » Demanda Naruto.

Irokawa souffla d'irritation devant l'insulte et lui lança un regard noir.

« Votre Grand-père avait été fou quand il est partit du village. C'était un risque à prendre sinon le village de Konoha aurait été dans la guerre civile. Et je vois que vous êtes vous-mêmes plein de rancœur pour notre Clan… Je ne pense pas que vous serez accepté parmi nous… » Informa le Chef de Clan Uchiha avec un ton sarcastique.

Naruto le regarda et commença à rire. Son rire se répercuta dans les murs.

« Pourquoi voudrais-je aller dans votre Clan ? Même de mon trou, je sais ce que vous faites à ceux qui ont débloqué le Mangekyô Sharingan... Vous avez peur de leur porteur depuis Madara. » Ricana Naruto.

Mito se leva doucement et le regarda. Naruto cessa de rire brusquement en voyant son air sérieux, un air qui l'avait tout de suite reconnu pour l'avoir vu sur Tsunade quand celle-ci lui parlait, quand il était encore dans son monde d'origine.

« Normalement nous hésitons entre vous faire rejoindre le Clan Uzumaki posté ici et le Clan Senju aussi. Vous devez comprendre qu'il n'y a pas que les Uchiha qui ont peur de votre Dôjutsu évolué… Si vous deviez rejoindre mon Clan ou celui de mon défunt mari, vous devez comprendre qu'il vous sera interdit de l'activer en notre présence. Surtout la mienne. Et enfin, arrêter d'énerver Irokawa. Cela ne sert à rien de remuer le passé. Si vous respectez nos règles, vous serez respecté à votre tour. « Expliqua d'une voix claire la Matriarche Uzumaki et Senju.

Naruto tint son regard un long moment et décida finalement de secouer la tête dans un signe positif. Il n'avait jamais aimé la plupart des vieux Uchiha car ceux-ci le traitaient comme une merde pour être le porteur du Kyûbi. Les Uchiha à avoir été sympa étaient rares mais présent. Itachi, Shisui, Mikoto…

Sasuke… Pensa Naruto avec une légère tristesse.

Indra… Chuchota une voix que Naruto ne parvint pas à reconnaître.

« Bien, j'accepte cela Mito-sama. » Dit Naruto en levant sa main dans un signe d'accord solennel.

Mito s'avança légèrement et prit sa main et la secoua légèrement en souriant un peu. Il semblerait que sa petite-fille se soit déjà fait un ami du garçon. Sarutobi Hiruzen secoua la tête d'un air exaspéré, durant un moment il avait cru que cela partirait en couilles et qu'ils devraient se battre mais Mito avait su calmer les ardeurs du jeune Shinobi. Des fois, il oubliait que la vieille femme avait su tenir en respect les deux hommes les plus puissants de leur temps…

« Et bien c'est quoi la suite ? » Demanda finalement Naruto vers Tsunade qui s'était levée. La jeune adulte sourit et fit un signe de la main vers la porte.

« Je suppose qu'on va aller manger et que tu vas aller rencontrer le Clan Senju dans son intégralité. » Dit Tsunade d'une voix enjouée.

Finalement la réunion s'était bien passée sauf pour le Clan Uchiha. Elle vit Uchiha Irokawa partir sans demander son reste. Il y aurait effectivement de la tension entre eux et Naruto. Elle ne se faisait pas d'illusions, il aurait du mal à s'intégrer aussi dans le Clan Senju. Vu que beaucoup de membres avaient été perdu durant leur rencontre avec le Grand-père du jeune homme qui lui faisait face.

La guerre millénaire des Clans Shinobi avait laissé une trace indélébile sur l'âme et le comportement des plus jeunes Shinobi. Naruto savait pertinemment que cela allait être dur pour effacer le doute de l'esprit des gens. Il devait leur prouver qu'il était quelqu'un de bien…

Il prouverait à ce monde sa valeur et apporterait la paix mondiale coûte que coûte…


A proximité du village de Konoha… Quelques jours plus tard…

Kâton ! Endan !

Naruto évita avec paresse la technique élémentaire de feu que lui avait envoyé Jiraya. Pour tout de suite faire une pirouette en esquivant un coup dévastateur de Tsunade qui réduisit une partie du sol de la forêt en charpie.

« Elle n'est pas passée loin celle-là… » Murmura Naruto avec une goutte de sueur. « C'est bien Tsunade… Mais où est donc Orochi-chan ? » Dit plus fort Naruto avec petit sourire moqueur. Il avait toujours voulu le faire quand il aurait été assez puissant pour se protéger du Serpent. Il savait que le serpent allait bientôt arriver après ce qu'il avait fait…

Une intensité meurtrière déferla sur lui depuis le sol et Naruto sauta avec joie pour aller sur une branche d'arbre. Moins d'un dixième de seconde plus tard, sa précédente position explosa en rejetant de la roche un peu partout. Orochimaru sortit du sol avec une grimace en le recherchant des yeux… Il vit le trou du cul qui lui faisait signe de la main avec un grand sourire.

« Teme ! Tu vas payer pour avoir trempé tous mon lit avec de la peinture orange ! » Hurla le Charmeur de Serpent. « Sérieusement, pourquoi avoir fait cela ? » Grogna-t'il en se déplaçant tel un prédateur vers sa proie.

Naruto ferma les yeux en souriant, de la même manière que Kakashi l'avait jadis fait, surtout que ce sourire énervaient très vite les gens. La confirmation de cela arriva rapidement sous la forme d'une technique élémentaire.

Kâton ! Ryûka no Jutsu !

Un dragon de feu partit vers Naruto et incinéra les arbres environnants. Le porteur de la lignée de bois sauta d'arbre en arbre en évitant les kunai et autres joyeusetés en tous genres, jetés avec amour par les deux coéquipiers du Serpent, qui lui vinrent en aide.

« Et dire que vous êtes soi-disant la plus puissante équipe de Konoha… » Dit haut et fort Naruto pour les énerver encore plus. « Jusqu'à maintenant, je n'ai pas dû utiliser une seule technique de mon arsenal… C'est décevant. » Dit d'un ton triste Naruto. « Peut-être que maintenant que votre coéquipier vous a rejoint au lieu de dormir, vous allez peut-être mieux vous battre. » S'exclama Naruto en changeant d'un coup de comportement.

Tsunade et Jiraya se regardèrent avec dépit.

« Cela fait combien de temps que vous l'attaquez ? » Demanda Orochimaru.

Tsunade grogna en voyant Naruto lui tirer la langue. Elle pensait que son comportement serait comme celui de Madara, ou du moins selon les brèves paroles de sa Grand-mère sur le Vieil homme. Au lieu de cela, ils avaient découvert durant la semaine que le jeune homme était un subtil mélange entre Hashirama et Madara… Mito lui avait partagée ses pensées sur le fait qu'il soit peut-être schizophrène ou bipolaire léger… Soit une double personnalité, soit un changement rapide d'humeur…

Il était parfois d'une humeur sombre et froide envers tout le monde sauf elle. Il ne parlait pas ou peu… Comme l'avait été Madara.

Ou il était dans une ambiance constante de joie et d'allégresse, n'hésitant pas à le communiquer aux autres sous la forme de blagues… Un Hashirama excentrique, du moins selon les mots d'une ancienne de son clan…

Elle avait été réveillée par un saut d'eau froide sur elle et avait pourchassé Naruto à travers tous le manoir Senju appartenant à sa Grand-mère… Ce qui lui énerva le plus était son rire maniaque qu'il lançait à chaque fois qu'il réussissait à piéger quelqu'un avec une de ses blagues vaseuses.

« Cet enflure m'a réveillé en jetant mon lit avec moi à travers la fenêtre. » Bailla Jiraya tandis qu'il essayait en vain de se calmer.

« Et toi Tsunade ? » Demanda Orochimaru avec un petit sourire. Elle sentait déjà la moquerie venir.

« Rien. » Grogna simplement Tsunade et d'un bond se jeta sur Naruto qui les attendait.

« Ne jamais se jeter la tête la première sur l'ennemi… » Dit d'un ton doux Naruto.

Mokuton! Jaakuna Shokushu no Jutsu!

Des liannes sortirent du sol et commencèrent à enchaîner la jeune adulte. Celle-ci eut un mouvement de surprise quand l'une des liannes s'enrôla autour d'un de ses attributs féminins.

« Naruto ! » Hurla Tsunade de colère. « Espèce de pervers ! Dès que je serai démêlée, tu es mort ! » Dit-elle avec haine.

Les liannes continuèrent à s'enrôler autour de la jeune femme en lui soutirant des gémissements. Jiraya et Orochimaru restèrent là, bouche bée devant la scène. Jiraya commença même à baver en voyant les deux seins de la jeune femme ressortir sous la pression.

« Mais sortez-moi de la, bande d'abruti ! Je vous jure que dès que je suis libérée, vous allez le suivre en enfer, sinon ! » Menaça l'héritière Senju.

Jiraya se secoua la tête et disparu dans un Shunshin et apparut aux pieds de Naruto.

« Oh maître ! Apprend-moi tes secrets ! Je deviendrai ton plus fidèle servant ! » Jura Jiraya avec un brin de folie dans la voix. Il le supplia à genoux…

Il fut brusquement assommé par Orochimaru qui apparut à côté de lui.

« Naruto-san ! Bien que la technique soit assez plaisant pour les yeux et assez humoristique. Pouvez-vous la libérer ? » Demanda Orochimaru, aussi diplomate que toujours. Il se vengerait plus tard.

« Hmm… Bien. Je pense qu'elle a appris la leçon… Ne jamais sauter sur l'ennemi comme cela. » Dit Naruto avec un grand sourire. L'ironie de la situation ne lui échappa pas du tout, après tout, il sautait toujours la tête la première sur l'ennemi.

Les liannes se défirent brusquement, relâchant Tsunade qui avait l'air épuisée et légèrement excitée, à son plus grand malheur. Elle ferait payer à ce chien, sa perversité.

« Merci Naruto-san. » Dit simplement le Charmeur de Serpent.

Naruto hocha la tête avec un sourire et commença sa marche vers le village, c'était l'heure du dîner. Et rien ne l'empêcherait de manger…

« Naruto, n'oublie pas que Mito-baa-sama vous a interdit de manger des ramen, vous en avez déjà mangé hier… » Dit Tsunade avec un froncement de sourcil en le suivant. « Ce n'est pas bon pour la santé… » Rajouta-t'elle.

Naruto s'esclaffa et ne se retourna même pas pour lui répondre. Montrant clairement ses pensées sur la remarque.

« La personne qui m'empêchera de manger des Ramen n'est pas encore né ! Je refuse de plier à ses exigences ! De plus, elle blasphème ! Les Ramen sont des cadeaux de Kami-sama et donc par logique, bon pour la santé… » Philosopha Naruto en ignorant sciemment la grimace que lui fit Tsunade.

Orochimaru lui jeta un coup d'œil incrédule et secoua la tête. C'est ainsi que le trio partit pour les portes de Konoha en laissant ainsi Jiraya dans la forêt.


Konoha… Terre du Clan Senju… Après un dîner bien mérité (pour certain)… Quelques heures plus tard…

Naruto attendit patiemment avec Orochimaru en regardant le jardin qui lui faisait face. Voilà une heure qu'ils attendaient Tsunade qui devait revenir avec son petit frère en remorque pour que Naruto puisse faire connaissance avec l'enfant qui l'avait évité.

Qui aurait cru… Uchiha Madara était le Croquemitaine des enfants du Clan Senju… Et c'est ainsi que la plupart des gosses du Clan n'osaient pas l'approcher. Cette pensée le fit sourire… Il y avait là tout un potentiel de blagues à réaliser. Mais heureusement pour Nawaki, il étoufferait dans l'œuf cette peur inconsidérée de Madara et ferait de lui la Seconde Venue du Premier Hokage… Après tout, Naruto se réservait le droit d'être la Seconde Venue d'Uchiha Madara…

Oui… Je ferai de lui un rival à moi… Comme Sasuke et moi... Ou mieux… Je dois trouver un autre élève et faire en sorte qu'ils aient une amitié comme Hashirama et Madara dans leur tendre enfance… Ce serait une expérience intéressante… Pensa Naruto avec un gloussement.

« Naruto-san, pourquoi riez-vous comme cela ? » Demanda l'élève prisé du Sandaime Hokage. « Vous faites peur aux gens alentours. » Dit-il en voyant des mères Senju écarter leurs enfants d'eux.

Naruto cessa de glousser et baissa le regard vers un enfant en particulier qui dévia son regard avec une légère peur. Heureusement qu'il n'avait pas activé son Sharingan, sinon il aurait parié que le gosse aurait chié sur place.

« Elle est lente… » Dit simplement Naruto pour changer de sujet.

Le charmeur de Serpent prit une seconde à comprendre de quoi il parlait avant de lui répondre.

« Elle doit l'avoir trouvé… Mais de ce que je sais, le gosse a été mis au courant de qui serait son prochain sensei… » Dit Orochimaru en lui jetant un regard implicite. « Il doit sûrement courir partout pour échapper à sa sœur. » Déclara-t'il moqueur.

Naruto soupira, lassé d'attendre.

« Et moi qui pensait que les gosses de son âge aimaient bien apprendre de nouvelles techniques de Ninjutsu… » Dit Naruto en se rappelant son enfance avec un brin d'humour. «Il est dommage qu'il ait si peu de volonté… » Dit-il avec un ton légèrement déçu.

Des bruits de pas attirèrent leur attention et ils virent Senju Mito arrivé lentement vers eux. Orochimaru se baissa légèrement en signe de respect. Naruto la regarda un bon moment et fit un signe de tête.

« Naruto-san, je pense que mon petit-fils devrait bientôt arriver… Je suis sûr que sa volonté comme vous dites sera grande… Tôka-chan se fera un plaisir de lui rappeler sa chance… » Dit Mito en se rappelant la conversation qu'il y avait eu entres Tsunade, Naruto, Tôka et elle sur le Mokuton et le moyen de l'obtenir.

« Bien… J'espère qu'il me prouvera que le sang d'Hashirama coule bien en lui… » Dit Naruto.

Mito ne quitta pas des yeux son visage. La vieille femme avait un comportement sérieux en tout temps.

« J'espère que vous ne le tuerez pas à la tâche… » Dit simplement la Matriarche.

Naruto laissa échapper un soupire.

« Il ne subira pas l'entraînement de naze que j'ai remarqué dans votre académie ninja… » Commença Naruto, se rappelant sa visite quelques jours auparavant à l'académie. « Il subira l'entraînement qu'avaient les jeunes de son âge dans le Clan Uchiha durant l'ère des Clans… » Dit simplement Naruto d'un ton implacable.

Se rappelant les souvenirs d'Obito et l'entraînement intensif durant sa convalescence sous les petits soins de Madara. C'est ce qui avait permis à un Genin au bord de la mort comme Obito à devenir Shinobi niveaux Kage en l'espace de deux ans. Un exploit que comptait faire Naruto avec Nawaki…

« Naruto-san. » Dit Orochimaru. « Êtes-vous sûr que c'est sage de faire cela ? L'enfant ne serait sûrement pas prêt à subir cela. » Ajouta-t'il.

La vieille dame resta silencieuse, attendant ses raisons pour un programme si draconien.

« Vaut mieux l'épuiser et faire en sorte qu'il me déteste pour le faire souffrir que la Mort… Il ne pourra que me remercier par la suite… Ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort… » Dit simplement Naruto.

La Grand-mère de Nawaki décida finalement de réagir et hochant la tête avec un petit sourire.

« Son Grand-père désapprouverait mais si cela lui permet de vivre sa vie sans se soucier de mourir par assassinat… » Dit-elle avec un léger espoir dans la voix.

Orochimaru ne dit rien en voyant l'acceptation explicite de la Matriarche Senju. Il n'allait pas contredire sa décision. Il avait un certain respect pour l'adolescent qui lui faisait face.

«Tsunade arrive… » Dit simplement Naruto se retournant vers une partie du bâtiment Senju en face du jardin. « L'enfant, je ne sens presque pas sa présence… Il n'a pas beaucoup de Chakra ? » Demanda Naruto incrédule.

L'enfant avait du sang Senju et Uzumaki en lui ! Son Chakra devrait être immense.

« Nawaki n'a jamais fait beaucoup d'exercices, il se base beaucoup sur le contrôle du Chakra avec ce qu'il a… » Dit simplement Mito pour l'informer.

« Cela va devoir changer… Et dire qu'à son âge j'avais déjà des réserves de Chakra équivalente à un Kage… » Dit Naruto.

Orochimaru haussa un sourcil, impressionné. La conversation qui allait suivre fut interrompue par l'arrivée de trois personnes.

Tsunade, l'Aînée Senju Tôka et le petit frère de Tsunade, Nawaki.

« Bien, maintenant que le gosse est là, je vais pouvoir commencer son entraînement… » Dit-il avec un sourire sadique au gosse qui commença à rétrécir sous son regard.

« Naruto… » Commença à menacer Tsunade.

L'Aînée regarda simplement le Descendant de Madara avec une figure illisible.

« Oh… On peut même plus rigoler… » Se plaignit Naruto.

Il attrapa rapidement le gosse et le mit sur son épaule comme un sac de patates tandis que celui se débattait. Il offrit un sourire charmeur à Tsunade et disparu dans un Shunshin.

« En espérant qu'il ne le tue pas en y allant un peu trop fort. » Dit Tsunade.

« Je pense que tu devrais préparer de la pommade pour ton frère, il va en avoir besoin en rentrant… » Dit simplement Orochimaru.

Les deux Aînées les regardèrent et finalement partirent de leur côté.

« Troublant qu'il soit comme Hashirama parfois… » Dit Tôka.

« Je pense que c'est son côté Uzumaki qui ressort… Après tout, il n'est pas qu'Uchiha... » Dit-elle simplement pour répondre à son amie.

« Oui… Un Uzumaki… » Murmura Tôka. « Je me demande quelle Uzumaki aurait pu changer Madara ? » Demanda-t'elle.

« J'ai un doute, tu sais bien qu'on n'a jamais retrouvé le corps de la sœur d'Hiroshi… » Dit Mito.

« Si on commence à parle de cela… » Dit simplement Tôka.

« D'accord. » Dit Mito.

Les deux vieilles femmes continuèrent à marcher dans les jardins sans se soucier du monde…

Ce monde qui changeait…

Le destin qui changeait…

Aujourd'hui le destin funeste de plusieurs personnes avait été changé.

Fin du Chapitre 6.

Vu que je ne posterai peut-être pas avant longtemps, on ne sait jamais… Bonne année 2015 et bon noël en avance à tous…