Salut tout le monde! J'ai décidé de publier aujourd'hui, je voulais le faire demain mais je ne sais pas si je vais avoir le temps!

RTiina: Heureuse que tu aimes toujours! J'espère que ce chapitre te plaira également. Merci ^^ :* Bisous


AlicePOV

J'avais finalement trouvé la meilleure façon de me rapprocher d'Edward à l'insu de tous. Personne ne pouvait se douter que j'avais des sentiments pour celui qui jouait le rôle de mon frère depuis tant d'années. J'ai fini par savoir comment il fonctionnait, à voir jusqu'à quel point il avait confiance en moi. C'était fou! Je n'avais qu'à truquer un peu mes visions et il y croyait sans même se poser de questions.

Cette fois-ci, pour mon ultime et dernière tentative de séduction, j'étais prête à mettre le tout pour le tout. J'ai vu qu'il y avait deux journées de beau temps qui arrivaient. Rien n'a été plus facile que de convaincre la famille d'aller chasser. Alors que les autres chasseront, je dirai à Edward qu'il faut que nous allions vérifier quelques détails de dernières minutes sur le plan de mariage. Et c'est à ce moment précis où je frapperais. J'allais me jeter sur lui, m'offrir à lui complètement et rien ni personne ne pourra nous arrêter. Je veux que le moment que je passerai avec lui soit parfait jusque dans les moindres détails. Peu m'importe qui sera blessé durant cette aventure, ce n'est pas de mes affaires. S'ils pensent qu'ils ont le droit d'avoir des explications de ma part ou de celles d'Edward, c'est de leurs problèmes. Je m'en fous totalement tant que je réussis à passer un moment avec Edward.

Après une nuit passée à feindre de dormir juste pour que Jasper me laisse tranquille, il était finalement temps que je mette mon plan à exécution. Je n'avais pas menti sur tout, le soleil plombait dans la maison, faisant briller nos peaux de mille feux. J'étais heureuse, pour une fois, que mes plans de magasinage avec Bella étaient tombés à l'eau. Je ne sais même pas si je serai capable de me retenir de lui sauter au visage s'il faut que je passe une seconde de plus en sa présence. Je pourrais la défigurer, la rendre tellement laide qu'Edward ne voudra plus d'elle et qu'il se tournera vers moi. Sinon, je pourrai tout simplement boire son sang jusqu'à la dernière goutte et elle ne serait plus de ce monde.

-Alice, est-ce que ça va? s'inquiéta Jasper en lisant mes sentiments. Tu sembles énormément déterminée mais je ne sais pas pourquoi.

-Je suis déterminée à faire passer un des plus beaux moments à Edward et à Bella lors de leur mariage, mentis-je.

-C'est bien, approuva-t-il. Est-ce que nous allons proposer une journée de chasse aux autres membres de la famille? proposa-t-il.

-C'est parfait, souris-je de toutes mes dents.

Nous sommes descendus en bas pour proposer notre idée. Évidemment, tout le monde a accepté étant donné que c'était une journée ensoleillée. C'est parfait! La phase un de mon plan est en marche, il faut vider la villa de tous ses occupants. Ensuite, la phase deux, c'est de trouver le prétexte pour revenir avec seulement Edward pour qu'il soit entièrement à moi.

-Hey, les enfants! Est-ce que vous venez? nous appela Carlisle.

Nous nous sommes tous empressés d'emprunter la route qui menait au fin fond de la forêt, là où aucun être humain ne penserait à aller. C'était trop profond pour tout le monde. J'ai décidé d'augmenter la cadence de ma course pour rejoindre Edward.

«Edward, il va falloir que je te parle de quelque chose tout à l'heure. C'est à propos du mariage. J'aimerais que ce soit une surprise donc, si nous pouvons y aller maintenant, ça serait l'idéal.»

Il me regarda et hocha la tête. Il ralentit la cadence pour courir à ma vitesse. Nous avons peu à peu ralenti jusqu'à ce que les autres soient trop concentrés dans leur chasse pour se préoccuper de nous. Il me regarda et je lui fis un signe dans la direction où était la maison. Nous sommes retournés à la course à cet endroit. Personne ne savait où nous étions et c'était parfait.

La phase deux était terminée. Maintenant, il fallait seulement que je trouve le prétexte de le faire monter avec moi dans sa chambre ou dans la mienne. Je savais qu'il avait récemment acheté un lit pour Bella donc une pièce ou l'autre fera l'affaire.

-Donc, que voulais-tu me montrer, Alice? demanda Edward, toujours aveugle sur mes véritables intentions.

-J'ai un dessin, je pense que je l'ai oublié dans ta chambre l'autrefois, mentis-je.

-Je te suis.

Il me suivit avec une énorme confiance, tel un aveugle suivant son chien guide. Une fois qu'il entra dans la chambre, je le plaquais brusquement contre le mur et ma bouche trouva la sienne. Dieu qu'il embrassait bien. Il me jeta sur le lit et je sus qu'il n'avait pas l'air d'hésiter. Finalement, il avait envie de moi, il avait seulement ignoré ces pensées. Mais maintenant, il était à moi, et seulement à moi.

BPOV

J'avais mal dormi cette nuit. J'avais eu trop chaud, mon matelas n'était pas suffisamment dur et la pluie est tombée plus fortement que d'habitude. Avec toutes les gouttes qui martelaient ma fenêtre cette nuit, j'avais l'impression que c'était un mauvais présage. Pourtant, il pleuvait tout le temps à Forks, je ne comprends pas pourquoi cette fois, je ne me sens pas bien à l'idée de passer cette journée. Peut-être était-ce parce qu'Edward serait absent, que je ne pourrai pas profiter de son éblouissante compagnie? Aussi, peut-être était-ce le fait que je passerais une journée toute seule et que ce n'était pas arrivé depuis longtemps. Maintenant que mon mariage était annoncé, Jacob ne veut plus me parler. Il a fugué, enfin, si, pour les loups, ils considèrent cela fuguer. Je ne pouvais plus compter sur les gens de la réserve, aucun des Cullen ne serait présent aujourd'hui et que mon père était parti à la pêche avec Billy.

En soupirant, je finis par me lever. Je descendis l'escalier en traînant les pieds. Je n'ai absolument rien à faire aujourd'hui. J'aurais même préféré supporter l'une des séances de magasinages interminables d'Alice au lieu d'être seule. Enfin, je vais pouvoir finir Roméo et Juliette pour la énième fois.

Je regardais la note que mon père m'avait écrite à la hâte. «N'oublie pas de récupérer ton téléphone chez Edward aujourd'hui. Si jamais tu as un problème, tu peux m'appeler. Je t'aime, Charlie XOXOX.» Ah, c'est vrai! J'avais dit à mon père que je récupérerai mon cellulaire aujourd'hui. Au moins, ça me fait quelque chose à faire en attendant la fin de la journée.

En regardant la température qui avait drastiquement changé au cours de la nuit, je décidais de m'habiller un peu plus légèrement. Je m'habillais d'une blouse bleu pâle et d'une paire de jeans foncé. Edward disait toujours que cette couleur me complimentait.

Je descendis rapidement en bas, j'enfilais ma veste et mis mes Converse avant de sortir dehors. Je me dirigeais vers la voiture blindée qu'Edward a décidé de m'acheter tant que j'étais une petite humaine fragile, à ses yeux. J'embarquais et pesais légèrement sur la pédale d'accélération. Cette auto démarrait trop rapidement à mon goût. C'est sûr qu'elle avait été achetée par des vampires qui adoraient la vitesse. Je roulais prudemment sur les routes encore humides.

Je suis arrivée chez les Cullen. La maison était vide et cela me rappelait de mauvais souvenirs. Je me rappelais lorsqu'Edward m'avait quitté. Je débarquais et grimpais lentement les marches.

-Bella? entendis-je quelqu'un dire derrière moi.

Je sursautais et me retournais pour faire face à Jasper. Je ne m'attendais pas à le voir ici, je croyais qu'ils étaient tous partis chasser. Je pensais que je serais la seule présente dans l'immense villa blanche.

-Jasper? Qu'est-ce que tu fais ici? Je pensais que tu étais parti chasser avec les autres.

-Oui je l'étais mais Edward et Alice sont revenus ou ils sont allés faire des magasins pour ton mariage je crois, me répondit-il. Et toi, que fais-tu ici?

-Qu'est-ce qu'elle va prévoir cette fois? J'ai oublié mon téléphone dans la chambre d'Edward.

-Viens, on va aller te le chercher, me proposa-t-il.

Il m'ouvrit la porte et j'entrais dans la maison. Pour une fois, Jasper n'avait pas l'air importuné par ma présence. Comme si il s'était habitué à l'odeur que je dégageais et qu'il ne ressentait plus la soif de sang. Ou peut-être était-ce dû à sa chasse? Peu importe, ça me rassurait légèrement de ne pas être seule dans l'immense villa.

-Bella... Bella! m'appela Jasper. Est-ce que tu veux ton cellulaire?

-Euh... Oui, oui, bien sûr. Je vais le... le chercher, bafouillais-je.

Au moins, je n'avais pas rougis, pensais-je avec soulagement. Je montais l'escalier et, lorsque je faillis tomber des marches, Jasper était derrière moi et me retenait. Cette fois-ci, je n'ai pas pu m'empêcher de rougir et de baisser la tête. Jasper rit ouvertement de ma gêne et il semblait vraiment amusé par ma réaction. Son sourire se figea un instant sur son visage et après, il s'effaça. Tout à coup, j'entendis des gémissements. Je secouais la tête et continuais d'avancer. Je commençais vraiment à me sentir mal, étant donné que les gémissements étaient de plus en plus forts.

La porte de la chambre d'Edward était fermée. Jasper apparut à côté de moi et posa un doigt sur sa bouche pour m'indiquer de rester silencieuse. Il ouvrit doucement la porte, je n'ai pas entendu aucun son à l'exception des gémissements qui s'échappaient de la pièce.

Je me pétrifiais sur place. Jasper avait une expression d'horreur peinte sur le visage. Sur le lit dans la chambre d'Edward, il y avait ce dernier qui était étendu, nu, sur une Alice gémissante de plaisir. Ils étaient tellement occupés dans leurs actions qu'ils ne nous avaient pas entendus arriver. Je pris mon téléphone mais je ne pouvais pas détourner le regard des deux corps. Je reculais jusqu'à ce que je percute le mur derrière moi. Je tentais de trouver la force de faire avancer mes jambes mais elles ne voulaient pas m'obéir.

-Bella, viens avec moi. Crois-moi, je ne te veux pas de mal, laisse-moi seulement te ramener chez toi.

Je savais que je l'avais regardé avec peur et stupeur. C'est Jasper qui m'a pris dans ses bras pour m'emmener à son auto. Je lui tendis mes clés dans un geste robotique et m'installais dans le siège passager de ma voiture. Je savais que j'étais encore sous le choc, je ne ressentais aucune tristesse ou colère. Je ne ressentais rien. Je savais que Jasper s'inquiétait pour moi avec les coups d'oeil qu'il me lançait.

Une fois arrivée chez moi, mon cerveau n'avait pas encore assimilé tout ce qu'il avait vu. Je sortis de ma voiture et ouvris la porte de la maison. Je ne me demandais même pas pourquoi elle n'était pas barrée et je montais dans ma chambre. Après maintes et maintes fois à rassurer Jasper, il est finalement parti.

Au moment où il est parti, le choc m'a frappé de plein fouet. La présence de Jasper m'avait empêché de m'effondrer durant les quelques dernières minutes mais maintenant qu'il n'était plus là, je n'avais plus de support, même silencieux. Je me laissais tomber sur mon lit et commençais à pleurer.


Voilà! C'est la fin! Alors Edward et Alice? Ils n'ont pas pensé énormément avant de faire cela.

Allez Likez ma page Facebook, c'est gratuit ;)! Lien sur mon profil!

Si je me rends à 8 reviews, je publierais le prochain chapitre mais sinon, on se revoit dans une semaine!

Pour Vie Tranquille, j'avais dit que je publierais en fin de semaine mais ça ne fonctionnera pas... Désolée à tous ceux qui attendaient un chapitre.

Merci,
ginnybella98