Hier, j'ai dit que je ne penserais pas avoir le temps de publier un chapitre aujourd'hui... mais il faut croire que le temps m'ait été favorable puisque j'ai eu le temps de l'écrire au complet!

Réponses aux reviews:

kachiri15: On ne pouvait pas la garder dans l'ignorance plus longtemps! Et elle ne va pas à Mystic Falls tout de suite, il y a encore beaucoup de choses à régler à Forks. Merci ^^ Bisous

Guest: Elle va s'effondrer au début, mais honnêtement, qui ne le ferait pas? Mais elle se relèvera, n'aie pas peur. La réaction des autres est dans le chapitre! Merci ^^ Bisous

Lyha: Je suis contente que tu aimes ;) Merci ^^ Bisous

betty24011987: Je comprends que tu aies envi de lire le prochain chapitre plus rapidement, mais la prochaine fois, fais juste dire un «Continue, j'ai hâte de lire la suite» Merci ^^ Bisous


JasPOV

Je ne comprenais pas pourquoi Alice m'avait trompé avec Edward. Je suppose que tous les signes étaient là mais je ne les avais seulement jamais remarqués. À bien y penser, je m'en doutais depuis longtemps mais je pensais que je me trompais à l'époque. Il faut croire que je mériterais quelques explications ainsi que Bella. Je décidais de retourner chez nous, après avoir déposé Bella chez elle, et j'appelais le reste des Cullen.

Ils sont arrivés à la course, à croire qu'ils étaient déjà en route. Je leur indiquais de garder le silence et de me suivre. Je les ai furtivement conduits dans la villa, prenant soin de ne pas faire de bruit. C'était déjà suffisamment dur d'avoir à encaisser le choc de voir ma femme depuis plus de soixante ans me tromper avec celui que je considérais comme mon frère. Je ne m'inquiétais pas trop pour moi, même si j'ai seulement envi de les tuer tous les deux, je souffre davantage pour Bella. Je sais qu'elle ne prend pas bien la nouvelle, malgré toutes ses tentatives pour me prouver le contraire, pour me convaincre qu'elle allait bien, ses émotions la trahissaient.

Je tassais ses pensées dans un coin de ma tête, je n'avais pas besoin de ces pensées maintenant. J'y reviendrai malheureusement trop vite à mon goût. Je montais en haut et ouvris doucement la porte comme je l'ai fait plus tôt dans la journée. Je pensais qu'ils auraient fini mais il faut croire que non. J'avais ouvert la porte au meilleur moment pour montrer au restant de la famille ce qui se passait dans notre dos. Ils ont eu leur orgasme simultanément.

J'entendis Emmett et Carlisle émettent un son horrifié et Esmé et Rosalie éclatés en sanglot. Selon leurs émotions, aucun d'entre eux ne parvenait à comprendre la scène qui se déroulait devant eux. J'avais déjà eu le temps d'analyser ce que j'avais vu il y a moins d'une heure ce qui me permettait d'éviter une grande partie du choc.

-Comment avez-vous pu leurs faire ça? s'écria Rosalie, folle de rage.

-Mais nous n'avons rien fait! nia Alice.

-J'imagine que vous voir tous les deux nus en train d'avoir du sexe pour au moins deux fois en moins d'une heure, répliquais-je avec hargne en me retenant à grand peine de leur sauter dessus.

-Pourquoi as-tu fait ça Edward? intervient calmement Carlisle même si je sentais qu'il bouillonnait.

-Pouvez-nous nous laisser un peu de temps pour que l'on s'habille ensuite, nous pourrions vous expliquez ce qui c'est réellement passé? plaida Alice.

-Tant que vous ne vous envoyez pas encore en l'air, tenta de blaguer Emmett.

Sa blague tomba à plat, personne ne releva ou n'eut la moindre réaction. Je me sentais à la fois enragé et impuissant face à la situation. Et au lieu d'attendre et d'écouter leur bavardage futile et leurs vaines tentatives de nous convaincre que ça n'était qu'un accident, je devrais tenir compagnie à Bella qui ne se relèverait pas toute seule cette fois. Je faisais attention à mes pensées, Edward n'avait plus aucun droit sur Bella. Il l'avait détruite une seconde fois, elle ne se relèverait jamais. Je pense que nous fréquenter a été la pire erreur qu'elle n'aura jamais faite mais pourtant, je ne peux pas me forcer à l'abandonner. Ce serait trop cruel, trop inhumain de faire une telle chose. Edward qui proclamait être un saint n'en est pas un finalement. Et Alice... Oh Alice... À quel moment as-tu décidé que je n'étais plus suffisant pour toi? Quand t'es-tu dit qu'il fallait que tu changes à tout prix de personne qui t'aimait? Depuis quand est-ce que tu me mens, ma très chère Alice? Depuis quand joues-tu dans notre mon dos, dans notre dos à tous? Nous manipules-tu depuis tout ce temps? Te fous-tu totalement de nous, totalement des autres? Tu es égoïste au point où tu n'hésiterais pas à tromper ta meilleure amie avec son futur époux? Que diable s'est-il passé dans ta tête pour que tu commettes ce geste?

-Jasper, chéri, viens t'asseoir avec nous, me dit calmement Esmé, bien que je décèle de la rage sous ce masque.

-Je ne m'assoirai pas! hurlais-je. Cette femme n'est qu'une horrible garce manipulatrice, dis-je en pointant Alice. Et cet homme, il vient de détruire pour la seconde fois une magnifique jeune femme avec laquelle il est supposé d'être marié le mois prochain! criais-je.

J'avais vu Alice flanchée légèrement lorsque je l'avais insulté. Aussi, j'ai senti ses sentiments se transformer en une certaine culpabilité, mais ce n'était pas pour avoir couché avec Edward qu'elle se sentait coupable, c'était parce qu'elle s'est fait prendre sur le fait. Donc... ma chérie, pensais-je sarcastiquement, ça dure depuis combien de temps cette mascarade? Edward ressentait beaucoup de culpabilité. Au moins, il savait que ses actes n'étaient pas sans conséquence. Cependant, il y avait également de l'incompréhension en lui.

-Bella n'est pas au courant, murmura Edward.

-C'est faux. Tout à l'heure, elle est venue chercher son téléphone qu'elle avait oublié dans ta chambre Edward, dis-je d'une voix venimeuse. Et sais-tu ce qui se passait sous ses yeux lorsqu'elle l'a pris? Elle t'a vu entrain de coucher avec une autre femme alors que tu l'as convaincu de se marier à toi! Bella est blessée et je ne pense pas que je vais te laisser t'approcher d'elle pour le restant de tes jours, murmurais-je d'une voix menaçante, celle que j'utilisais lors de la Guerre de Sécession.

-Tu n'as aucun droit sur elle, trembla Edward.

-J'en ai déjà plus que toi. Tu l'as abandonné dans les bois une fois et, maintenant, elle vient de te voir la tromper avec sa meilleure amie. Et toi non plus, Alice, tu ne l'approcheras pas, et je ne veux même plus que tu sois dans la même pièce que moi! me déchaînais-je.

-Je me fiche de Bella, dit froidement Alice. Je ne l'aime pas, je ne l'ai jamais aimé. Je ne l'ai supporté que parce qu'elle était la nouvelle attraction, sans aucune autre raison.

Je ne m'excusais même pas et je ne leur laissais pas la chance de s'expliquer. Je sortis en trombe de la maison avant de me mettre à courir vers celle de Bella. Je devais absolument aller la voir. Je me sentirais trop mal si je ne faisais rien pour la sortir de ce calvaire. Je n'ai pas le choix, elle a déjà failli mourir une fois, à cause de moi, mais je ne pouvais pas la laisser à elle-même pour cette fois. Elle aura besoin de toute l'aide à sa disposition pour passer au travers de cela.

BPOV

Comment avait-il pu me faire cela? Comment est-ce que l'amour de ma vie, l'homme de mes rêves pouvait-il me tromper de la sorte? En plus, ce n'est pas avec n'importe qui, c'est avec ma meilleure amie. Edw... Il y a bien pensé, me tromper avec ma meilleure amie. Ou encore celle que je pensais qui était ma meilleure amie. Ils ne sont pas mieux l'un que l'autre au final. Mon père m'avait averti qu'il y avait quelque chose d'anormal avec Edward. J'ai décidé d'ignorer ce qu'il disait et de m'emporter envers lui. Je me sentais mal de lui avoir presque crié dessus, je me sentais encore plus mal maintenant que je savais qu'il avait raison.

Je pleurais, je continuais de pleurer, j'étais une idiote. Comment avais-je pu penser qu'un être tel qu'Edward pouvait s'intéresser à une humaine aussi ennuyeuse que moi? J'ai été aveuglée par lui, par ses belles paroles. Je ne voulais pas de ce mariage, mais il avait fini par me convaincre que ce serait génial. Et Alice... elle je n'en parle même pas. C'est elle qui organise tout pour le mariage mais elle couche avec le futur marié. Peu m'importe de savoir à qui la faute, je ne veux tout simplement plus jamais les revoir.

Après avoir passé des minutes entières à vider mon corps de ses larmes, j'entendis quelque chose percuter ma fenêtre. Je me levais et allais voir par la fenêtre et eut une énorme surprise en voyant Jasper sur la pelouse. Comme il s'était occupé de me ramener à la maison alors que je n'aurais pas pu faire autre chose que de m'effondrer, j'ai décidé de lui ouvrir la fenêtre. Je me tassais et, moins de deux secondes plus tard, j'avais un invité dans ma chambre.

-Est-ce que tu tiens le coup, Bella? me demanda-t-il doucement.

J'avais envi de lui répondre oui, oui que je tenais le coup, mais j'étais au courant que mes émotions me trahiraient immédiatement. Et puis, il est probablement dans le même état que moi, finalement. Lui aussi, sa femme de plus de soixante ans l'a trompé avec celui qu'il considérait comme son frère.

-Bella? me ramena-t-il au présent.

Je secouais la tête en guise de réponse et j'éclatais de nouveau en larmes. Jasper m'envoya une vague de calme et je le remerciais d'un sourire. J'étais contente qu'il soit là. Je sais que malgré le fait que j'essaie de ne pas m'effondrer et tenter d'oublier le restant du monde, comme j'ai fait lorsqu'Edward m'a laissé, je ne réussirais pas toute seule. Si Jacob me parlait encore, je l'aurais appelé et je me serais dirigée vers la Réserve. Il aurait su quoi faire pour me changer les idées et pour m'amuser. Il ne m'aurait pas laissé m'apitoyer sur mon sort, il m'aurait fait sortir et bouger. Quitte à faire des choses dangereuses mais amusantes.

Jasper avait le don de me faire sortir de mes pensées. C'était la deuxième fois en moins de deux minutes qu'il m'ôtait à des pensées inutiles dans le cas présent. Je n'avais pas besoin de me concentrer sur les bons moments que j'avais passé avec Edward, ça ne serait que plus douloureux. Sans réfléchir, je me jetais dans les bras ouverts de Jasper et je commençais à pleurer intarissablement. Sans avoir son don, je savais que Jasper se sentait un peu mal à l'aise, mais il s'est toujours senti comme ça en ma présence. Donc, à l'instant, est-il mal à l'aise parce que je pleure dans ses bras ou à cause de mon odeur? Peu importe, il finit par m'enlacer à son tour et à fredonner une chanson. C'était bien, parce qu'elle était très différente de celle qu'Edward avait écrite pour moi.

Je suppose que j'ai fini par m'endormir à cause du cocktail d'émotions auquel j'ai eu droit aujourd'hui. Passer d'une future mariée à un ex-fiancée, en passant par le fait que c'est ma meilleure amie qui m'a trompé et que c'est son mari, qui l'a également surpris entrain de le tromper qui vient m'aider à surmonter le choc. La seule chose qui manque à l'appel serait une véritable meilleure amie et Jacob, bien évidemment.


C'est tout pour le chapitre! Dans le prochain, on voit Rosalie et Bella!

Likez ma page facebook, c'est gratuit ;) Lien sur le profil! Vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez dessus ou en PM ou en review, je n'ai aucune objection à y répondre!

Si je me rend à 15 reviews, je publierais le prochain chapitre, sinon, à samedi! (je veux des vrais reviews)

Merci,
ginnybella98