POV Damon:
Je montais en courant et rentrais dans la chambre pour voir habiller d'un jean noir avec un butier rouge, des talons rouge et une veste en cuir noir.
- Princesse ?
- Ratter, rigola elle,
- Bella, qu'es que tu as ?
- C'est vrai qu'elle ne t'as pas raconter. Moi, c'est Isabella Mickaelson, je suis l'artère ego de cette petite Princesse Bella. Que je t'explique, elle a refoulé son "mauvais côté" depuis qu'on a 6 ans, toute sa colère, tristesse, désespoir m'a créé. Disont que je suis son contraire, on est jamais d'accord sauf sur deux chose:
- Notre amour pour toi.
- Personne ne me touche.
Alors maintenant, je vais sortir me souler, danser et m'amuser. Tu veux venir avec moi ?"
J'adore cette nouvelle Bella, je vais bien m'amuser avec elle. Nous descendions et trouvions tout le monde.
- Bella, tenta Kol,
- Il faudra attendre pour parler à Bella et elle n'est pas prête à vous revoir.
- Comment va elle, demanda Rebekha,
- Elle a très mal mais ne vous en veux pas, elle est juste blessé par vos parole. Tu pourra lui parlé si tu veux, tu n'étais pas là quand sa c'est passé. Elle demande si tu as réfléchie à ce que tu vas faire.
- Je laisse faire le destin faire.
- Tu sais quoi, moi et elle on est d'accord avec toi.
- Fait attention à elle.
- On est entre de bonne main, dit elle en me regardant, nous, nous allons sortir, passé une bonne soirée." Et nous partons. Nous prenons la moto d'Isabella, et oui elle ont même chacune leur moto et leur voiture, moi au devant et nous partons pour le Mystic Grill pour manger un peu. Assis a une table, nous mangeons tout en parlant oubliant tout ce qui nous attend demain jusqu'à qu'un trouble fête vienne tout gâcher, Alarik débarque et dit:
- Mademoiselle, vous devriez partir ce jeune homme n'est pas très frequantable.
- Pas fréquentable ? C'est super, je préfère les mauvais garçons, lui répondit elle,
- Alarik, dis je, je te présente Isabella Mickaelson, Isabella voici Alarik Salmane, originels voilà le chasseur de vampire, chasseur voici originels.
- Je n'ai jamais entendue parler d'elle.
- Elle est ici. Et c'est normale que vous .avez jamais entendue parler de moi car je me fais discrète.
- Comment peux-tu rester avec l'ennemie, me demanda il, tu as pensé à Elena ?
- Je vais t'apprendre une chose, lui dis je, les originels ne sont plus les ennemies mais les amies. Et puis, je m'en contre fiche de Elena, j'ai beaucoup mieux devant moi. Et mon frere est et même avis que moi, pourquoi ce disputé pour une seule petite humaine quand on peut chacun avoir une belle blonde originels.
-Tu ne devrais pas parler au nom de ton frère.
- Tu ne le crois pas ? Regarde un peu qui viens de rentrer ?" Nous tournous vers l'entre pour voir Stefan et Rebekha rentré. Ils se tournèrent vers nous et s'avança pour nous rejoindre.
- Alors c'était vrai, tu as trouvé mieux que Elena, dit Alarik à mon frère,
- Beaucoup mieux, je me suis rendue compte que je pouvais trouvé mieux qu'elle, il fallait juste que quelqu'un vienne me secoué un peu, lui répondit il en regardant Isabella, et puis j'ai trouvé une magnifique blonde avec qui être alors pourquoi ne pas profité ?
- Et puis nous somme menacé de mort, autant en profite, dit Rebekha, alors si vous êtes là pour plombé la soirée, vous pouvez repartir d'où vous venez." Alarik repartis et mon frère et Rebekha s'assis avec nous.
- Je sais pas vous mais moi je pense qu'on mérite de passer une bonne soirée, dit Isabella,
- Tu as raison, ma soeur.
- Dit moi Bekha, tu te souvient de ce qu'on a fait dans les années 20 pour ton anniversaire ?
- Oh oui. Tu veux le faire ?
- Qu'es ce que vous avez fais ?
- Vous allez voir." Elles s'avança vers la piste de danse et elle se mis à danse et à nous allumer.
- Je sais pas toi petit frère mais je crois que ces deux la sont envoyé par le diable pour nous tanté.
- Je pensai la même chose grand frère.
- Tu pense que se serais mal si je tombe dans le piège même je sais que sais est un ?
- Je ne sais pas mais je sais que moi aussi je suis tombé dans le piège.
- On fait la paix ?
- Je ne demande que ça." On se fit une accolade fraternel comme quand on était humain et nous allons retrouver nos belle blonde.
POV Isabella Mickaelson:
Ca fait du bien de sortir de ma prison doré, bien que j'ai une certaine liberté
"Ne fait pas trop de bêtise, insista Bella,
- Ne t'inquiète pas. On a de la chance, regarde comment Damon est beau.
- Je sais mais fait attention à lui.
- T'inquiète pas, il va parfaitement avec toute les deux.
- Je l'ai su dès ma première rencontre avec lui.
- Moi aussi. Tiens, j'ai l'impression qu'il veut me dire quelque chose, bye." Il tenait de fermé la porte de notre chambre qu'il se tourna vers moi.
- Que veux tu, Damon ?
- Je veux parlé à Bella.
- Pourquoi ? Je ne te plait pas ?
- Beaucoup mais là n'est pas la question.
- Tu es pas drôle. C'est bon, je lui laisse la place. À bientôt."
POV Princesse Bella:
- Je n'ai plus à faire les présentation. Je suis désolé de ne pas te l'avoir dit plus tôt.
- Ce n'est rien. Je voulais passé un peu de temps avec toi, j'ai passé toute ma soirée avec ton mauvais côté maintenant je veux le bon.
- Tu trouve pas ça bizarre ?
- Je suis en couple avec la soeur jumelle de Klaus qui est logiquement elle aussi hybride, elle est la aussi la sorcière la plus puissante et monde et ses parents veulent la tuer elle et sa famille et je suis amis avec mon ennemis donc non plus rien ne peux me surprendre.
- D'après ta description, cette fille a plein de problème et elle est dangereuse alors pourquoi reste tu avec elle ?
- Je l'aime beaucoup trop pour la quitter.
- Elle en n'as de la chance.
- C'est moi qui suis chanceux." II s'approcha, me pris le visage en coupe et m'embrasse. J'approfondis le baiser, mis mes bras autour de son coup et les siens autour de ma taille. Nous nous arrêtons à bout de souffleet quand le voulais reprendre possession de ses lèvres, il me dit :
- Je te jure que si tu m'embrasse encore comme tu viens de le faire, je répond plus de rien." Pour toute réponse, je replongais sur ses lèvres. Et je passais la meilleure nuit de ma vie.
POV Isabella Mickaelson :
Je descendis prendre mon petit-déjeuner, tout le monde étaient déjà là.
- Isabella, qu'a tu, me demanda Kol voyant ma mauvaise humeur,
- Hier soir, Bella c'est amusé et elle a pas voulu me laissé la place.
- Mais hier, c'est toi qui est rentré.
- Fait pas ton naïf. Je sais parfaitement que vous avez tous entendu la partie de jambe en l'air de Bella et Damon, vous avez vous fait la même chose. J'étais la seule à m'abstenir hier, mais je m'en fiche ce soir, c'est moi qui vais en profiter.
- J'aimerais bien que tu n'étale pas la vie sexuelle de ma jumelle devans nous , dit Niklaus,
- Pourquoi ? Tu sais parfaitement ce que c'est tu le pratique dès que tu es seul avec Caroline." Tout le monde essayaient de cachés leur rire pendant que Caroline était rouge.
- Pas la paine de rire, Kat', tu cris tellement fort avec Elejha qu'on se demande comment personne ne vous entend. Ca doit être parce que tout le monde est occupé. Et toi, Bonnie, c'est super mignon que tu es donné ta virginité à Kol.
- Comment ?
- Comment j'ai su ? Facile, après mille ans, tu réussi à distinguer l'odeur d'une vierge des autres, c'est le sang le plus pur après les enfants. Quand tu es assez fort tu peux même savoir avec combien de personne de personne c'est amusé et il y a combien de temps. Et si tu peux même savoir avec qui quand tu connais l'odeur. C'est assez marrant. Par exemple, je sais que Klaus a couché avec une loup-garous juste avant d'être avec Caroline et elle aussi. Damon, tu as couché avec Caroline quand elle était humaine.
- Avec quel loup tu as couché, cria Caroline et Klaus en même temps,
- Avec Tyler, répondit Caroline,
- Heyley, dit Klaus,
- Cette garce ? Je pensai que tu avais meilleur goût.
- C'était pas prévu. J'étais énervé après ce stupide bal donc j'ai fais de bêtises.
- Tu insinue que c'est de ma faute ?
- Non. Et toi avec Tyler ?
- Je sortais avec. Mais je l'ai quitter pour toi après le bal car je ne suis rendu compte que je t'aimais mais l'arrivé de Bella m'as empêchés de le faire.
- Je suis la seule à ne demande pourquoi Caroline a couché avec Damon, dis je,
- À son arrivé, dit Caroline, j'étais la banc de sang à Damon. C'est à cause des morsures que Elena a su pour leur condition, je n'étais toujours des écharpes pour les cachés un soir elle ne la enlever et a vu la morsure. Bien sur, j'étais sous hypnose, quand j'ai été transformée je m'en suis souvenus. Mais je regrette pas cet époque.
- Pourquoi ?
- S'il ne m'avait pas utilisé je n'aurais jamais été concerne pas le monde surnaturel et il ne m'aurait jamais donner son sang, Katherine m'aurais tué ou j'aurais continuer m'as vie humaine, je n'aurais jamais été transformé et je ne serais jamais ici à vous raconté ça. Je n'aurais pas rencontre des personnes formidable.
- Le charme des Mickaelson a encore fait une victime, plaisanta Kol,
- Mais je me demande ce qui ce serait passé si nos cher frères Salvatore n'était pas venu à Mistic Falls, dit Caroline,
- Moi je sais, dit Bonnie, tu serais pas un vampire et ne serais pas avec Klaus, moi je ne serais pas avec Kol, Stefan avec Rebekha et Bella avec Damon. Mais peut-être qu'on serait toujours amie avec Elena.
- J'en doute, dit Caroline, Elena est la genre de personne qui veut toujours être dans les projecteurs, on en aurait eu marre.
- Vous regrettez rien, leur demandais je,
- Rien, dirent elles en même temps,
- Bien. Mientenant, on va au lycées. Je parle bien sur de Bonnie, Caroline, Kol, Rebekha, Stefan et moi.
- Tu nous as inscrit au lycée, cria Kol,
- Bien sur, vous avez 20 minutes pour vous préparé." Ils montèrent tout les 5 se préparé, voyant les autres mort de rire, je leur gâchais leur joie.
- Ne croyez pas que vous allez glandez. Pendant mon absence, vous allez préparé le bal. Après les cours, Kat', avec toute les filles on va acheté la déco et bien sur, les garçons sont volontèrent pour nous accompagner pour aider.
- Bien sur.
- Toi, Alex. Tu fais ce que tu veux mais tu ne sort pas de la ville et tu n'apparaîs pas devant moi, je comprend pas pourquoi Bella te garde au près d'elle." Je partis dans ma chambre faire mon sac étant donner que je suis déjà habiller, j'ai mis un jean blanc caser monlant avec une chemise noir, des talons haut noir et un sac de la même couleur que mon jean. J'avais bouclé mes cheveux et les avait mis tous d'un côté et de l'autre mes cheveux était aplatis par des barette (comme dans le clip "Bella" de maitre gim's) et j'avais charbonée mes yeux. Enfin prete, je descendis rejoindre les autres, je montis dans ma decapotable noir, Caroline dans la voiture de Klaus, Stefan et Rebekha dans la voiture de ma soeur et Bonnie dans la voiture de Kol. Arrive au lycée, tout les regards se tourna vers nous. Nous descendons de nos voitures et nous avançons vers notre premier cours, histoire.
- Vous avez fait sensation, dit Bonnie,
- Ne t'inquiète pas, répondit Kol, je ne voie que toi.
- Qui aurai cru que notre cher petit frère ce casserait, plaisanta ma soeur,
- Si la semaine dernière on m'avais dit que je viendrais au lycée avec les originels, je l'aurai pas cru, dit Stefan,
- Vous savez quoi, dis je, je crois que je vais bien m'amuser ici. Vous verrez à la fin de la semaine, tout mes professeur tomberont dans ma poche, et je vais faire tourner en bourique un certain prof d'histoire." À la fin de ma phrase, nous rentrons dans son cours. Il demanda au nouveau, nous, de nous présente. Kol commença:
- Je suis Kol Mickaelson, j'ai 16 ans. J'etais a Londre auant de revenir ici." Ensuite c'est à Rebekha.
" Je suis Rebekha Mickaelson, j'ai 17 ans et j'étais à Los Angeles avant de revenir ici."
Et puis à moi.
" Je suis Isabella Mickaelson, j'ai 18 ans. Je reviens de Paris." Et je revins a ma place.
Phase n°1 pour faire chier le prof: attirer l'attention de toute les garcons pour que aucun reponde au prof. Facile, ils me regardent tous deja alors ce sera facile. Pour le premier, le prof l'interroge et il allait répondre quand je fis "tombe" mon stylo devant lui, me penchais pour le prendre le laissant voir la naissance de ma poitrine. Il fut trop concentré sur moi pour entendre le prof l'appelle. Le second était à côté de moi et faisait une fixation sur mes jambes alors quand le prof lui parlait, j'étendais mes jambes. Il fut trop obnubilés pas mes jambes pour écouté ce qui ce passait. Arriver au quatrième, il peta un câble et ce tapant la fiche tout seul.
- Isabella Mickaelson, cria il, une heure de retenu.
- Pour quel motif ?
- Pour…pour, essita il, parce que j'en ai envie,
- Mais vous n'avez pas le droit de faire ça." Et il laissa tombé, tout le monde bouffaient de rire, mais j'ai attendu la fin et cours pour éclaté de rire.
- Il c'est tapé la honte de sa vie, dis je aux autres, ce coup la je ne l'ai même pas prévu,
- Tu y ai aller un peu fort avec lui, dit Caroline,
- Quand on me cherche, on me trouve, ne t'inquiete pas il ne va pas mourir si je lui fais quelque blague. Et puis question remontrances, Bella ta devancé. Je ne fais que m'amuse un peu.
- Soit pas trop sévère avec lui.
- Je t'ai dis de ne pas t'inquiète, moi confiance. Je vous laisse j'ai Espagnol, et je parle tellement bien cet langue et je suis si bonne élèves que mon prof va m'adore, pareil pour sport, maths et chimie. Bye." Et partie. Espagnol : facile, j'ai juste eu à lui dire que j'ai fais passer quelque mois en Espagne ce qui m'as permis de parler courament la langue. Sport: étant hybride, je suis agile et gracieuse naturellement. Maths et chimie: j'étais la quand elles ont été découvert et j'ai vu leur évolution. J'ai tout mes prof de la journée dans ma poche. À la fin de la journée, nous partons tous au parking et nous vimes Damon et Klaus accordé sur nos voitures, Caroline et moi sautames dans leur bras et les embrassa.
- Que faites vous ici, demandais je,
- Nous sommes tenu chercher nos petites amie, me répondit Klaus,
- Comment être vous venu ?
- Tes grand frère nous ont d'opposer et nous donne la charge de vous accompagner acheter tout ce qu'il faut, dit Damon,
- Et eux ?
- On ne sait rien.
- Ce n'est rien, tant que tu est la.
- Merci jumelle, dit Klaus avec ironie,
- Allons à la villa possé nos affaires, dis je en ignorant Klaus, après on y va." Je passe mes clefs à Damon qui monta côté conducteur, j'allais m'assoir à côté de lui quand je vie le chasseur sortir du lycée.
- Allez y sans moi, je me t'apporterais.
- Soit gentille avec lui, dit Bonnie qui avait suivi mon regard,
- De quoi parle elle, demanda Damon,
- Je t'expliquerais plus tard." Je l'embrassa et partie vers le parking dernière le lycée ou était le chasseur. J'arrivais dernière lui, il se retourna et, avec son arc, me tira dessus. Je l'arrêterai grâce à mes pouvoirs.
- Vous pensiez vraiment me surprendre ?
- Que me voulez vous ?
- Je ne vous turais pas sauf si vous m'en donnez une raison de vous tuer.
- Si c'est pas pour me tuer, que me voulez vous ?
-Je vous surveille alors ne faites rien contre moi, ma famille et mes amies sinon vous me le pairez.
- Pourquoi avez vous fait ça dans mon cours ?
- Vous m'avez insulté, insulté mon mec, ma famille, et avez osé parler du sosie et maintenant, vous m'avez tiré dessus. Ça fait beaucoup je trouve alors je vous le fait payé. Ne vous inquiété pas, je vais ni vous tuez ni vous torturé, juste qu'à la fin vous en aurez vraiment mare. Je vous dis à demain professeur." Et je me téléportais à la villa. Tout le monde était près, je montais dans ma chambre posa mon sac.
- Le magasin ou on va n'est pas en Amerique alors je vais nous téléportez à côté." Ils s'approcha de moi et je nous téléportais à Paris à côté du magasin dans une ruelle vide. Nous rentrons dans le magasin et les filles et moi réunisont tout ce dont on a besoin et les payait puis nous regoingnons Finn, Elejha, Kat' et Sage (ils sont revenus en Amérique) pour ensuite que nous partons dans un KFC et mangeons tous ensemble.
- Je suis pressé de voir quelle tête Esther fera en nous voyant, dit Kol,
- Moi, dis je, je suis pressé de lui cloué le bec. La connaissant, elle viendra me voir pour me rabaisser et m'humilié devant vous.
- Mais, intervint Klaus, on la laissera pas faire.
- Si tu attaque un Mickaelson, tu attaque tout les Mickaelson. Et le prix sera ta vie, dîmes tout les Mickaelson en coeur avant d'éclater de rire,
- Tu as tes amies et ton chérie avec toi, dit Bonnie,
- Je sais, maintenant je suis heureuse même avec une épée de damoclès au dessus de ma tête,
- On est contenu que tu sois de retour Bella, dit Caroline,
- Moi aussi, moi aussi.
- Trinquons, dit Klaus,
- T'es bête ou quoi ? On a des soda.
- C'est pas grave. Trinquons, au retour d'une soeur, au retrouvailles ...
- au nouvelle rencontre, continua Kol,
- au belle chose, poursuivit Caroline, qui nous attende,
- au épreuve que nous surmontrons..., dit Elejha,
- tous ensemble, compléta Sage,
- au prix de beaucoup de chose, dit Stefan,
- mais qui nous reportera beaucoup plus, dit Kat',
- même dans l'épreuve, dit Rebekha,
- nous serons ensemble, poursuivi Bonnie,
- quoi qu'il arrive, termina Finn,
- car ce qui nous uni est plus fort que tout, dit Damon,
- l'amour et la force de celle ci, pour toujours et à jamais, le completa je,
- Pour toujours et à jamais, dit on vous ensemble d'une même voix." Après ce toste, on entendait que le chuchotement entre les couple qui ce disait des mots qui vous fairait pleurer.
- Je t'aime, Damon Salvatore. Pour toujours et à jamais.
- Pour toujours et à jamais.