Bonjours a toutes et à tous voilà le fameux remake de ma première fanfiction , plus de smiley, nouvelle mise en forme... (plus d'info dans la fic originale, chapitre 13) j'espère que vous apprécierez, bonne lecture !

Disclaimer : bleach ne m'appartiens pas, mais a Tite Kubo-sama !


Chapitre 1 : Nouvelle élève ?

Lycée de Karakura, une journée banale et ensoleillée..

-C'est quoi le cours d'après, Keigo ? Demanda Ichigo à son ami, affalé sur sa chaise de classe

-Français

-Oh...

La classe était très bruyante mais tout le monde se tût en voyant leur professeure entrer dans leur classe.

-Bonjour tout le monde. Bon aller c'est parti pour un petit cours de français spécial, une jeune française de votre âge d'origine japonaise va nous assister pendant quelques temps. Elle va intégrer la classe. Interdit de flirter avec je vous préviens! Rigola t'elle en attrapant son cahier pour faire l'appel.

-Madame quand même.. Firent tout les élèves en même temps l'air blasés.

-Aller vous pouvez entrer Mlle.

-Oui madame. Répondit une petite voix apparemment féminine

La jeune fille entra dans la classe et tous la regardèrent, elle était petite, brune, cheveux mi- longs, de grand yeux d'un bleu profond, et semblait stressée.

-Bonjour je me présente, Rukia Kuchiki, j'ai 17 ans et je vais vous aider pour vos cours de français. Fit elle avec un accent qui montrait bien qu'elle n'était pas d'ici, mais avec un japonais parfait. Elle s'inclina devant tout le monde et alla s'asseoir au fond de la classe à côté d'Ichigo après que la prof lui aie montré sa place

-Bon on va faire les présentations de tout le monde, mais en français ! Fit la prof d'un air sadique

L'heure de français s'écoula rapidement, au grand damne des élèves qui appréciaient beaucoup la nouvelle manière dont le cours se déroulait.

-Tiens Tatsuki, Orihime vous venez manger avec nous ? Demanda Ichigo en les interpellant.

-Bien sûr, on va ou ? Le toit ou dans le parc du lycée ? Lui répondit la rouquine qui attrapait son bento

-Peu importe, allons au parc.

Le ciel était très bleu, sans aucun nuage à l'horizon, une douce odeur d'herbe tondue flottant dans l'air ils avancèrent un moment en direction du petit parc jusqu'à ce que l'un d'eux remarque la jeune brune assise contre un arbre.

-Tiens regardez c'est l'assistante française, elle est toute seule... remarqua Mizuiro

-Tiens cela ne m'étonne pas de toi ça, toujours à tout remarquer lorsqu'il s'agit d'une fille ! Rigola Keigo

-Irrécupérable celui la ! Râla Tatsuki en lui donnant un magistral coup de poing dans la face

-Hé ! Rukia tu viens manger avec nous ? Proposa Ichigo en s'approchant d'elle

-Euh... je ne voudrai tout de même pas m'imposer...hésita la jeune fille

-Allé viens ! insista-t-il en lui tendant la main pour l'aider à se redresser

-D'accord je viens. Merci pour l'invitation.

Ils continuèrent alors à avancer jusqu'à leur coin habituel, avant de s'y installer et de déballer leurs bentos.

-J'ai de la soupe de brocolis au chocolat et au miel, qui en veux ? Proposa Orihime à l'ensemble de ses amis

-Beurk non merci ! Refusèrent-ils tous avant de rire des goûts douteux de la jeune demoiselle

-Rukia, c'est quoi qui t'as donné envie d'assister des cours de français ? demanda Tatsuki

-Je voulais revenir au japon, et vu que je suis bilingue, j'en ai profité et cela me permet de rencontrer des gens.

-Tu as beaucoup d'amis en France ? Demanda la rouquine

-Pas vraiment, ils ont une mentalité bizarre... et ici je ne connais personne. Je reste seule dans mon coin en général

-Pourtant tu as l'air sympa mais un peu timide, c'est la première impression que j'ai eue en te voyant.
Cette fois ce fit Ichigo qui intervient

-Je ne sais pas.

-T'inquiète, dans la bande ils sont tous super cool et on rigole beaucoup ensemble, t'y a ta place toi aussi ! S'exclama Tatsuki qui se battait encore avec un emballage alimentaire.

-On ne se connaît même pas... mais merci quand même. Hésita Rukia avant d'accepter avec un grand sourire

La journée passa rapidement et Rukia, qui assistai à tous les cours en tant qu'élève commençai à s'y plaire. 18H45
Rukia se promenait un peu avant de rentrer, afin de s'imprégner de l'air de la ville et de se détendre un peu, jusqu'à ce qu'elle soit interpellée par un camarade de classe

-Tiens ? C'est toi Rukia ? Que fais-tu ici toute seule ? Demanda Ichigo interloqué

-Rien je me promène, et toi ? répondit cette dernière en lui faisant face

-Je rentre chez moi, ce n'est pas loin. Tu es peut-être passée devant c'est la clinique Kurosaki

-Effectivement, mais j'avoue que je n'avais pas fait le lien. Elle s'interrompit momentanément, profitant du silence de la ville.
C'est si calme.

-Oui c'est toujours comme cela . Tu étais à paris ?

-Non, j'étais complètement à l'ouest de la France dans une station balnéaire mais j'aimerai y aller un jour. J'y était surtout pour le travail de mon frère en fait

-Ah oui d'accord. Nous avons un voyage scolaire nous irons en France à Montpellier, c'est pour ça peut-être que tu est venue aussi non? J'appréhende un peu

-Entre autres oui. C'est joli là-bas vas-y donc. Bon je crois que je vais rentrer, au revoir et à demain alors. Fit-elle en s'inclinant

-Je verrais bien. D'accord mais tu habites où toi du coup ?

-Je vais chercher un hôtel, puis je trouverai un appartement plus tard probablement.

-Oh je vois. Dit-il en regardant l'heure

'' 19h10 ''

Aaaaah je vais me faire engueuler je file aller à plus tard ! Dit-il en courant

-Ok à plus! Il est plutôt sympas comme mec... je ne sais pas pourquoi mais je sens qu'il a vécu des choses difficiles dans son passé... Il a l'air différent des autres garçons. Pensa-t-elle.


Voilà j'espère que vous avez aimé ! Si tout va bien le prochain arrivera mardi, même si je fait en avance c'est mieux ! J'espère qu'il n'y a pas de fautes :o !

Et surtout n'hésitez pas les reviews sont les bienvenues (ça motive énormément) je vous répondrai en mp et pour les anonymes ça sera au prochain chapitre, allé salut à bientôt bisouuuuus!

Rukia~

Réécrit et corrigé le 17/10/19. Je n'ai pas voulu trop dénaturer l'ambiance mais j'ai rajouté de la description. Trop de dialogue tue le dialogue et ça donne mal au crâne, ahah