Ren se trouve chez Shoya et a décidé de lui faire un gâteau pour son anniversaire. C'est censé être une surprise mais disons que Shoya va rentrer chez lui plus tôt, lors de la préparation du gâteau et que le gâteau va devenir Ren...

Ren avait demandé à Shoya si il pouvait dormir chez lui cette nuit, prétextant être trop fatigué pour rentrer à son appartement. Mais en réalité, aujourd'hui c'est l'anniversaire de Shoya, il fête ses 23 ans et Ren à l'intention de lui faire un gâteau pour marquer le coup. Il était 18h quand Ren arriva chez son petit-ami, après avoir fait ses courses, ce dernier devait rentrer à 20h, ce qui laissait normalement 2h à Ren pour sa surprise. J'espère qu'il sera content, pensa Ren.

"Bon on commence!" fit Ren, plus motivé que jamais. "Euh...où j'ai mis la recette déjà? Ah! Sur le plan de travail."

Ren commença la préparation de son gâteau. Pendant ce temps, Shoya avait fini en avance la répet' de son groupe, il décida de rentrer plus tôt chez lui, il ne prévint pas son petit-ami, car celui-ci était déjà chez lui. Pendant le trajet, il se demanda ce que Ren avait derrière la tête, le ton excité de sa voix au téléphone tout à l'heure, lui avait laissé penser qu'il se passait quelque chose. Peut-être une surprise pour mon anniversaire, pensa Shoya. Quand il arriva devant la porte de son appartement, le bruit qu'il entendu lui appris que quoi que faisait Ren, ça se passait pas comme prévu, il rentra chez lui. Un bruit sourd qui venait de la cuisine l'interpella, il s'y précipita.

- Merde! fit Ren, il avait voulu sortir une casserole pour faire fondre le chocolat, mais c'est toutes les casseroles qui lui étaient tombées sur la tête. Résultat, il était tombé sur les fesses, des casseroles éparpillées par terre et l'une d'elles lui était tombée sur la tête.

Quand Shoya entra dans la cuisine et vit Ren, il éclata de rire, tellement la scène était comique. Ren se retourna vers lui, toujours sa casserole sur la tête et vit Shoya en train de se moquer de lui, à l'entrée de la cuisine.

- Je crois que ma surprise est tombée à l'eau... dit-il, l'air déçu. Shoya s'approcha et s'accroupis devant lui, il avait cessé de rire.

- Qu'est-ce que tu essayais de faire, mon coeur? fit Shoya.

- Un gâteau d'anniversaire pour toi, je voulais te faire une surprise, mais j'ai tout gâché...je suis vraiment nul!

- Mais non, ça me fait super plaisir que tu es voulu faire ça pour moi.

- Mais... Shoya ne lui laissa pas le temps de poursuivre, il retira la casserole sur sa tête et l'embrassa tendrement sur les lèvres.

Shoya le trouvait trop mignon. Ren était tellement maladroit, que ça le rendait juste terriblement adorable. Il ne pouvait pas s'empêcher de l'embrasser... Il se surprit à penser que se serait bien que Ren soit là tout les soirs à attendre son retour. Oui, vraiment bien, pensa t-il.

- Ren, tu veux toujours me faire un gâteau pour mon anniversaire? dit-il, un sourire d'ange sur le visage.

- Oui, je veux... fit Ren.

A sa réponse, Shoya pris Ren dans ses bras, attrapa la chantilly sur le plan de travail et le posa sur la table de la cuisine. Ren se demandait ce qu'il avait l'intention de faire, mais il le su très vite, quand Shoya envoya valser ses vêtements et retira les siens. Oh! c'est moi le gâteau en faite, pensa Ren, un sourire se dessina sur son visage.

- Tu veux que je te mange Ren? dit Shoya, un ton taquin dans la voix.

- Sa dépend...tu veux manger quoi en premier?

Shoya eu un sourire malicieux sur le visage, il prit la chantilly et commença à l'étaler sur le corps de Ren. Ren gémit au contact de la mousse froide, surtout quand celle-ci, recouvra son sexe. Shoya trouvait son petit-ami tellement excitant, son visage rouge, ses petits gémissements et la chantilly le mettait en appétit.

- Shoya...sa coule...sur mes fesses... fit Ren, le visage rouge écarlate.

- Je vais m'en occuper...

Shoya se plaça entre ses jambes et écarta ses fesses, il se mit à lécher l'endroit. Ren ne pouvait s'empêcher de gémir, le contact de sa langue mélangé à la chantilly était si excitant. Sans s'en rendre compte, il avait plaçé sa main droite sur la tête de son partenaire, pour l'inciter à continuer, tandis que sa main gauche était au dessus de son visage et se cramponnait à la table. Quand Shoya sentit la main de Ren se posait sur sa tête, il décida d'accentuer ce qu'il était en train de faire, il enfonça sa langue dans les fesses de son partenaire, tandis que sa main droite remontait vers l'entre-jambe de Ren, il attrapa son sexe et commença à le masturber violemment.

- Aaah oui! Plus fort...Shoya! fit Ren, la respiration saccadé.

Shoya fit tournoyer sa langue, son amant était de plus en plus humide. Quand il trouva l'érection de Ren assez grosse, il remplaça sa langue par deux doigts et le pris en bouche, Ren laissa échapper un cris de plaisir. Ren allait devenir fou, les va-et-vient de Shoya sur son sexe était de plus en plus rapide. Si il continuait à le sucer si violemment, il sentait qu'il n'allait pas tarder à éjaculer.

- Aaah...Shoya...je vais...Aaah! A ce moment-là, Shoya décida de mordiller le bout de son gland, le faisant jouïr. Shoya ne se retira pas et laissa Ren jouïr dans sa bouche.

- Ren...j'ai envie de toi... fit Shoya excité, son érection était plus dur que jamais.

Ren descendit de la table et se plaça face à elle en se cramponnant aux coins, montrant ses fesses à son partenaire.

- Shoya...prends moi...vite... dit Ren, qui ne voulait qu'une chose, sentir l'érection dur de son petit-ami en lui.

En voyant ses fesses, Shoya ne put se contenir, il pénétra Ren de toute ses forces. Il est tellement chaud à l'intérieur, c'est si bon, pensa t-il. Il commença ses va-et-vient en lui.

- Aaah...Shoya...tu durcis encore...Aaah! fit Ren, plus excité que jamais.

- Ren, c'est si bon...tu es tellement serré...tu m'aspires à l'intérieur...Aaah...

- Shoya...Aaah...continue...Aaah...plus fort...

Ren se mit à bouger ses hanches, accentuant davantage les coups de reins de son partenaire, leurs cris de plaisirs résonnaient dans toute la pièce.

- Aaah...Ren...si tu continue à me la comprimer comme ça...je vais...

Ren voulait qu'il jouïsse en lui, il donna une violente poussée vers l'arrière, tout en comprimant davantage le sexe de Shoya.

- Ren...Aaah!

- Shoya...Aaah... fit Ren.

Ils jouïrent en même temps, ne pouvant pas se retenir plus longtemps. C'était si bon que Ren se laissa tomber par terre, incapable de se tenir encore debout et son petit-ami l'imita. Ils étaient complètement vidés. Ren vint se coller contre le torse de Shoya, il voulait être dans ses bras. Shoya en profita pour l'enlaçer et Ren pour enfouir son visage dans son cou, ils étaient nullement dérangés par leur nudité.

- C'est de loin mon meilleur anniversaire... fit Shoya.

- Je suis content que sa t'es plu mon amour...même si je ne pensais pas devenir un gâteau... dit Ren, en rigolant.

- Je n'ai pas pu m'en empêcher...tu étais si appétissant. fit Shoya, avec son sourire d'ange habituel. Ils se mirent à rire de plus belle.

- Ren, je sais que je le répète souvent...

- ...

- Je t'aime Ren.

- Moi aussi je t'aime, mon amour.